Isolation du toit : tout savoir pour commencer ses travaux

Accueil Le guide complet de l’isolation Isolation du toit : tout savoir pour commencer ses travaux

Isoler son toit pour réaliser facilement des économies

Lorsque l’on construit une maison, les matériaux qui la composent ne sont pas naturellement isolants. Il est donc nécessaire de mettre en place un système d’isolation de l’ensemble des structures en contact avec l’extérieur comme le toit, les murs ou encore les fenêtres. Une mauvaise isolation thermique est systématiquement synonyme de perte de chaleur et donc d’énergie. Pour une toiture, ces pertes peuvent s’étendre jusqu’à 30%. Si cette déperdition est coûteuse pour la planète, elle l’est tout autant pour votre portefeuille. Pour réaliser des économies sur vos prochaines factures, une seule solution possible : débuter vos travaux d’isolation du toit.

Sommaire :

Pourquoi est-il important d'isoler sa toiture ?​

Il est important d’isoler sa toiture car c’est la première cause de déperdition thermique d’une maison. 30% de déperdition thermique, c’est autant d’économie qui peuvent être réalisées sur votre facture d’énergie.

toit orange extérieur

Valoriser son bien par l’isolation thermique de la toiture​

Si l’isolation de la toiture peut impressionner par l’envergure des travaux à réaliser, et donc par son coût, elle devient cependant très rapidement rentable. En effet, profiter d’une bonne isolation ce n’est pas seulement garder la chaleur en hiver, c’est aussi conserver la fraîcheur en été. On réalise donc des économies tout au long de l’année en choisissant la meilleure isolation de toiture possible. De plus, dans l’optique d’une revente, une isolation complète du toit permettra d’augmenter grandement les performances énergétiques de votre bien et ainsi améliorer son Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) qui est obligatoire. S’il passait inaperçu il y a encore quelques années il est aujourd’hui devenu un véritable argument de vente auprès des acquéreurs. Ainsi, l’isolation du toit vous permettra de valoriser votre bien et d’augmenter sa valeur sur le marché. Et n’oubliez pas que si la majorité des déperditions thermiques se font par le toit, les autres structures ne sont pas à négliger à l’image de l’isolation des fenêtres qui, en plus de vous faire économiser jusqu’à 15% d’énergie, peut grandement participer au confort thermique et acoustique du logement.

Respecter les normes et réglementation d’isolation thermique

Le secteur résidentiel représentant 43% des dépenses énergétiques du pays, il est un levier essentiel pour lutter contre le réchauffement climatique. L’État a donc mis en place plusieurs réglementations pour obliger les propriétaires à lutter contre le gaspillage énergétique dans le neuf et l’existant et ce, pour toutes les structures, même le sous-sol ! Aujourd’hui, bien isoler son toit, et par extension, son logement est donc devenu une question de loi. Pour faciliter cette transition énergétique, le gouvernement propose de nombreuses aides de financements. En plus des économies d’énergie, cela fait une raison de plus pour débuter vos travaux d’isolation du toit !

Comment bien isoler sa toiture ?

Pour isoler son toit de manière efficace, il est important de prendre en compte :

Les différentes techniques d’isolation de sa toiture

En terme d’isolation de la toiture, il existe deux techniques distinctes :

  • L’isolation par l’extérieur : elle est très efficace car elle permet de supprimer tous les ponts thermiques, c’est-à-dire toutes les zones ponctuelles qui ne présentent pas d’isolation en créant un revêtement complet du toit, augmentant grandement l’étanchéité à l’air de votre logement. La technique la plus connue est le sarking. De plus, l’isolation par l’extérieur permet de gagner de l’espace habitable si toutefois vos combles peuvent être aménagés. Elle est cependant difficile à mettre en place pour une rénovation de la toiture et nécessite l’intervention d’un professionnel de la couverture pour la pose de l’isolant, qui peut rapidement faire grimper les prix. S’il s’agit d’un toit terrasse, aussi appelé toit plat, l’isolation par l’extérieur est la seule technique envisageable
  • L’isolation par l’intérieur : la technique de l’isolation par l’intérieur est la plus répandue en isolation car elle est rapide et moins onéreuse que l’isolation par l’extérieur. Néanmoins, l’isolation par l’intérieur peut créer des ponts thermiques qui peuvent venir réduire les performances thermiques globales de votre foyer. Pour pallier à cela vous pouvez augmenter l’épaisseur de la couche isolante au risque de perdre un peu de surface habitable

Les matériaux pour mieux isoler sa toiture

Les isolants thermiques sont nombreux, il en existe de toutes formes (panneaux, rouleaux, morceaux) et de toutes natures (naturels ou synthétiques) pour répondre au mieux à vos contraintes. Pour faire le meilleur choix, il est important de faire attention à :

  • La forme de la charpente : selon sa forme et son inclinaison, le choix de l’isolant va être plus ou moins large. Pour les toitures les plus complexes, les isolants en plaques ne seront pas conseillés, de même pour une isolation des combles perdus, qui ne vous laisseront rarement d’autres choix que des isolants en rouleau (la laine de verre ou la laine de bois par exemple) ou en vrac à disposer sur le plancher grâce à la technique de soufflage
  • La résistance de l’isolant : c’est la capacité du matériau à s’opposer à la chaleur, elle représente donc la performance de l’isolant. Plus la résistance sera élevée, plus l’isolant sera efficace. On estime un isolant de bonne qualité lorsque sa résistance est supérieure ou égale à 7 m².K/W
  • La conductivité thermique de l’isolant : elle correspond à la capacité qu’a l’isolant à conduire la chaleur. Plus cette conductivité est faible, plus l’isolant est performant. On estime que la conductivité d’un bon isolant se situe entre 0,025 et 0,05 W/m.K

L’isolation simple ou double couche

Le choix de l’isolation n’est pas réellement libre. Il doit répondre aux exigences des réglementations en vigueur. Lorsqu’on choisit une isolation du toit par l’intérieur, la configuration des charpentes actuelles fait que la pose d’une seule couche d’isolant ne suffit généralement pas. En effet, comme l’espace disponible entre les chevrons de la charpente est grandement limité (entre 6 et 8 cm) et que les chevrons eux-mêmes forment des ponts thermiques, les performances de l’isolation se voient fortement diminuées. Si l’isolant n’est pas particulièrement performant, il sera alors nécessaire de réaliser une isolation en double couche qui se traduit par une isolation entre les chevrons puis une seconde isolation entre les pannes de la charpente.

Comment financer mes travaux d'isolation du toit ?

fenêtres de toit

Pour financer vos travaux d’isolation du toit, l’État a mis en place de nombreuses aides. Certaines d’entre elles sont même cumulables pour vous permettre de réaliser tous vos travaux à moindre frais. Parmi ces aides, on retrouve :

  • Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) : comme son nom l’indique, il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt, c’est-à-dire d’une exonération d’impôt, pour la réalisation de travaux d’isolation du toit dans votre résidence principale. Toutefois, il est amené à disparaître pour être remplacé par Ma Prime Rénov en 2021 pour les foyers aux revenus intermédiaires ou aisés
  • Habiter mieux Anah (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) : il s’agit d’une aide de financement de vos travaux de rénovation énergétique, comme l’isolation ou le remplacement d’un appareil de chauffage, pouvant aller jusqu’à 10 000 euros.
  • Ma Prime Rénov : elle est déjà mise en place pour les ménages les plus modestes et s’élargira pour l’ensemble des foyers courant 2021
  • La Prime Énergie : elle est attribuée par votre fournisseur d’énergie pour vous soutenir dans votre démarche de réduction de la consommation en énergie, notamment du chauffage. Elle se présente sous différentes formes (chèque, virement, bon d’achat ou déduction sur facture)
  • L’Éco prêt à taux zéro : pour financer vos travaux d’isolation du toit, vous pouvez réaliser un emprunt sans intérêts. Cependant, ce prêt ne sera plus disponible en 2022
  • La TVA à taux réduit à 5,5% : applicable sur l’intervention d’un professionnel de l’isolation et tous les équipements utiles aux travaux d’isolation du toit.

Ces primes et aides peuvent représenter un réel soutien financier pour vos travaux d’isolation du toit. Elles sont également distribuées pour tout autre travaux de rénovation énergétique comme l’isolation du sol ou le remplacement d’une chaudière. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur leurs conditions d’applicabilité avant d’entamer vos travaux.

Isoler son toit est une aventure dans laquelle il est difficile de se lancer. Entre le choix des matériaux, des techniques et toutes les aides proposées, il est facile de se perdre. Et pourtant, cela permet de réaliser de réelles économies pour son portefeuille et pour la planète. Pour réussir à y voir plus clair, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel afin d’adapter votre isolation thermique à vos besoins et contraintes.

La toiture est responsable de 25% à 30% des pertes thermiques de votre foyer. Réaliser une bonne isolation de son toit, c’est autant d’économies sur vos factures d’énergie. De plus, une maison isolée sera plus confortable et donc valorisée en cas de revente.

Il existe de nombreux matériaux qui se déclinent en toutes les formes possibles (panneaux, rouleaux, morceaux). Afin de réaliser une bonne isolation de son toit, il est nécessaire de prendre en compte ses caractéristiques et ses contraintes.

L’Etat a mis en place de nombreuses aides pour soutenir les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Vérifiez les conditions d’éligibilité avant d’entamer vos travaux d’isolation du toit.

0 %
D'économie d'énergie

En isolant votre toit vous pouvez réaliser jusqu’à 30% d’économie d’énergie sur vos prochaines factures.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite