L’isolation des fenêtres : tout savoir pour réaliser des économies durables

Accueil Le guide complet de l’isolation L’isolation des fenêtres : tout savoir pour réaliser des économies durables

Quelle est la meilleure isolation pour ses fenêtres ?

Quand on imagine notre foyer, on le souhaite le plus confortable possible. Tout est pensé pour y accueillir au mieux toute la famille. Ce confort passe essentiellement par une bonne isolation des structures du logement. Quoi de plus désagréable que de ressentir le froid glacial de l’hiver et la chaleur étouffante de l’été lorsque l’on entre dans ce que nous voulons être notre havre de paix. Si l’on pense en premier lieu à lisolation du toit ou encore à l’isolation des murs qui entourent le bâtiment, on pense bien moins souvent à nos fenêtres. Et pourtant, elles aussi sont sources de déperditions thermiques pouvant aller de 10% à 15%. Elles ne sont donc pas à négliger, car c’est tout autant d’économies qui sont réalisables. Cependant, il n’est pas toujours facile de reconnaître une bonne isolation des fenêtres et encore moins de savoir comment la mettre en place. Pour cela, nous vous guidons et vous conseillons dans vos travaux de rénovation énergétique afin d’accroître votre confort tout en faisant des économies durables.

Sommaire :

Pourquoi est-il important d'avoir une isolation thermique des fenêtres efficace ?

Une maison mal isolée, c’est une véritable passoire énergétique. Les pertes thermiques sont conséquentes, ce qui rend votre logement très énergivore. Pour limiter le gaspillage énergétique, de nouvelles normes et réglementations ont été instaurées par le gouvernement. Aujourd’hui, il n’est donc plus possible de construire un bien mal isolé. Mais qu’en est-il des maisons plus anciennes ? Elles représentent près de deux tiers du parc immobilier français et n’ont pas profité des mêmes réglementations.

deux fenêtres sur mur jaune

Réaliser des économies grâce à l'isolation

Comme évoqué plus haut, l’isolation est un point stratégique alliant confort et économies. Toutefois, ses bénéfices ne s’arrêtent pas là. Une isolation complète et efficace de vos structures vous apportera :

  • Un confort thermique : avec moins de variations de température au sein de votre foyer
  • Un confort acoustique : l’isolation permet également de se protéger des nuisances sonores et créée donc une barrière qui vous apporte calme et sérénité
  • Une valorisation de votre bien : en cas de revente, un bon score au Diagnostic de Performances Énergétiques (DPE) permettra de valoriser votre bien sur le marché
  • Une protection contre l’humidité : les problèmes d’humidité peuvent être fréquents et c’est peut-être le signe d’une mauvaise isolation
  • Une protection contre les nuisibles : une mauvaise isolation permettra aux nuisibles de pénétrer votre foyer. Cela peut devenir problématique notamment dans des endroits difficiles d’accès comme les combles 

Quels sont les critères de la bonne isolation d’une fenêtre ?

Vous l’aurez compris, l’isolation est primordiale dans un logement. Mais qu’en est-il de l’isolation des fenêtres ? Comment peut-on savoir si sa fenêtre est correctement isolée ? Pas de panique, il existe plusieurs critères sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour ne pas vous tromper. Pour une bonne isolation des fenêtres, il faut faire attention :

  • Au coefficient de conductivité U : ce coefficient traduit la capacité d’un objet à conduire la chaleur. Plus ce coefficient est bas, moins l’objet conduit la chaleur et donc plus il est efficace. En ce qui concerne les fenêtres, ce coefficient est noté Uw (w pour window ou fenêtre en anglais) et représente la performance thermique globale de la menuiserie. Afin d’offrir une bonne isolation, ce coefficient doit être inférieur à 1,3 W/m².K. Pour le calculer, il faut prendre en compte le coefficient de conductivité du vitrage (Ug) et le coefficient de conductivité du cadre (Uf)
  • Au facteur solaire Sw : il détermine la possibilité du vitrage à transmettre la chaleur provenant des rayons du soleil. Il est compris entre 0 et 1. Plus le facteur sera grand, plus les rayons du soleil pourront venir réchauffer votre bâtiment et donc c’est autant d’économies réalisées
  • A la perméabilité à l’air A : ne pas laisser passer l’air est un point primordial de l’isolation. Ce facteur est noté de 1 à 4. Plus il est élevé, plus la perméabilité est grande
  • A l’étanchéité à l’eau E : une bonne étanchéité est primordiale notamment dans les zones pluvieuses. Elle est notée de 1 à 9. Comme pour le coefficient A, plus il est élevé, meilleur est le matériau
  • A la résistance au vent V : ce critère mêle à la fois la résistance de la fenêtre à la pression (de 1 à 9) et la déformation de cette dernière (de A à C). Pour bénéficier d’une bonne résistance au vent, il faut que le facteur pression soit élevé et le facteur déformation se rapproche de C

Ces critères sont à adapter selon votre zone géographique ainsi que vos conditions climatiques. La meilleure isolation d’une fenêtre sera celle qui prendra en compte tous ces facteurs.

Simple ou double vitrage ?

Aujourd’hui, le simple vitrage se fait rare sur le marché de la menuiserie à cause de ses faibles performances thermiques. En effet, une unique couche de verre ne vous permet pas de vous protéger correctement des variations de température ainsi que des éventuelles nuisances sonore. Peu à peu, il a donc été délaissé en faveur du double vitrage, dont le prix est plus élevé, mais qui présente de bien plus grandes performances en terme d’isolation. L’air qui sépare les deux couches de verre représente alors la plus grande force isolante de ce matériau. Si vous avez le choix, préférez donc le double vitrage qui vous permettra de faire des économies sur le long terme. Du triple vitrage peut également être envisagé, mais seulement dans certains cas très particuliers, car son prix est bien plus élevé que le double vitrage. Le triple vitrage est par exemple fortement conseillé dans les zones les plus froides. Pour la pose, n’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel de l’isolation qui saura vous conseiller pour optimiser les caractéristiques de vos fenêtres selon vos besoins  et contraintes.

Isolation de la fenêtre : pose et matériaux

Si la qualité du vitrage est au centre des performances de votre fenêtre, il ne faut pas pour autant en oublier le châssis. Le choix du matériau isolant va donc être primordial pour augmenter encore le pouvoir isolant de votre fenêtre et ainsi réaliser de plus grandes économies. Pour faire votre choix, votre zone géographique sera importante mais également vos possibilités. En effet, il n’est pas toujours possible de remplacer la totalité des fenêtres déjà existantes lors de travaux de rénovation. Pour cela, pas de panique, des solutions existent pour améliorer les performances énergétiques de votre foyer tout en engageant peu de travaux.

salon avec grandes fenêtres

Quels matériaux choisir ?

Pour venir compléter les performances des vitres, le choix de l’huisserie est important. S’il n’est pas adapté cela, pourrait rendre les travaux d’isolation des fenêtres inutiles. En ce qui concerne le cadre de fenêtre, il existe quatre matériaux principaux :

  • Le bois : il en existe différents types et permet une bonne isolation et fait parti des matériaux les moins onéreux du marché. Cependant, il est nécessaire d’appliquer une couche de protection, et ce régulièrement, afin de protéger le châssis des intempéries. Il n’est donc pas totalement recommandé dans les zones pluvieuses
  • L’aluminium : il s’agit du matériau le moins efficace et le plus cher. Néanmoins, des solutions sont possibles afin d’améliorer ses performances thermiques et il a l’avantage de ne nécessiter aucun entretien particulier
  • Le PVC : issu du plastique, il offre de très bonnes performances thermiques et acoustiques. De plus les PVC est le matériau le moins cher du marché et ne nécessite aucun entretien particulier. Toutefois, il ne peut pas être recyclé et devient très nocif en cas d’incendie
  • Le mélange bois/aluminium : s’il mélange les matières, il mélange aussi les avantages et les inconvénients. Ainsi, ce matériau forme un très bon isolant à la fois thermique et acoustique tout en ne demandant aucun entretien. Cependant, le prix est très élevé surpassant l’ensemble des autres matériaux

Comment isoler une fenêtre sans la changer ?

Par soucis d’économie ou simplement par contraintes techniques, il n’est pas toujours possible de changer la totalité de ses fenêtres. Même si elles sont moins efficaces, des solutions existent et amélioreront un peu plus votre confort. Ainsi, pour isoler des fenêtres sans les changer vous pouvez :

  • Remplacer les vitres : si vos menuiseries sont en bon état, le changement de vitrage du simple au double peut être une solution efficace d’isolation. Vous pouvez également réaliser du survitrage
  • Coller un film isolant : si vous êtes locataire de votre logement et que vous ne pouvez donc pas modifier vos fenêtres, il existe des films isolant à coller sur la partie intérieure de votre fenêtre. C’est la solution la moins performante, mais elle peut améliorer légèrement votre confort thermique
  • Installer des rideaux isolants : dans le même principe que le film isolant, il existe des rideaux épais pouvant jouer le rôle de barrière isolante
  • Installer des volets isolants : les volets forment une barrière efficace contre les pertes thermiques. Le matériau va déterminer leur efficacité
  • Remplacer les joints de fenêtre : ils peuvent s’user avec le temps. Si vous remarquez de faibles courants d’air proches de votre fenêtre, il est possible qu’ils viennent des joints. Utile pour calfeutrer les fenêtres, aujourd’hui, il en existe de toutes les couleurs et de toutes les formes comme le silicone ou les mousses pour s’adapter à un grand nombre de fenêtres

Changer ses fenêtres pour une meilleure isolation

Changer complètement ses fenêtres peut se montrer onéreux, mais cela reste la solution la plus efficace pour créer une bonne isolation. Vous pouvez créer la combinaison parfaite avec le cadre et le vitrage adaptés à vos contraintes. Pour cela, vous pouvez réaliser :

  • Une dépose totale : les fenêtres et les montants sont complètement remplacés par du neuf
  • Une dépose partielle : les fenêtres sont changées, mais les montants restent identiques. S’ils sont en bon état, cela peut venir réduire le coût des travaux

Dans tous les cas, il est important de faire appel à un artisan qualifié pour la pose. Avec son expérience, il saura vous conseiller et vous guider pour faire les meilleurs choix. De plus, lors de la pose, il évitera la création de ponts thermiques qui pourraient réduire les performances du produit.

L'isolation des fenêtres et les primes énergie

Pour financer vos travaux de rénovation énergétique comme l’isolation du sol, des fenêtres ou le remplacement d’une chaudière par exemple, le gouvernement met en place de nombreuses aides. Le but étant d’améliorer la qualité du parc immobilier français ainsi que de réduire les dépenses énergétiques du pays, ces primes s’ouvrent à la très grande majorité de la population.

maison moderne grandes baies vitrées

Toutes les aides au financement de l’isolation

Selon votre niveau de revenus et le type de travaux, les aides dont vous pourrez disposer pour votre isolation des fenêtres sont différentes. Parmi ces dernières, on retrouve :

  • Ma Prime Rénov : réservée pour le moment aux ménages modestes et précaires, elle vise à remplacer le Crédit d’impôt d’ici 2021. Elle est distribuée par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) et fusionne deux aides déjà existantes qu’est l’offre “Habiter mieux agilité” et le CITE
  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) : offrant une exonération d’impôts aux ménages intermédiaires et aisés jusqu’en 2021, il disparaîtra lorsque la nouvelle Prime Rénov s’ouvrira à tous les ménages
  • Les primes CEE : mises en place par l’Etat, elles sont pourtant distribuées par les fournisseurs d’énergie et de carburant. Pour vos travaux d’isolation, vous pouvez retrouver l’offre Coup de pouce Isolation ou encore l’isolation à 1€
  • Le chèque énergie : il est distribué automatiquement aux familles éligibles et peut vous permettre de financer vos travaux de rénovation
  • La TVA à taux réduit : une réduction de la TVA sur l’intervention d’un professionnel ainsi que sur les équipements nécessaires aux travaux est possible si ces derniers entraînent une amélioration énergétique. Vous pouvez alors bénéficier de la TVA à 5,5%
  • L’Éco PTZ : il vous permet de souscrire à un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat

Le montant de ces primes est limité, mais peut couvrir jusqu’à 80% de vos travaux.

Aides financièresMontant maximal de la prime pour des travaux d’isolation des fenêtres
Ma Prime Rénov100 €/équipement
CITE40 €/équipement
Eco PTZ7 000 €
Chèque énergie277 €

Cumuler les primes énergie

Certaines aides peuvent se cumuler entre elles, notamment Ma Prime Rénov et l’Eco PTZ (sous conditions) ou encore les primes CEE avec le Crédit d’Impôt. Il est donc important de bien se renseigner en amont pour profiter des offres auxquelles vous avez droit et ainsi réaliser des économies.

Le confort de votre logement repose en grande partie sur la qualité de son isolation. Toutes les structures, du toit au sous-sol, sont importantes et l’isolation des fenêtres n’est pas à négliger. Il existe divers méthodes et matériaux afin de répondre au mieux à vos contraintes, que vous soyez propriétaire ou locataire, dans l’ancien comme dans le neuf. Des aides sont également à votre disposition pour vous soutenir dans votre transition énergétique. N’hésitez donc plus et commencez dès aujourd’hui vos travaux d’isolation des fenêtres.

Les déperditions thermiques d'un bâtiment

  • Toiture30%
  • Murs20%
  • Fenêtres15%

Si vous ne pouvez pas changer vos fenêtres, il existe des solutions moins coûteuses comme le survitrage, le film isolant, les rideaux isolants ou encore l’installation de volets. Ces techniques restent cependant moins efficaces qu’un renouvellement complet des fenêtres. Le changement de joint pour renforcer la structure peut également être envisagé.

Pour une bonne isolation des fenêtres, on préférera un double vitrage qui possède de meilleures performances thermiques et acoustiques. Un triple vitrage est même envisageable si vous habitez dans une zone de grand froid. Pour résumer, l’air présent entre les différentes vitres représente le meilleur isolant possible. Ainsi, plus il y a de vitrage, plus il y a de couche d’air et donc plus l’isolation sera performante.

Pour avoir une isolation des fenêtres efficace, il est nécessaire de prendre en compte le coefficient de conductivité Uw, le facteur solaire Sw ainsi que les critères AEV (air, eau vent).

Quel budget pour une isolation des fenêtres ?

Il peut être très variable en fonction des matériaux utilisés, de la technique employé et de l’artisan engagé. Cependant de nombreuses aides sont proposées par l’Etat afin de vous soutenir dans vos démarches.