Comment bien isoler ses fenêtres pour l’hiver ?

Isoler ses fenêtres pour l'hiver pas à pas

Avec le retour des températures froides, on recommence à chauffer son logement, afin de garder une bonne température au sein du logement. Mais il arrive que certains courants d’air froid arrivent malgré tout à entrer dans la maison. Ce phénomène est peut-être dû à une mauvaise isolation des fenêtres. Si c’est le cas, il est nécessaire de faire quelque chose afin d’éviter ces déperditions thermiques. Voici nos conseils pour bénéficier d’une bonne isolation de fenêtre pour l’hiver.

L'isolation de fenêtres pour l'hiver

L’avantage à isoler ses fenêtres

Lorsque l’on souhaite isoler son logement, on réalise généralement en priorité l’isolation des combles ou des planchers bas. Pourtant, il est primordial de ne pas mettre les fenêtres de côté. En effet, on estime qu’entre 10 % et 15 % de la chaleur d’un logement s’échappe par les fenêtres. Pour pallier ces déperditions thermiques, vous serez obligés de mettre plus fort votre chauffage, faisant grimper les factures de gaz ou d’électricité.

Une bonne isolation thermique des fenêtres permet donc d’éviter de laisser s’échapper la chaleur, de conserver un bon confort au sein du logement et de faire des économies d’énergie. Une bonne isolation des fenêtres en hiver permet aussi de réduire les nuisances sonores extérieures, grâce à son isolation acoustique. Par ailleurs, l’isolation des fenêtres n’est pas seulement utile en hiver, mais aussi en été ! Elle permet de conserver la fraîcheur au sein du logement lorsque les températures extérieures sont trop élevées.

Réaliser l’isolation des fenêtres pour l’hiver

Comme nous l’avons vu, l’isolation des fenêtres est nécessaire pour améliorer le confort d’un logement en hiver, mais aussi pour faire des économies. En fonction de l’état de fenêtres, deux choix s’offrent à vous :

  • le changement total des fenêtres ;
  • la réparation ou le changement d’une partie de la fenêtre.

En effet, il se pourrait qu’un simple changement pièce ne soit pas suffisant pour l’isolation de certaines fenêtres trop anciennes ou en trop mauvais état. À l’inverse, il est possible que la fenêtre ne nécessite que d’une simple mise à niveau, pour retrouver une bonne performance isolante. Retrouvez ci-dessous nos conseils pour refaire l’isolation de vos fenêtres pour l’hiver ou tout simplement changer complètement vos fenêtres.

Changer la totalité de la fenêtre

Parfois, la fenêtre est en trop mauvais état pour qu’une réparation suffise à assurer une bonne isolation au sein du logement. Ce type d’intervention est bien sûr plus cher, mais permet de bénéficier des derniers équipements et donc d’une isolation quasi parfaite. En effet, cette technique permet de supprimer tous les ponts thermiques. Un changement de fenêtre peut être réalisé de deux manières différentes :

  • Dépose totale : les artisans retirent la totalité de la menuiserie, à savoir les dormants et les parties ouvrantes.
  • Dépose partielle : ici, seules les parties ouvrantes sont retirées, tandis que le dormant est conservé. Cette opération est réalisée lorsque ce dernier est encore en bon état et n’est pas sujet aux ponts thermiques.

Au moment de réaliser le changement de vos fenêtres pour l’hiver, vous devrez choisir le matériau de vos dormants et des parties ouvrantes. Plusieurs choix s’offrent à vous. Si vous avez un petit budget, vous pouvez opter pour une fenêtre en bois ou en PVC. Ces matériaux ont l’avantage d’être abordables tout en proposant une bonne isolation

Si vous souhaitez une performance d’isolation supérieure, vous pouvez vous tourner vers de l’aluminium ou un mélange de bois et d’aluminium. Ces matériaux sont malgré tout plus chers à l’achat, mais permettent de réaliser de plus importantes économies, notamment dans les régions froides. 

Pour faire vos travaux, il sera nécessaire de faire appel à un artisan certifié par la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cela vous garantira une qualité d’installation et d’éviter de potentiels arnaqueurs.

isolation de fenêtres pour la maison en hiver

Remplacer un élément de fenêtre

Si vous estimez que votre fenêtre est encore en bon état et que seules certaines parties sont usées, vous avez la possibilité de changer uniquement les zones concernées. Cette méthode vous permettra de réduire le coût d’intervention, les travaux étant beaucoup plus lourds. Il est cependant nécessaire de bien vous assurer que vos dormants sont encore en bon état et qu’ils ne produisent aucun pont thermique. Pour cela, faites appel à un artisan afin que celui-ci réalise un devis. Il pourra alors vous proposer différentes interventions :

  • Remplacement du vitrage : les anciennes fenêtres sont parfois équipées d’un simple vitrage. En choisissant une fenêtre avec du double ou du triple vitrage, vous vous assurez une meilleure isolation, pour un coût réduit.
  • Survitrage : si vous ne souhaitez pas retirer la vitre de votre fenêtre, il est possible d’ajouter une vitre en la superposant sur le vitrage existant. Il est nécessaire de savoir que cette opération, bien que pratique, reste moins efficace qu’un changement complet de vitrage.
  • Remplacement des joints d’étanchéité : au fil des années, les joints se détériorent. Moisissure ou usure du temps, il est nécessaire de les changer afin d’éviter les filets d’air. En fonction de votre type de fenêtre, vous pouvez trouver des joints en caoutchouc, en mousse, en silicone ou en plastique. 
  • Ajout d’un film thermique : cette technique consiste à disposer un film directement sur la vitre de la fenêtre. Il est conseillé d’opter pour cette solution en tant que complément, car elle ne garantit pas une suppression des ponts thermiques.
  • Installation de rideaux ou volets isolants : en complément, vous pouvez installer des rideaux ou volets isolants, qui permettent de compléter l’isolation de vos fenêtres et de supprimer de potentiels filets d’air.

Vous avez d’autres questions ?

Lorsque l’on réalise l’isolation d’un logement, on ne pense pas toujours aux fenêtres. Pourtant, cette partie est responsable d’importantes déperditions thermiques. En effet, les études relèvent que 10 % à 15 % des déperditions de chaleur passent par les fenêtres. En réalisant l’isolation des fenêtres pour l’hiver, vous vous assurez un meilleur confort au sein de votre logement, tout en faisant des économies.

Un changement total des fenêtres est souvent réalisé lorsque celles-ci sont trop anciennes ou en trop mauvais état. En changeant la totalité des fenêtres, cela permet de supprimer les ponts thermiques et de supprimer les infiltrations d’air. Cette opération est onéreuse, mais permet de réaliser des économies sur sa facture d’énergie en fin de mois, surtout en hiver.

Parfois, les fenêtres sont encore en bon état, du moins pour certaines parties. Dans ce cas, il est possible de changer les parties endommagées ou usées. Cette technique permet de réaliser des travaux moins lourds et de réduire les coûts. Il est possible de changer le vitrage, les joints d’étanchéité ou encore d’ajouter un survitrage.