Quelle isolation de fenêtre en PVC choisir ?

par Aliénor Guibert
Quelle isolation de fenêtre en PVC choisir ?

Vous souhaitez changer vos fenêtres pour isoler votre maison ou votre appartement ? Plusieurs matériaux sont disponibles, comme le PVC, l’aluminium ou le bois. Choisir des fenêtres en PVC pour améliorer l’isolation de son logement est une très bonne solution, car c’est un matériau qui présente plusieurs avantages. On vous explique ce que vous devez savoir pour une isolation avec fenêtres en PVC.

Pourquoi choisir une isolation de fenêtre en PVC ?

Lorsque l’on remplace ses fenêtres, il est nécessaire de choisir le vitrage et l’encadrement. La menuiserie et le châssis de l’encadrement peuvent être fabriqués dans différents matériaux : bois, PVC ou aluminium. Le PVC est souvent choisi par les Français, car il propose le meilleur rapport qualité/prix. C’est un modèle de fenêtre qui possède de nombreux avantages :

Améliorer la performance énergétique de son logement avec une fenêtre PVC

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation chez vous ? Si vous avez besoin d’améliorer l’isolation de votre logement, vous pouvez réaliser plusieurs types d’isolations : isolation des combles, isolation des portes et des fenêtres et isolation des murs. Pour des travaux de rénovation énergétique importants, il est possible d’isoler tout son logement. Isoler ses fenêtres vous permet de profiter d’un confort supplémentaire, de réduire vos dépenses énergétiques jusqu’à 15 % (sur les factures de chauffage) et d’obtenir une meilleure isolation acoustique et une plus grande luminosité.

De nombreux logements sont concernés par l’isolation thermique des fenêtres, notamment depuis la loi Climat et Résilience qui prévoit de supprimer les passoires thermiques en France d’ici à 2028, et qui interdit les logements trop énergivores à la location à partir de 2023. 

Choisir sa fenêtre en PVC : les critères

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir son isolation de fenêtre en PVC. Des indicateurs de performances sont précisés pour vous aider à faire votre choix parmi les différents modèles de fenêtres d’isolation en PVC. Une fois votre vitrage choisi (un double ou un triple vitrage pour l’isolation renforcée), vous pouvez vous pencher sur l’encadrement et la pose de la fenêtre. Vous devez choisir :

  • les dimensions : fenêtre standard ou sur-mesure, p
    orte fenêtre, baie vitrée, etc. ;
  • la qualité du PVC : avec l’indicateur Uw et Sw, le facteur solaire ;
  • le type de pose : totale ou partielle ;
  • le type d’ouverture ;
  • les accessoires : poignée, VMC, etc.

Pour reconnaître la qualité d’une fenêtre en PVC, vous pouvez regarder le coefficient de conductivité (en Uw). Ce coefficient de transmission thermique est indispensable pour choisir une fenêtre performante et bien isolante. Plus le chiffre en Uw est faible, plus l’isolation thermique de la fenêtre est performante. Par exemple, un coefficient d’isolation thermique de 1,1 est très bon et un coefficient de 1,3 est légèrement moins performant. 

isolation fenêtre PVC partielle

Quelle pose choisir : la dépose totale ou partielle ?

Pour l’isolation thermique et acoustique de votre logement, vous pouvez choisir entre une dépose partielle ou une dépose totale, autrement dit, vous pouvez remplacer vos fenêtres entièrement ou en partie. 

Un remplacement partiel est possible dans certains cas, afin de conserver le vitrage de ses fenêtres et de ne changer que le châssis. Il est tout de même nécessaire de contacter un professionnel pour cette intervention, pour que l’étanchéité soit parfaite. 

Comme son nom l’indique, la dépose totale nécessite de remplacer les fenêtres en entier (vitrage + encadrement). Contrairement à ce que l’on peut penser, la dépose totale est plus simple que la dépose partielle et elle assure une meilleure isolation thermique et acoustique.

Quel est le prix d’une isolation de fenêtres en PVC ?

Le prix d’une fenêtre PVC varie suivant le modèle choisi. Le PVC pour fenêtre est un matériau économique, qui revient moins cher que le bois ou l’aluminium. Le prix moyen d’une fenêtre en PVC varie entre 200 € et 400 € la fenêtre. Certains modèles peuvent coûter jusqu’à 800 €, pour les plus performants et dans de grandes dimensions. Ces prix prennent en compte le coût de la pose et de la main-d’œuvre.
Avant toute chose, pensez à réaliser des devis gratuits pour votre projet, afin de connaître les prix des professionnels autour de chez vous et pour trouver le meilleur tarif. Il est conseillé, pour votre projet, de comparer les devis et les artisans avant de faire votre choix.

Il existe de nombreuses aides pour vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique et pour réduire le prix des fenêtres en PVC. Que ce soit pour des fenêtres PVC, alu ou bois, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’, du dispositif CEE, de l’Éco-Prêt à taux zéro (Eco-PTZ), de la TVA à taux réduit, du chèque énergie et des aides régionales (selon votre commune ou votre région).

En règle générale, plus la vitre d’une fenêtre est épaisse, meilleure est l’isolation thermique et phonique. Il est nécessaire d’assembler plusieurs feuilles de verre pour créer un double ou un triple vitrage. L’ère du simple vitrage est définitivement terminée ! Aujourd’hui, on privilégie le confort acoustique et on réduit au maximum les fuites énergétiques grâce à une bonne isolation des fenêtres, sans oublier un joint d’étanchéité correctement posé !

En réalité, chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients. Pour choisir la fenêtre qui répond à vos besoins, il est important de comparer les différents matériaux, notamment le PVC, l’aluminium et le bois. 

Le PVC est économique, résistant, peu cher et requiert peu d’entretien, mais il ne convient pas vraiment aux grandes dimensions et sa qualité peut laisser à désirer sur certains modèles.