Comment isoler son toit plat avec une ossature en bois ?

L’isolation des toits plats est de plus en plus courante depuis le gain de popularité des toits terrasses. Le toit plat est en effet un style architectural esthétique, pratique et qui peut être végétalisé. L’ossature en bois est souvent privilégiée, au détriment du béton, pour un résultat naturel, qui s’intègre idéalement dans le paysage. 

Vous avez une maison en ossature bois et vous souhaitez isoler votre toiture terrasse ? Afin de limiter les déperditions de chaleur et de contrôler l’humidité, il est indispensable de bien isoler un toit plat en bois. Voici nos conseils.

Isolation toit plat en bois : quels matériaux choisir ?

Plusieurs types d’isolants sont utilisés pour isoler un toit terrasse avec un bardage bois ou une structure porteuse en bois. Pour une isolation thermique et phonique optimale de votre toiture, l’isolant doit être résistant, notamment au niveau de la compression.

 

isolation toit terrasse ossature bois

 

Quels sont les matériaux les plus fréquents ? Vous trouverez facilement des panneaux de polystyrène expansé (PSE) ou extrudé (PSX) et de polyuréthane (PU)

Le polyuréthane est d’ailleurs un excellent matériau isolant, car extrêmement résistant et étanche, peu cher, mais par contre assez facilement inflammable (il suffit de ne pas placer de source de chaleur près de lui). Une isolation du toit par l’intérieur avec du polyuréthane ou une isolation de votre toiture par l’extérieur avec du polyuréthane sera donc normalement très performante. 

Les rouleaux de laine de roche, de laine de bois (ou fibre de bois) ou de ouate de cellulose peuvent être utilisés en complément, entre les chevrons et les autres éléments de la structure de la terrasse en bois. 

Si vous achetez vous-même les matériaux nécessaires pour isoler le toit terrasse, faites attention, l’isolant doit être compatible avec le revêtement utilisé pour l’étanchéité.

Les techniques pour isoler un toit terrasse en ossature bois

La toiture chaude

La technique de la toiture chaude est à privilégier pour les maisons en ossature bois avec un toit terrasse. Toutefois, les travaux à réaliser sont importants, il est donc conseillé de privilégier cette technique dans le cadre d’une construction neuve ou pour une rénovation entière de la toiture. 

Dans la technique de la toiture chaude, les éléments porteurs sont protégés par un pare-vapeur et une isolation rapportée. L’étanchéité et le matériau de revêtement de sol sont ensuite ajoutés. Pour faire simple, les éléments de la toiture sont posés dans l’ordre suivant : 

  1. supports ;
  2. pare-vapeur ;
  3. matériau isolant ;
  4. étanchéité et matériau de revêtement de sol. 

Cette technique convient aux éléments porteurs fabriqués en bois et aux panneaux en bois dérivé. Lorsque la règle de 2/3 – 1/3 est respectée, cette méthode offre une bonne isolation thermique et une bonne étanchéité. Pour profiter d’une isolation phonique optimale, une isolation intérieure du toit peut être ajoutée en complément.

 

isolation toit plat ossature bois

 

 La toiture froide

A l’inverse de la toiture chaude, la toiture froide est une isolation par l’intérieur de votre toit-terrasse (et non pas par l’extérieur de la structure porteuse). La ventilation se fait en sous-face et l’isolant est posé intégralement sous l’élément porteur et sous la ventilation. Ce type de charpente peut être préfabriqué en atelier. Attention, la ventilation de l’entrée et de la sortie d’air doit être bien réalisée, pour éviter d’endommager la structure et de créer des problèmes d’étanchéité. En effet, des panneaux isolants mal posés ou une mauvaise ventilation peuvent créer une lame d’air et augmenter le taux d’humidité. Dans cette méthode, l’isolant, situé sous l’élément porteur en bois, entoure le pare-vapeur et l’étanchéité est placée au-dessus de l’ensemble.
Aujourd’hui, la toiture froide n’est plus conseillée pour les maisons avec ossature bois, à cause du risque de concentration d’eau et d’humidité. 

La toiture inversée

Si vous souhaitez rénover votre terrasse et toiture en bois, vous pouvez opter pour la technique mixte ou pour la toiture inversée. Avec cette isolation du toit par l’extérieur, l’isolant est placé par-dessus la membrane d’étanchéité (comme une bâche EPDM), qui fonctionne comme un pare-vapeur isolant. 

Il est possible de placer une seconde couche d’isolant. Le plus important est d’utiliser un revêtement lourd au-dessus de l’ensemble, comme du gravier ou des dalles, pour une bonne résistance au vent.
Le point négatif ? L’isolant n’est pas aussi bien protégé qu’avec une toiture chaude, il peut donc se dégrader dans le temps et être moins efficace. Si vous construisez une maison en bois avec toit terrasse, privilégiez la toiture chaude qui est plus performante sur le long terme.

A savoir que lors d’une rénovation de toiture plate, lécran de sous toiture, qui sert normalement de protection aux éléments de couverture du toit, n’est pas obligatoire. Dans le cadre d’une rénovation de toiture inclinée, les normes concernant l’obligation d’une sous toiture sont par contre beaucoup plus drastiques. 

Peut-on végétaliser une toiture plate avec une structure en bois ?

Le toit terrasse végétalisé est une option intéressante pour l’isolation d’un toit plat avec une ossature en bois. La végétalisation peut recouvrir intégralement la toiture plate ou en partie seulement. La résistance de la toiture détermine l’épaisseur des éléments végétaux sur le toit. Un toit terrasse avec isolation végétale possède des avantages :

  • meilleure isolation thermique pour l’habitation ;
  • réduit le phénomène d’îlot de chaleur en zone urbaine grâce à sa forte inertie thermique, car une toiture végétale ne conserve pas la chaleur accumulée pendant la journée en été ;
  • écoulement lent de l’eau en cas de pluie, ce qui limite l’effet de ruissellement.

En France, les toitures terrasses végétalisées répondent à des règles spécifiques et l’isolation de l’ossature en bois du toit doit être adaptée.

 

isolation toit terrasse ossature bois prix

 

FAQ sur l’isolation de son toit plat avec ossature en bois

Pour les toitures plates en bois, le prix d’une isolation peut varier suivant les matériaux utilisés, la technique choisie, la superficie du toit et son accessibilité. En moyenne, les travaux d’isolation d’une ossature bois et toiture terrasse coûtent entre 80 €/m² et 110 €/m². Si vous n’êtes pas du métier, il est déconseillé de réaliser soi-même les travaux d’isolation du toit. Faites appel à un professionnel et n’hésitez pas à réaliser plusieurs devis pour comparer les prix. 

Si cela vous semble trop cher, vous pouvez toujours compter sur les aides financières de l’État. Attention aux arnaques ! Les offres d’isolation du toit à 1 euro n’existent plus depuis 2021 à cause de trop nombreuses fraudes venant de professionnels peu fiables. 

Il existe plusieurs techniques pour l’isolation d’un toit plat avec une ossature bois. Vous pouvez opter pour la toiture chaude, qui est conseillée dans le cadre d’une nouvelle construction en bois ; la toiture inversée, utile pour les rénovations légères et moyennes ; et la toiture froide, mais qui est souvent déconseillée par les professionnels. N’oubliez pas que pour une maison en bois, l’entretien est primordial, même pour le toit terrasse !

La mise en œuvre de l’isolation d’un toit plat en bois est une tâche complexe. Plusieurs éléments sont indispensables. C’est le cas du pare-vapeur de toiture qui permet de lutter contre l’humidité et l’accumulation de vapeur d’eau entre les différentes couches d’isolant, la structure porteuse du toit et l’étanchéité. Avec un toit terrasse en bois, pour isoler intégralement chaque élément, le pare-vapeur doit être positionné sous le matériau isolant.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert est une rédactrice passionnée et experte en rénovation énergétique, ayant une prédilection pour les pompes à chaleur, l'isolation et le chauffage à bois. Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor décide de mettre à profit son talent pour l'écriture en se spécialisant dans la rénovation énergétique.