Pompe à chaleur à 1 euro : puis-je encore en bénéficier ?

L’installation d’une pompe à chaleur est une excellente idée ! En effet, c’est un système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire écologique et économique. Mais, pour la plupart des ménages, l’installation d’une pompe à chaleur coûte cher. Jusqu’en 2021, il existait un dispositif très apprécié des Français : la prime Coup de pouce qui permettait d’installer une pompe à chaleur à 1 euro lorsqu’elle était cumulée avec d’autres aides.
Est-il encore possible de
bénéficier d’une pompe à chaleur à 1 euro aujourd’hui ? On vous explique l’évolution du dispositif.


Sommaire :

  1. Peut-on encore profiter d’une pompe à chaleur à 1 euro en 2023 ?
  2. Quelles sont les aides disponibles pour installer une pompe à chaleur à coût réduit ?
  3. Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?
  4. FAQ sur la pompe à chaleur à 1 euro
obtenir MaPrimeRenov pour ma pompe à chaleur

Peut-on encore profiter d’une pompe à chaleur à 1 euro aujourd'hui ?

Qu’est-ce que l’offre de pompe à chaleur à 1 euro ?

Le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE) était un dispositif d’aide mis en place par l’État pour soutenir financièrement les ménages qui souhaitaient remplacer leur ancien système de chauffage énergivore, comme une chaudière gaz ou une chaudière fioul, par un système performant qui consomme peu d’énergie. 

Cumulé à d’autres aides (telle l’aide “Habiter Mieux Sérénité” de l’ANAH, l’Agence nationale de l’habitat), le CITE permettait aux foyers les plus modestes de changer leur chaudière pour une pompe à chaleur pour 1 euro seulement ! 

Les pompes à chaleur sont des équipements perfectionnés qui permettent de réaliser des économies d’énergie et de réduire ses factures. Cette aide surprenante était la bienvenue pour les ménages, car le prix moyen d’une pompe à chaleur varie entre 5 000 et 15 000 euros en moyenne, selon le modèle et les besoins du foyer.

Le dispositif de pompe à chaleur à 1 euro est-il actuellement disponible ?

Ne cherchez pas plus longtemps, l’offre à 1 euro pompe à chaleur n’est plus disponible en 2023 ! Depuis l’été 2021, les primes coup de pouce chauffage sont réduites et la prime coup de pouce isolation est terminée depuis mai 2021. 

Par ailleurs, depuis 2019, ces aides financières ont été très utilisées pour les travaux de rénovation énergétique, afin de profiter d’un équipement performant de chauffage pour 1 euro seulement. Si l’intention était bonne, afin de permettre aux Français de participer à la transition énergétique et de rénover leur système de chauffage, les dérives ont été trop nombreuses. 

La demande étant très forte, les artisans n’avaient plus de disponibilités et des personnes malintentionnées en ont profité pour s’introduire dans le marché (démarchage abusif, installations non conformes et non terminées, arnaques, etc.). 

Pas de panique cependant, il existe encore des aides pour réduire le coût d’une pompe à chaleur ! Par ailleurs, avant de vous lancer dans votre projet, nous vous recommandons de toujours vérifier le devis avant de donner votre accord. Un minimum de trois devis est suffisant pour vous faire une idée correcte du montant de vos travaux. Mais découvrons vite le détail des aides ! 

Quelles sont les aides disponibles pour installer une pompe à chaleur à coût réduit ?

MaPrimeRénov’

L’aide de l’ANAH “Habiter mieux sérénité” et le CITE sont remplacés en 2020 par MaPrimeRénov’. Cette nouvelle aide permet de changer de système de chauffage pour une pompe à chaleur ou pour une chaudière biomasse, et ce, à moindre coût. En effet, avec MaPrimeRénov’, en fonction des revenus de votre foyer, vous pouvez financer une PAC air-eau jusqu’à 90 % ! Le reste à charge minimal est de 10 %.

MaPrimeRénov’ Sérénité 

L’ancien programme phare “Habiter Mieux Sérénité” de l’Anah est devenu MaPrimeRénov’ Sérénité depuis le 1er janvier 2022. Il permet une meilleure lisibilité de la subvention, et s’adresse toujours au même public, c’est-à-dire les foyers aux revenus les plus modestes. Le gain énergétique des travaux doit atteindre les 35 % et doit concerner un logement de plus de 15 ans. Le but est d’inciter les propriétaires à rénover les biens les plus anciens et énergivores. 

La TVA à taux réduit de 5,5 %

La plupart des modèles de pompes à chaleur peuvent bénéficier de la TVA à taux réduit en France. Si vous souhaitez poser une pompe à chaleur géothermique, une pompe à chaleur air-eau ou une pompe à chaleur eau-eau, la TVA est à 5,5 %

Ce n’est pas le cas de la PAC air-air (car elle est surtout utilisée pour refroidir le logement) à laquelle s’applique la TVA à 20 %. Vous pouvez d’ailleurs profiter de la TVA à taux réduit pour de nombreux travaux de rénovation énergétique.

Les primes CEE

Aussi appelées “primes énergie”, elles sont tirées du dispositif CEE (certificats d’économie d’énergie). Le principe de ce dispositif est simple : les entreprises utilisant des énergies polluantes (telles que TotalEnergies, EDF, Auchan, Leclerc…) doivent verser des primes aux particuliers éligibles. Une fois atteint leur quota de primes versées, ces sociétés reçoivent des certificats de l’État, attestant de leur volonté de participer à la transition énergétique du pays. 

L'Éco-PTZ

L’Éco prêt à taux zéro est un prêt mis en place pour les travaux de rénovation énergétique. Il vous permet de bénéficier d’un prêt sans intérêts, que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur, et quels que soient vos revenus. Le montant du prêt peut aller de 7 000 euros à 50 000 euros maximum, selon la nature des travaux.

Le prêt Avance Rénovation (PAR)

Nouveauté 2022 parmi les aides à la rénovation énergétique : le prêt Avance Rénovation (PAR). Créé afin de soutenir la rénovation des passoires énergétiques, le prêt Avance Rénovation permet un remboursement différé, au moment de la vente du bien ou de sa transmission par succession. Il complète le coût des travaux non couverts par les autres aides et s’adresse aux particuliers aux revenus modestes et propriétaires de leur logement. 

Le chèque énergie

Les foyers modestes et très modestes reçoivent tous les ans un chèque énergie. Le chèque énergie peut être utilisé pour régler des factures d’énergie ou pour réduire le coût de travaux de rénovation énergétique, comme le remplacement de son équipement de chauffage par une PAC.

Les aides locales

Sachez qu’il existe aussi des aides locales et régionales qui peuvent réduire le coût de votre pompe à chaleur et qui sont cumulables avec les dispositifs d’aides de l’État. Renseignez-vous sur le site de ces collectivités ou sur le site de l’ANIL.

Quelques modèles de PAC à prix réduit

Quels modèles de pompes à chaleur acheter grâce à ces aides ? Car certes, si nous savons qu’une PAC est un appareil très performant, encore faut-il connaître les meilleurs modèles du marché. En voici quelques-uns parmi les plus réputés parmi les consommateurs.

 

1/ PAC air-eau Daikin – Altherma 3 H – Chauffage seul

  • très haut rendement ;
  • production de chauffage par grand froid (températures descendant jusqu’à -28 °C) ;
  • très silencieuse ;
  • design sobre et élégant.

2/ PAC air-eau Daikin Altherma 3R – Chauffage seul

  • très bon rendement ;
  • fonctionne jusqu’à -25 °C ;
  • fonctionne de manière très silencieuse.

3/ PAC air-eau Mitsubishi – Ecodan Power Inverter Silence – Chauffage seul

  • une des pompes à chaleur les plus silencieuses du marché ;
  • rendement élevé, même en dessous de 0 °C ;
  • fonctionne bien jusqu’à -25 °C ;
  • puissance de chauffage optimale (jusqu’à -7 °C) ;
  • modèle très compact afin d’assurer une faible occupation du sol. 

4/ PAC air-eau Panasonic – Aquarea T-CAP Génération H – Chauffage seul

  • une des pompes à chaleur les plus silencieuses du marché ;
  • bon rendement y compris en-dessous de 0 °C (fonctionnement optimal jusqu’à -20 °C) ;
  • appareil réversible pour un mode rafraîchissement l’été.

Quel est le prix d’une pompe à chaleur en 2023 ?

Le remplacement d’une chaudière au fioul ou au gaz par une pompe à chaleur peut coûter cher. En moyenne, la pose et l’achat de la pompe à chaleur coûtent entre 7 000 et 20 000 euros suivant les modèles (certains modèles sont plus performants que d’autres) et le prix de pose. 

Avec la prime à 1 euro, une PAC pouvait presque être gratuite. En 2023, le reste à charge de votre pompe à chaleur est d’au moins 10 %. Sur 7 000 €, par exemple, un ménage modeste peut ne payer que 700 euros pour l’ensemble de l’installation. 

Si le coût d’achat d’une PAC est important, il ne faut pas négliger le prix de la pose, qui est de 2 000 euros en moyenne pour une installation simple, jusqu’à 6 000 € pour une installation complexe. Le prix dépend également du type de PAC : géothermiques, aérothermiques, réversibles entre autres. Enfin, l’entretien a également un certain prix. 

Ce dernier peut se faire à l’aide d’un contrat forfaitaire ou une prestation ponctuelle. En moyenne, le coût oscille entre 180 € pour une visite ponctuelle et de 250 € pour un contrat annuel. Encore une fois, il faut comparer les devis pour sélectionner le plus adapté à votre situation.

FAQ sur la pompe à chaleur à 1 euro

Vous souhaitez bénéficier d’un système de chauffage qui utilise une énergie renouvelable ? La pompe à chaleur est idéale ! Malheureusement, il n’est plus possible d’installer une PAC pour 1 euro symbolique, depuis 2021. Mais vous pouvez faire la demande d’autres aides de l’État ou d’aides régionales pour réduire le coût de votre PAC.

Pour optimiser votre consommation d’énergie, il est conseillé de changer de système de chauffage pour un système performant et peu énergivore. Il existe des aides pour remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur, par exemple, MaPrimeRénov’, l’Éco-PTZ, le chèque énergie, la TVA à taux réduit et les aides régionales.

Le dispositif de PAC 1 euro était très avantageux ! Mais à cause de nombreuses dérives (arnaques, démarchages abusifs, travaux bâclés, etc.), l’État a supprimé la prime qui permettait d’installer des pompes à chaleur à 1 euro. Si vous avez des revenus modestes, n’hésitez pas à demander l’aide MaPrimeRénov’ pour installer une PAC air-eau, eau-eau ou géothermique.