Comment faire des économies avec une pompe à chaleur ?

par Aliénor Guibert
Comment faire des économies avec une pompe à chaleur ?

Faire des économies d’énergie, que ce soit pour limiter l’augmentation des montants de ses factures d’énergie ou pour agir en faveur de l’écologie, est un défi de taille pour tout foyer, surtout si vous prévoyez en plus de faire l’acquisition d’une pompe à chaleur. 

Dans un contexte d’augmentation du prix de l’énergie, il peut être très intéressant de se tourner vers certaines solutions techniques dans le cadre de travaux de rénovation énergétique ou de la construction d’un logement. Ainsi, la pompe à chaleur semble être une alternative à bien des systèmes de chauffage, de climatisation et de production d’eau chaude sanitaire. Découvrez donc dans cet article pourquoi et comment réaliser des économies avec une pompe à chaleur.

Pourquoi une pompe à chaleur permet-elle de réaliser des économies d’énergie ?

La pompe à chaleur, ou PAC, est un formidable outil pour économiser de l’énergie, et ce pour plusieurs raisons, que nous vous détaillons ici.

Un système de chauffage performant 

Premièrement, la technologie utilisée par les différents types de pompes à chaleur (air-eau, air-air ou géothermique) repose sur la conversion des calories présentes dans l’environnement extérieur pour les restituer sous forme de chaleur dans votre logement. Ainsi, une PAC air-air ou air-eau récupère les calories de l’air extérieur pour diffuser une chaleur plus propre dans toute votre habitation, quand une PAC géothermique assure le chauffage grâce à l’énergie présente dans le sol entourant votre logement. Dans tous les cas, le système de chauffage est ainsi plus écologique et plus performant.

La possibilité d’avoir un seul appareil pour différents types de besoins

Généralement dédiée au chauffage, la pompe à chaleur peut aussi parfois être un véritable couteau-suisse : diffusion de chaleur, production d’eau chaude sanitaire, climatisation l’été. La production d’eau chaude sanitaire est même économe grâce à certains modèles comme les PAC air-eau ou géothermiques. Enfin les modèles réversibles permettent d’obtenir de l’air froid en été pour rafraîchir votre logement, et vous évitent d’installer une climatisation énergivore. Votre confort est donc renforcé et vos factures d’énergies diminuent.

Un retour sur investissement rapide 

L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur représente un réel investissement. En effet, le prix des modèles de pompe à chaleur varie selon leurs caractéristiques, la région, la superficie à chauffer ou encore la région. Ainsi, comptez au minimum 4800€ (pose comprise) pour une PAC air-air, et au moins 7000€ pour un modèle air-eau ou géothermique. Les modèles les plus performants peuvent coûter jusqu’à 15 000€. Par ailleurs, si vous couplez votre pompe à chaleur avec des panneaux solaires, le coût en sera d’autant plus élevé. 

Cependant, une PAC bien choisie vous permettra de réaliser des économies d’énergie dès son installation, et vous vous apercevrez que vos factures se feront moins lourdes. Ainsi, votre investissement de départ sera amorti en quelques années.

Des aides financières nombreuses et conséquentes

Afin d’encourager les particuliers et les entreprises à réaliser des travaux de rénovation énergétique, de nombreuses aides existent pour l’installation de PAC. Attention, les travaux et la pose doivent être réalisés par un professionnel agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir en bénéficier.

pompe a chaleur economie aides

Les pompes à chaleur air-eau et géothermiques permettent par exemple de bénéficier des aides financières suivantes :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • le coup de pouce chauffage ;
  • la TVA à 5,5% ;
  • l’éco prêt à taux zéro (Eco-PTZ) ;
  • les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) ;
  • les aides des collectivités locales et territoriales.

Quant aux PAC air-air, moins performantes, elles sont exclues de la plupart des dispositifs cités ci-dessus, mais ouvrent droit sous certaines conditions aux Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et/ou aux aides des collectivités locales et territoriales.

Les leviers pour diminuer la consommation d’énergie de votre pompe à chaleur

Il est aussi possible de faire des économies d’énergie en mobilisant certains leviers, en choisissant par exemple un modèle adapté et en l’entretenant régulièrement.

Choisir un modèle de PAC adapté 

Afin de bien choisir sa pompe à chaleur, il faut prêter attention à plusieurs critères, déterminants pour sa consommation énergétique future : 

  • l’importance de la zone géographique et du climat : en cas de températures négatives trop fréquentes, la consommation de votre PAC augmentera. Il vous faudra alors choisir un modèle plus puissant et parfois compléter avec un système de chauffage d’appoint ;
  • l’isolation thermique de votre logement et la surface à chauffer : un logement mal isolé et une grande surface jouent sur la consommation d’électricité du système ;
  • le coefficient de performance (COP) : plus le COP est élevé, plus votre PAC est performante et vous permet d’économiser de l’énergie.

Conserver la même température

Réglez votre chauffage sur une température donnée et privilégiez la technologie Inverter, qui modulera le fonctionnement de votre PAC sur la journée afin d’éviter d’incessants démarrages et arrêts. Vous pouvez aussi vous équiper d’un thermostat pour vous aider à piloter votre chauffage dans tout votre logement.

Entretenir régulièrement sa PAC

L’entretien d’une pompe à chaleur peut être obligatoire sous certaines conditions, et dans ce cas nous vous recommandons d’opter pour un contrat de maintenance annuelle, qui permettra à un professionnel de vérifier le bon fonctionnement de l’installation. Vous pouvez aussi vous-même procéder à des petits gestes du quotidien (nettoyer les filtres, enlever les déchets accumulés sur l’appareil extérieur) pour optimiser le rendement et la consommation d’énergie de votre PAC.

Limiter la température de l’eau chaude sanitaire

Enfin, en réduisant à 50°C la température de l’eau chaude sanitaire produite par votre PAC, vous économiserez de l’énergie sans prendre de risques, et conserverez un confort équivalent. Un geste simple qui fera la différence lorsque vous recevrez vos factures d’électricité.

FAQ sur les économies réalisables via une pompe à chaleur

 

Vous pouvez faire le choix de ne pas passer par une entreprise RGE, mais dans ce cas vous ne bénéficierez pas d’aides financières. Faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement est en effet une condition commune à l’obtention de toutes les aides.

Ce chiffre de 1°C est souvent avancé pour limiter la consommation énergétique des foyers, notamment lors d’une période de flambée des prix de l’énergie, et il a une vraie utilité. Retenez qu’une baisse de 1°C de votre chauffage en hiver peut vous faire économiser 7% de la consommation d’énergie de votre PAC.

La durée de vie moyenne d’une PAC se situe entre 20 et 30 ans, avec des variations en fonction des modèles. Vous pouvez réaliser des économies importantes en l’entretenant régulièrement et en portant une attention particulière à son compresseur, pièce essentielle du dispositif de chauffage dont l’usure détermine la longévité.