Aides pompes à chaleur : la liste complète 2022

pompe a chaleur aides 2022

En plus de sa rentabilité sur le long terme grâce aux économies d’énergie réalisées, la pompe à chaleur est aussi très intéressante à l’achat. De nombreuses aides financières sont en effet proposées, permettant de réduire le budget nécessaire pour son installation.Voici la liste complète des aides possibles pour votre projet de pompe à chaleur en 2022.

Dispositif MaPrimeRénov’ : les principales aides de l’Etat pour l’installation d’une pompe à chaleur 

Qu’est-ce que l’aide MaPrimeRénov’ ? 

Le dispositif MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique proposée par l’Etat via l’intermédiaire de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Elle remplace depuis 2020 le crédit d’impôt (CITE) ainsi que les aides Habiter Mieux Agilité de l’Anah. L’installation d’une pompe à chaleur permettant de faire des économies de chauffage, elle figure parmi les travaux de rénovation énergétique éligibles à MaPrimeRénov’. 

Le fonctionnement de MaPrimeRénov’

Tout le monde peut prétendre aux aides MaPrimeRénov’ de l’Anah pour financer les travaux d’installation d’une pompe à chaleur. Toutefois, le montant accordé peut varier selon le type de PAC (air-eau et géothermique) ainsi que les revenus du foyer. On distingue ainsi :

  • MaPrimeRénov’ Jaune pour les revenus modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Bleu pour les revenus très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Violet pour les revenus standards ;
  • MaPrimeRénov’ Rose pour les revenus élevés.

Les travaux d’installation d’une pompe à chaleur dans le cadre des aides MaPrimeRénov’ doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et concerner un logement principal construit il y a plus de 15 ans.

aide pompe a chaleur

 

Nouveauté 2022 : MaPrimeRénov’ Sérénité 

Depuis le début d’année 2022, les aides Habiter Mieux Sérénité de l’Anah ont à leur tour été remplacées par MaPrimeRénov’, donnant lieu à une nouvelle aide financière appelée MaPrimeRénov’ Sérénité. 

L’aide MaPrimeRénov’ Sérénité cible les ménages aux revenus modestes et très modestes dans le cadre d’un bouquet travaux permettant une amélioration de la performance énergétique d’au moins 35% au sein du logement.

Ainsi, MaPrimeRénov’ vous permet de réduire grandement le reste à charge du coût d’acquisition (et de pose) de votre PAC. Plus d’excuse pour remplacer votre vieux système de chauffage ! Vous possédez une chaudière au fioul ? C’est le moment de la remplacer par une toute nouvelle pompe à chaleur air-eau par exemple ! Ou pourquoi ne pas tenter de coupler pompe à chaleur et énergie solaire 

Et si MaPrimeRénov’ ne suffit pas, d’autres aides sont également très intéressantes, comme les primes CEE.

aides pompe a chaleur air eau

Elle peut donc être sollicitée pour l’installation d’une pompe à chaleur si elle est accompagnée d’autres travaux de rénovation énergétique comme le remplacement des équipements de chauffage ou le renforcement de l’isolation thermique.

Les autres aides à la rénovation énergétique pour financer les travaux d’installation d’une pompe à chaleur 

Bien que MaPrimeRénov’ soit une aide extrêmement intéressante dans le cadre d’un achat de pompe à chaleur, il existe diverses autres aides, elles aussi intéressantes pour votre porte-monnaie. 
Attention cependant ! Vous ne pourrez plus bénéficier des offres à 1 euro, qui ont été supprimées par le Gouvernement dues à de trop nombreuses fraudes. 

La prime énergie (ou prime CEE)

Généralement proposée par les fournisseurs d’électricité et de gaz, la prime énergie fait partie du programme CEE (Certificat d’Économie d’Énergie) destiné à encourager les français aux travaux de rénovation énergétique.

La prime énergie peut être sollicitée pour l’installation de tous les modèles de pompes à chaleur : PAC air-eau, air-air, géothermiques ou encore eau-eau. 

Les conditions d’éligibilité sont globalement les mêmes que pour les aides MaPrimeRénov’, avec ici aussi un montant variable selon le type de pompe à chaleur et les revenus du foyer. Notez que les aides MaPrimeRénov’ et la prime énergie peuvent être cumulées pour financer des travaux au sein d’un logement principal.

Les aides Coup de Pouce Chauffage / Isolation

Les travaux les plus souvent recommandés pour améliorer l’efficacité énergétique d’un logement sont le remplacement du système de chauffage et l’amélioration de l’isolation. Des aides “Coup de Pouce” sont donc spécialement dédiées à ces travaux.

En l’occurrence, c’est la prime Coup de Pouce Chauffage qui peut être demandée pour l’installation d’une pompe à chaleur. Elle s’adresse à tous les ménages, avec une bonification accordée aux ménages modestes et très modestes

Son montant varie également selon le type de pompe à chaleur installé. Il peut s’agir ici d’une PAC air-eau, eau-eau ou hybride. La prime Coup de Pouce Chauffage est cumulable avec d’autres aides comme MaPrimeRénov et l’éco-prêt à taux zéro.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro se distingue des autres aides présentées jusqu’ici car comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt bancaire et non d’une prime. Le principe est de pouvoir emprunter de l’argent pour des travaux de rénovation énergétique sans payer d’intérêts.

L’éco-PTZ peut être accordé à tous les ménages dans le cadre d’un bouquet travaux, ou de l’installation d’une pompe à chaleur seule. Son montant peut aller jusqu’à 50 000€ remboursable sur 20 ans. 

Notez par ailleurs qu’un nouveau prêt appelé “Prêt avance rénovation” va bientôt voir le jour pour aider les ménages à finaliser les travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement, en complément des aides MaPrimeRénov’.

Le chèque énergie 

En plus d’aider les ménages aux revenus modestes à payer leurs factures, le chèque énergie peut aussi être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique comme l’installation d’une pompe à chaleur. Son montant peut varier de 48 € et 277 €. L’avantage du chèque énergie est qu’il n’y a aucune démarche à effectuer, il est envoyé automatiquement chaque année aux personnes éligibles.

La TVA à taux réduit

Normalement fixé à 20%, le taux de TVA est réduit à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique au sein d’un logement. Cela peut concerner aussi bien l’achat d’une pompe à chaleur que son installation par un professionnel. 

Les aides locales 

Certaines collectivités locales proposent leurs propres aides financières pour les habitants de la région souhaitant rénover leur logement et faire des économies d’énergie. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de la mairie de votre commune pour savoir si des aides locales sont disponibles dans le cadre d’une installation de pompe à chaleur. 

pompe a chaleur travaux

 

FAQ sur les aides disponibles pour l’achat d’une pompe à chaleur  

Quelles sont les aides financières pour les travaux d’installation d’une pompe à chaleur en 2022 ?

En résumé, voici la liste complète des aides financières possibles pour les travaux d’installation de votre pompe à chaleur en 2022 :

  • les aides MaPrimeRénov’ ;
  • la prime énergie ;
  • la prime Coup de Pouce Chauffage ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • le chèque énergie ;
  • la TVA à 5,5% ;
  • les aides locales à la rénovation énergétique.

Comment bénéficier d’aides financières pour mon projet de pompe à chaleur ? 

Les conditions d’éligibilité pour bénéficier des aides à l’installation d’une pompe à chaleur peuvent varier. Cela dit, les plus fréquentes sont d’effectuer les travaux dans un logement principal ayant été construit il y a plus de 15 ans et de faire appel à un professionnel RGE.

Combien puis-je obtenir pour financer ma pompe à chaleur avec les aides MaPrimeRénov’ ? 

Le montant accordé pour l’installation de votre pompe à chaleur avec le dispositif MaPrimeRénov’ dépend du type de PAC (air-eau, géothermique…) et surtout de vos revenus. Par exemple, il peut aller de 2000€ pour les revenus standards à 4000€ pour les revenus très modestes dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau.

En plus de sa rentabilité sur le long terme grâce aux économies d’énergie réalisées, la pompe à chaleur est aussi très intéressante à l’achat. De nombreuses aides financières sont en effet proposées, permettant de réduire le budget nécessaire pour son installation. Voici la liste complète des aides possibles pour votre projet de pompe à chaleur en 2022.

Dispositif MaPrimeRénov’ : les principales aides de l’Etat pour l’installation d’une pompe à chaleur 

Qu’est-ce que l’aide MaPrimeRénov’ ? 

Le dispositif MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique proposée par l’Etat via l’intermédiaire de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Elle remplace depuis 2020 le crédit d’impôt (CITE) ainsi que les aides Habiter Mieux Agilité de l’Anah. L’installation d’une pompe à chaleur permettant de faire des économies de chauffage, elle figure parmi les travaux de rénovation énergétique éligibles à MaPrimeRénov’. 

Le fonctionnement de MaPrimeRénov’

Tout le monde peut prétendre aux aides MaPrimeRénov’ de l’Anah pour financer les travaux d’installation d’une pompe à chaleur. Toutefois, le montant accordé peut varier selon le type de PAC (air-eau et géothermique) ainsi que les revenus du foyer. On distingue ainsi :

  • MaPrimeRénov’ Jaune pour les revenus modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Bleu pour les revenus très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Violet pour les revenus standards ;
  • MaPrimeRénov’ Rose pour les revenus élevés.

Les travaux d’installation d’une pompe à chaleur dans le cadre des aides MaPrimeRénov’ doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et concerner un logement principal construit il y a plus de 15 ans.

Nouveauté 2022 : MaPrimeRénov’ Sérénité 

Depuis le début d’année 2022, les aides Habiter Mieux Sérénité de l’Anah ont à leur tour été remplacées par MaPrimeRénov’, donnant lieu à une nouvelle aide financière appelée MaPrimeRénov’ Sérénité. 

L’aide MaPrimeRénov’ Sérénité cible les ménages aux revenus modestes et très modestes dans le cadre d’un bouquet travaux permettant une amélioration de la performance énergétique d’au moins 35% au sein du logement.

Elle peut donc être sollicitée pour l’installation d’une pompe à chaleur si elle est accompagnée d’autres travaux de rénovation énergétique comme le remplacement des équipements de chauffage ou le renforcement de l’isolation thermique.

Les autres aides à la rénovation énergétique pour financer les travaux d’installation d’une pompe à chaleur 

La prime énergie (ou prime CEE)

Généralement proposée par les fournisseurs d’électricité et de gaz, la prime énergie fait partie du programme CEE (Certificat d’Économie d’Énergie) destiné à encourager les français aux travaux de rénovation énergétique.

La prime énergie peut être sollicitée pour l’installation de tous les modèles de pompes à chaleur : PAC air-eau, air-air, géothermiques ou encore eau-eau. 

Les conditions d’éligibilité sont globalement les mêmes que pour les aides MaPrimeRénov’, avec ici aussi un montant variable selon le type de pompe à chaleur et les revenus du foyer. Notez que les aides MaPrimeRénov’ et la prime énergie peuvent être cumulées pour financer des travaux au sein d’un logement principal.

Les aides Coup de Pouce Chauffage / Isolation

Les travaux les plus souvent recommandés pour améliorer l’efficacité énergétique d’un logement sont le remplacement du système de chauffage et l’amélioration de l’isolation. Des aides “Coup de Pouce” sont donc spécialement dédiées à ces travaux.

En l’occurrence, c’est la prime Coup de Pouce Chauffage qui peut être demandée pour l’installation d’une pompe à chaleur. Elle s’adresse à tous les ménages, avec une bonification accordée aux ménages modestes et très modestes

Son montant varie également selon le type de pompe à chaleur installé. Il peut s’agir ici d’une PAC air-eau, eau-eau ou hybride. La prime Coup de Pouce Chauffage est cumulable avec d’autres aides comme MaPrimeRénov et l’éco-prêt à taux zéro.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro se distingue des autres aides présentées jusqu’ici car comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt bancaire et non d’une prime. Le principe est de pouvoir emprunter de l’argent pour des travaux de rénovation énergétique sans payer d’intérêts.

L’éco-PTZ peut être accordé à tous les ménages dans le cadre d’un bouquet travaux, ou de l’installation d’une pompe à chaleur seule. Son montant peut aller jusqu’à 50 000€ remboursable sur 20 ans. 

Notez par ailleurs qu’un nouveau prêt appelé “Prêt avance rénovation” va bientôt voir le jour pour aider les ménages à finaliser les travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement, en complément des aides MaPrimeRénov’.

Le chèque énergie 

En plus d’aider les ménages aux revenus modestes à payer leurs factures, le chèque énergie peut aussi être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique comme l’installation d’une pompe à chaleur. Son montant peut varier de 48 € et 277 €. L’avantage du chèque énergie est qu’il n’y a aucune démarche à effectuer, il est envoyé automatiquement chaque année aux personnes éligibles.

La TVA à taux réduit

Normalement fixé à 20%, le taux de TVA est réduit à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique au sein d’un logement. Cela peut concerner aussi bien l’achat d’une pompe à chaleur que son installation par un professionnel. 

Les aides locales 

Certaines collectivités locales proposent leurs propres aides financières pour les habitants de la région souhaitant rénover leur logement et faire des économies d’énergie. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de la mairie de votre commune pour savoir si des aides locales sont disponibles dans le cadre d’une installation de pompe à chaleur.

En résumé, voici la liste complète des aides financières possibles pour les travaux d’installation de votre pompe à chaleur en 2022 :

  • les aides MaPrimeRénov’ ;
  • la prime énergie ;
  • la prime Coup de Pouce Chauffage ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • le chèque énergie ;
  • la TVA à 5,5% ;
  • les aides locales à la rénovation énergétique.

Les conditions d’éligibilité pour bénéficier des aides à l’installation d’une pompe à chaleur peuvent varier. Cela dit, les plus fréquentes sont d’effectuer les travaux dans un logement principal ayant été construit il y a plus de 15 ans et de faire appel à un professionnel RGE.

Le montant accordé pour l’installation de votre pompe à chaleur avec le dispositif MaPrimeRénov’ dépend du type de PAC (air-eau, géothermique…) et surtout de vos revenus. Par exemple, il peut aller de 2000€ pour les revenus standards à 4000€ pour les revenus très modestes dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau.