Le guide complet du chauffage au bois

par Aliénor Guibert

Quand on pense chauffage, les premiers mots qui viennent en tête sont “gaz” et “électricité”. Cependant, un petit nouveau séduit de plus en plus les consommateurs : le chauffage au bois ! Chaudière, poêle, inserts cheminée… Vous avez le choix des équipements ! Performant et économique, zoom sur ce système de chauffage qui va booster le confort de votre intérieur. 

Sommaire :

  1. Chauffage bois : quels sont les différents équipements ?
  2. Chauffage bois : quels combustibles utiliser ?
  3. Chauffage bois : quels sont les prix ?
  4. FAQ sur le chauffage au bois

 

chauffage bois cheminée

Chauffage bois : quels sont les différents équipements ?

Si on trouve encore beaucoup de chauffages fonctionnant à l’aide d’énergies fossiles, comme le chauffage électrique et le chauffage gaz, le bois fait une entrée fracassante depuis quelques années sur le marché des énergies de chauffage. 

Convivial et chaleureux, le chauffage au bois est en effet largement plébiscité par les particuliers, mais recouvre en réalité différentes façons de se chauffer. Selon vos besoins (chauffage d’appoint ou chauffage central par exemple), votre budget et les caractéristiques de votre maison, vous pouvez ainsi vous tourner davantage vers un équipement plutôt qu’un autre.

Chaudière à bûches de bois, chaudière à granulés, poêles à bois, cheminées à foyer ouvert ou inserts de cheminées… Une multitude d’options vous est offerte pour chauffer votre intérieur !

Quand l’intégralité du chauffage est gérée par un poêle à bois, il faut que la surface totale chauffée ne dépasse pas les 100 mètres carrés. Dans le cas contraire, vous devez compléter cet équipement par un autre système de chauffage ; et pourquoi pas un chauffage au sol, qui vous fera faire des économies d’énergie en plus de vous apporter un confort de vie optimal ?

Les chaudières bois

Si la superficie de votre maison est plutôt élevée, alors tournez-vous sans hésiter vers les chaudières à bois. La chaudière à bois est un dispositif qui brûle du combustible afin de chauffer un réseau de radiateurs. Deux grandes familles de chaudières à bois existent :

  1. la chaudière à bûches de bois ;
  2. la chaudière à granulés (ou à “pellets” en anglais). 

La chaudière à bûches de bois

La chaudière à bûches de bois chauffe un réseau de radiateurs dans lequel circule l’eau chauffée par la chaudière. Si elle n’est pas automatique, elle doit être rechargée régulièrement en bûches et il faut vider les cendres chaque semaine. 

Avec cette chaudière, vous devez donc prévoir une recharge manuelle régulière et un vidage des cendres hebdomadaire, au contraire d’une chaudière à bûches de bois automatique. 

De plus, si vous souhaitez la programmer pour chauffer l’eau de votre logement, vous devrez également prévoir un ballon de taille suffisante pour stocker l’eau chaude sanitaire.

La chaudière à granulés de bois (ou pellets)

Vous verrez peut-être le terme “pellets” apparaître si vous cherchez une chaudière à granulés. C’est tout à fait normal car “pellets” n’est autre que le mot anglais pour “granulés”. 

Les chaudières fonctionnant à l’aide de ce combustible permettent d’apporter un plus grand confort thermique à votre intérieur. 

Les granulés sont stockés dans un silo puis chargés automatiquement dans la chaudière lorsqu’il faut la faire fonctionner.

La chaudière à bois automatique 

La chaudière à bois automatique est un appareil avantageux puisqu’elle régule son débit de chauffage en fonction des besoins. Cette chaudière peut fonctionner à l’aide de différents combustibles : 

  • des bûches ;
  • des granulés ;
  • des plaquettes de bois ;
  • du bois déchiqueté

Le nettoyage chaque semaine n’est pas obligatoire, et les risques de surchauffe ou d’encrassement sont très faibles. 

Comme nous venons de le voir, les chaudières bois se différencient donc avant tout par le matériau qui les alimentent (bûches, granulés, sciure) et par leur mode de combustion. Utilisant un combustible naturel pour fonctionner, les chaudières au bois sont également bien plus écologiques que la plupart des chaudières (chaudières au gaz, chaudières électriques notamment). Par ailleurs, sachez qu’il existe également des chaudières mixtes (qui combinent les bûches et les granulés) et qui ont un rendement encore meilleur.

Et le couplage chaudière bois et chauffe-eau thermodynamique ?

Coupler une chaudière au bois et un chauffe-eau type chauffe-eau thermodynamique (CET) est une combinaison très économique. Cette solution est donc non seulement possible, mais elle est aussi particulièrement intéressante.

La chaudière bois utilise un combustible très peu onéreux tandis que le chauffe-eau thermodynamique permet d’économiser jusqu’à 70 % de l’électricité consommée par un chauffe-eau électrique standard. Combiner les deux dispositifs permet donc de faire des économies conséquentes si votre besoin en eau chaude sanitaire est important !

Les cheminées

Les cheminées sont toujours une bonne idée pour ceux qui veulent ajouter une touche de convivialité et d’authenticité à leurs pièces à vivre ou à leur terrasse. En effet, certaines cheminées peuvent servir de chauffage extérieur afin de réchauffer vos soirées d’hiver. Dans tous les cas, différents types de cheminées existent. Découvrons-les en détail ci-dessous. 

Les cheminées à foyer ouvert traditionnelles

Les cheminées à foyer ouvert apportent une touche traditionnelle et chaleureuse à votre maison. Avec ce modèle de cheminée, profitez de la vue qu’offre un beau feu qui crépite !

Les inserts de cheminées

Les inserts cheminées sont des éléments métalliques qui s’encastrent dans le foyer ouvert, afin d’en faire un foyer fermé. La pièce dans laquelle se trouve la cheminée est ainsi bien mieux chauffée, car la performance de chauffe de la cheminée est parfaitement optimisée.

Et pourquoi ne pas combiner pompe à chaleur et chauffage au bois ?

Si une pompe à chaleur (PAC) peut être en charge de votre рrоduсtіоn d’eau сhаudе ѕаnіtаіrе (ECS) et de chauffage, ајоutеr un système de chauffage d’appoint au bois vоuѕ аѕѕurе de faire des économies toute l’année. 

En effet, en fonction du modèle de роmре à сhаlеur quе vоuѕ іnѕtаllеrеz, le fonctionnement de votre chauffage pourra être adapté. Exemple : en combinant une PAC аérоthеrmіquе révеrѕіblе et une cheminée à foyer fermé, vоuѕ аurеz un intérieur parfaitement chauffé toute l’аnnéе et même en cas de température extérieure très froide ainsi qu’un ѕyѕtèmе dе сlіmаtіѕаtіоn pendant l’été. 

Les poêles à bois

Les poêles à bois sont des équipements parfaits pour améliorer le confort de vie des habitants de votre maison. Les poêles ont en effet une capacité très élevée à chauffer une pièce, capacité augmentée lorsque la pièce en question est également bien isolée. 

Gardez en tête que qui dit installation d’un poêle à bois, dit perçage d’un conduit de fumée vers l’extérieur

Chauffage bois : quels combustibles utiliser ?

 

bois de chauffage

 

Un des avantages majeurs du chauffage au bois est sans conteste le prix très peu élevé du combustible. Les forêts en France étant gérées de façon optimale, le prix du bois de chauffage est très compétitif. Voyons ensemble les différents combustibles que vous pouvez utiliser pour votre appareil.

Les bûches traditionnelles pour mon chauffage au bois

Les bûches traditionnelles sont débitées en morceaux allant de 33 à 100 centimètres puis vendues par stères sur le marché. Les bûches de bois sont assez sujettes aux variations de prix. En cause ? La région mais également les saisons. Si vous habitez près d’une forêt, vous fournir en bûches sera plus facile et le prix de ces dernières sera moins élevé. 

Utiliser des briquettes pour se chauffer au bois

Les « briquettes » (nommées aussi « bûchettes ») sont des petites bûches de bois compressé. Elles présentent un pouvoir calorifique bien plus important que les bûches traditionnelles et se consument également de façon plus lente. Il existe même sur le marché des bûches spécialement faites pour être utilisées la nuit, à combustion ralentie

Les plaquettes forestières pour mon système de chauffage au bois

Les « plaquettes forestières », aussi appelées « bois déchiqueté », sont des copeaux de petite taille qu’on récupère auprès des exploitations forestières. Leur rôle est de servir à faire fonctionner les chaudières spécifiquement conçues pour ce type de combustible. 

Les granulés pour mon chauffage au bois

Les « granulés », ou comme nous l’avons vu plus haut « pellets », sont des bâtonnets d’une longueur commune de 1 à 5 centimètres. Si vous recherchez un combustible particulièrement compact pour votre chauffage au bois, c’est le matériau qu’il vous faut !

Les granulés sont fabriqués avec des résidus de l’industrie du bois compressés ont une densité importante ainsi qu’un pouvoir calorifique élevé. 

Chauffage bois : quels sont les prix ?

Le prix du bois est généralement compris entre 0,03 et 0,07 € par kilowattheure, faisant de ce dernier l’énergie de chauffage la moins onéreuse. De fait, le bois est jusqu’à 5 fois moins cher que l’électricité, cette dernière ayant un prix compris entre 0,12 et 0,19 € par kWh.

Quels sont les coûts de chaque type de combustible en bois ?

Selon le type de combustible, les prix ne seront pas les mêmes. 

  • La bûche de bois est plus ou moins chère suivant sa taille. Par exemple, une bûche de 33 centimètres demande un travail de coupe plus exigeant et sera plus chère qu’une bûche d’un mètre.
  • La plaquette de bois a le prix le moins élevé (environ 0,03 € kWh). Cela est dû principalement à sa provenance (exploitations forestières).
  • La bûche de bois est également assez peu onéreuse (prix dans les 0,04 € kWh) car sa forme est brute et donc peu travaillée.
  • Les granulés ou pellets de bois sont les plus chers (dans les 0,065 € kWh) dû à leur meilleur rendement énergétique.

Ci-dessous, nous vous présentons un tableau comparatif entre les prix des différentes énergies (bois, mais aussi gaz, électricité et fioul). 

Comparatif du prix des différentes énergies 

Source d’énergie

Prix du kWh en centime d’euros*

Granulés de bois en vrac

0.0641 €

Granulés de bois en sac

0.0700 €

Bûche de bois

0.0440 €

Fioul domestique

0.1739 €

Gaz naturel

0.0887 €

Électricité

0.1862 €

*Prix constatés au mois de juin 2022

Quel est le prix de chaque appareil de chauffage au bois ?

Comme pour les combustibles, chaque type d’appareil de chauffage au bois aura un prix spécifique, plus ou moins élevé. Ci-dessous, les estimations du prix moyen de chaque appareil.

  • La chaudière à bûches de bois : entre 5 000 et 20 000 €.
  • La chaudière à granulés de bois : entre 12 000 et 25 000 €.
  • Le poêle à granulés de bois : entre 5000 et 10 000 €.
  • Le poêle à bûches de bois : entre 3000 et 10 000 €.
  • Les inserts de cheminées : entre 3 500 et 5 000 €.
  • Les cheminées à foyer ouvert : dans les 700 €.

Évidemment, ces prix sont avant tout indicatifs et varient selon la pose, le modèle et la gamme de l’équipement. Exemple : les inserts de cheminées moyen-haut de gamme coûtent entre 3 500 et 5000 euros environ, quand vous pouvez en trouver d’entrée de gamme à 500 euros

Chauffage bois : rendement selon les équipements

Type d’équipement

Appareil de plus de 10 ans

Appareil de conception moderne

Cheminée à foyer ouvert

Moins de 10 %

Moins de 10 %

Cheminée à insert (foyer fermé)

30 à 60 %

60 à 80 %

Poêle à bûches de bois

40 à 60 %

70 à 85 %

Poêle à granulés classiques

X

plus de 80 %

Chaudière à bois bûches de bois

X

80 à 97 %

Chaudière à granulés de bois

X

environ 90 %

 

Chauffage au bois  : quelles sont les aides existantes ?

Le bois est un matériau totalement écologique, car naturel et donc respectueux de la planète. Aussi, le chauffage au bois s’inscrit pleinement dans la volonté du Gouvernement de faire entrer le pays dans une transition économique et écologique. 

Plusieurs aides existent donc pour acheter et installer votre système de chauffage au bois. Les voici ci-dessous.

  • MaPrimeRénov’ ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité (nouvelle aide 2022) ;
  • les primes CEE (appelées aussi primes énergie) ;
  • l’éco-PTZ (ou éco-prêt à taux zéro) ;
  • le prêt Avance Rénovation (nouvelle aide 2022) ;  
  • la TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  • les aides des collectivités locales et régionales. 

 

poêle à bois chauffage

FAQ sur le chauffage au bois

On compte de nombreux types d’équipements différents fonctionnant à l’aide du bois :

  • la chaudière à bûches de bois ;
  • la chaudière à granulés de bois (ou à “pellets”) ;
  • la chaudière à bois automatique ;
  • la chaudière à bois mixte (bûches + granulés) ;
  • le poêle à bûches de bois ;
  • le poêle à granulés de bois ;
  • l’insert de cheminée ;
  • la cheminée traditionnelle à foyer ouvert.

De même qu’il existe plusieurs types d’appareils, il existe divers combustibles en bois :

  • les bûches de bois ;
  • les granulés (ou “pellets”) ;
  • les plaquettes de bois ;
  • les bûchettes (ou briquettes”) ;
  • la sciure de bois. 

Le bois est un matériau naturel et écologique. C’est donc une énergie avec un bilan carbone totalement neutre. Les rendements des appareils utilisant le chauffage au bois sont par ailleurs très bons, surtout pour les appareils modernes. En effet, pour certains, on avoisine les 110 % de rendement !

De plus, s’inscrivant parfaitement dans la stratégie du Gouvernement de faire amorcer au pays sa transition économique et écologique, les systèmes de chauffage au bois sont éligibles à de nombreuses aides étatiques. Pratique, non ?