Le guide ultime de la chaudière à bois

Vous souhaitez acquérir une chaudière à bois pour chauffer votre logement ? C’est une excellente idée car ce type de chaudière est un appareil de chauffage au bois à la fois écologique et économique qui vous procurera un confort optimal ! Voyons sans attendre son prix suivant les modèles, ses avantages et comment fonctionne ce type de chaudière. 

 

Sommaire :

  1. Chaudière bois : quel est son prix ?
  2. Chaudière à bois : quels sont les différents types sur le marché ?
  3. Chaudière bois : comment ça fonctionne ?
  4. Chaudière bois : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?
  5. FAQ sur la chaudière à bois
 

chaudières bois

Chaudière bois : quel est son prix ?

Quel est le coût d’une chaudière à bois ?

Abordons d’entrée de jeu la question qui fâche…le coût. Car oui, la chaudière bois est un appareil de chauffage dont le prix est assez élevé. 

Elle possède toutefois un excellent rendement qui va vous permettre de moins consommer, et donc de réduire in fine le montant de votre facture d’énergie. 

Divers avis venant des utilisateurs de ces chaudières mettent l’accent sur les bénéfices rapides apportés par ce type d’installation. À long-terme, c’est donc un appareil qui mérite son investissement et qui est de plus en plus plébiscité par les particuliers

 

Prix par type de chaudière à bois

Type de chaudièrePrix d’achat (en €)Prix d’installation (en €)
Chaudière à bûches5 000 à 10 000

3 000 à 4 000
Chaudières à granulés4 000 à 12 000

3 000 à 5 000
Chaudière à granulés automatique6 000 à 18 000

jusqu’à 5 000
Chaudière à plaquettes6 500 à 20 000jusqu’à 5 000

Chaudière bois : combien coûte son installation ?

L’installation d’une chaudière bois coûte assez cher, à cause du silo principalement. Un système à chargement manuel vous coûtera moins cher. 

De plus, si les granulés valent plus cher que les bûches ou les plaquettes, le bois reste malgré tout l’énergie la moins chère du marché.

 Combien coûte l’entretien d’une chaudière à bois ?

D’après le décret n°2009-649 du 15 septembre 2009, vous devez obligatoirement entretenir votre chaudière à bois. Le prix de l’entretien par un expert chauffagiste va de 100 € à 250 €. Il ne faut pas non plus oublier le ramonage du conduit d’évacuation destiné aux fumées, qui doit être effectué deux fois par an, dont une fois lors de la période de chauffe. Comptez une dépense comprise entre 80 et 150 euros pour chaque ramonage.

 Chaudière bois : quelles sont les aides disponibles ?

Vous trouvez que l’achat et l’installation d’une chaudière bois représentent un budget trop élevé ? Pas de panique, vous pouvez toujours acheter une chaudière bois d’occasion, ou recourir aux aides. Les chaudières bois sont en effet des systèmes de chauffage respectueux de l’environnement puisqu’elles utilisent un combustible naturel pour fonctionner : le bois. Aussi, le Gouvernement considère les considère comme des dispositifs s’inscrivant parfaitement dans le plan de transition économique et écologique du pays. 

Diverses aides financières pour votre chaudière bois sont prévues afin de vous aider à financer son acquisition. En voici la liste ci-dessous :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • MaPrimeRénov’ Sérénité ;
  • la prime à la conversion des chaudières (prime CEE) ;
  • l’éco-PTZ (ou éco-prêt à taux zéro) ;
  • le prêt Avance Rénovation ;
  • les aides des collectivités locales et régionales.

Chaudière à bois : quels sont les différents types sur le marché ?

Il existe une multitude de chaudières à bois sur le marché. Chaudières bois à granulés, à bûches, mixtes, de différents modèles…Il existe de nombreux modèles suivant les besoins de votre foyer. Vous pouvez notamment vous tourner vers les chaudières bois autrichiennes (Hargassner entre autres), allemandes (telles que les chaudières bois Viessmann), ou bien françaises (on trouve de nombreuses chaudières à bois Morvan, ou nombre de modèles de la marque De Dietrich). Vous le voyez, il y en a pour tous les goûts !

Les chaudières à bûches de bois 

La chaudière à bûches de bois fonctionne de façon simple : la chaleur produite dans le foyer a pour mission de chauffer un fluide caloporteur qui sera transmis vers les radiateurs

Il faudra également que vous veilliez à : 

  1. choisir une chaudière permettant de charger facilement une grande quantité de bois ;
  2. installer dans l’idéal un ballon d’eau, qui permettra de stocker plus longtemps l’eau chaude et également de mieux réguler la température des radiateurs.

Certaines chaudières à bois bûches peuvent être de grande autonomie

 Les chaudières à granulés 

Comme leur nom l’indique, les chaudières à granulés utilisent pour fonctionner des granulés de bois (aussi appelés “pellets”. Vous trouverez d’ailleurs la dénomination « chaudière à pellets » sur internet assez souvent ).

Elles sont également automatisées. Concrètement, comment ça marche ? Un silo contient les granulés qui vont être ensuite injectés dans la chaudière. Ces chaudières possèdent un excellent rendement : entre 80 et 97 %.

Les chaudières à bois automatiques 

Dans la grande famille des chaudières bois, les chaudières à bois automatiques possèdent plusieurs avantages : 

  • les risques d’encrassement et de surchauffe sont très faibles ;
  • l’air servant à la combustion est amené de façon automatique dans le corps de chauffe et le débit est adapté en fonction des besoins  ;
  • plusieurs combustibles peuvent servir à faire fonctionner les chaudières à bois automatiques : 
  1. plaquettes de bois ;
  2. granulés ;
  3. bois déchiqueté ;
  4. parfois bûches de bois.

Les chaudières bois mixtes

La chaudière à bois mixte, comme son nom l’indique, utilise un mélange de bûches et de granulés. C’est-à-dire qu’elle brûle des bûches et un relais automatique se met en place avec les granulés. 

Avec cette chaudière, l’utilisation d’un ballon tampon est indispensable. Il permet de stocker l’énergie en faisant tourner la chaudière à plein régime. Une redistribution de l’énergie s’opère ensuite suivant les besoins en chauffage ou en eau chaude sanitaire

 Les chaudières à bois à condensation 

Une chaudière bois à condensation utilise des granulés pour fonctionner. Son fonctionnement est assez simple : elle utilise l’énergie résiduelle contenue dans les fumées. Celles-ci sont refroidies jusqu’à ce que la vapeur d’eau se condense. Lorsqu’il y a condensation, de la chaleur se dégage. C’est cette chaleur qui va ensuite se diffuser dans le système de chauffage. Le rendement peut alors dépasser les 100 % !

 Les chaudières à bois déchiqueté 

Les chaudières automatiques fonctionnent à l’aide de plaquettes de bois déchiqueté ou de sciure. Dû à leur rendement extrêmement intéressant (jusqu’à 94 %), ce type de chaudières est installé en priorité dans les collectivités et les immeubles.

De plus, elles peuvent atteindre plusieurs mois d’autonomie

Chaudière bois : comment ça fonctionne ?

Qu’est-ce qu’une chaudière à bois ? 

Une chaudière à bois a pour mission de chauffer l’eau sanitaire et le réseau de chauffage via la combustion du matériau qu’elle utilise pour fonctionner : le bois. 

Comme nous l’avons vu plus haut, une chaudière à bois peut fonctionner à l’aide de différents combustibles :

  • des bûches de bois ;
  • des granulés de bois (ou “pellets”) ;
  • des plaquettes (composées de bois déchiqueté) ;
  • des briquettes (ou “bûchettes”). 

Comment fonctionne une chaudière à bois ?

En se consumant, le bois provoque une élévation de la température de l’eau du réseau de chauffage central. Cette eau va agir tel un fluide caloporteur et permettre de transporter les calories ainsi produites vers le système de chauffage de votre intérieur (chauffage au sol, radiateurs…).

C’est ce système qui va ensuite diffuser la chaleur dans vos pièces à vivre. 

La majorité des installations prévoit également un chauffage de l’eau sanitaire (l’eau disponible par les robinets des pièces comme la cuisine, la salle de bain…). 

Les fumées de combustion vont par la suite être évacuées via un conduit spécifique ; quant aux cendres, elles vont s’accumuler dans un réceptacle prévu à cette fin.

Comment installe-t-on une chaudière à bois ?

Faire le choix d’une chaudière à bois, c’est aussi prévoir une chaufferie relativement grande. En effet, il faut non seulement de l’espace pour installer la chaudière ainsi que son dispositif de chargement mais également de l’espace pour stocker le combustible qui sert à son fonctionnement. 

De plus, cette la pièce que vous utiliserez comme chaufferie doit absolument être équipée d’un conduit d’évacuation des fumées. Si ce n’est pas le cas, il faudra en prévoir un d’urgence, car ne pas en avoir peut se révéler dangereux.

Chaudière bois : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Quels sont les avantages de la chaudière à bois ?

La chaudière à bois est un dispositif de chauffage possédant de multiples avantages. Les voici ci-dessous.

  1. Le bois représente le combustible le moins cher du marché.
  2. Le bois fait partie des énergies renouvelables. C’est donc un combustible parfaitement écologique au bilan carbone neutre.
  3. Le bois peut être issu du recyclage des déchets industriels (granulés et bûchettes).
  4. Les chaudières bois ont un rendement élevé (souvent plus de 90 %). À la clé ? Des économies importantes grâce à une consommation maîtrisée?
  5. La chaudière bois diffuse une chaleur homogène et douce dans la pièce. 

Quels sont les inconvénients de la chaudière à bois ?

En dépit de nombreux atouts, la chaudière à bois possède également quelques points négatifs. Lesquels ?

  • La chaudière bois est un appareil généralement coûteux (même s’il existe des chaudières à bois peu chères) ;
  • La taille de la chaudière peut être problématique si vous ne disposez pas d’un endroit suffisamment spacieux ;
  • Il faut également prévoir de la place pour le combustible ;
  • L’entretien est indispensable et doit se faire régulièrement ; 
  • La chaudière bois dépend également de l’existence ou de la création d’un réseau de chauffage central.
 

chaudières bois aides


FAQ sur la chaudière au bois

Une chaudière bois coûte assez cher. Si certains modèles d’entrée de gamme coûtent dans les 5 000 euros en moyenne, les modèles plus haut de gamme ont un prix qui s’élèvent généralement à 20 000 euros, voire plus.

Il existe de nombreux types de chaudières à bois. C’est donc à vous de voir, en fonction de vos besoins et des caractéristiques de votre logement, quelle chaudière vous convient le mieux. Il y a trois distinctions à prendre en compte : le type de combustible, le type d’appareil et le type de technologie utilisée. 

Voici ci-dessous les types de combustibles qui peuvent faire fonctionner votre chaudière à bois :

  • les bûches de bois ;
  • les granulés (ou “pellets”) ;
  • la sciure de bois.

Voici maintenant tous les types de chaudières existants sur le marché :

  • les chaudières à bûches de bois ;
  • les chaudières à granulés ;
  • les chaudières mixtes ;
  • les chaudières à plaquettes.

Enfin, vous trouverez ci-dessous les différentes technologies de chaudières à bois :

  • la chaudière standard ;
  • la chaudière à condensation ;
  • la chaudière à basse température. 

 

  • elle est écologique puisqu’elle utilise un matériau totalement naturel : le bois ;
  • elle fonctionne à foyer fermé et donc ne dégage pas de fumée à l’intérieur de la maison ;
  • les chaudières à granulés ou à plaquettes vous permettent par ailleurs d’éviter d’alimenter vous-mêmes votre chaudière en bois ;

leur prix est onéreux mais l’investissement est rentable car votre consommation d’énergie est réduite. À la clé ? Des économies importantes sur votre facture.