Chaudière à Granulés : le Guide ultime

Sommaire

En France, de plus en plus de particuliers choisissent de s’équiper d’une chaudière à granulés, un type de chauffage au bois qui représente une alternative économique et écologique intéressante comparée aux modes de chauffage traditionnels (fioul, gaz, charbon). En effet, ce type de chaudière, utilisant comme combustible un produit de biomasse, le granulé de bois ou pellet, permet de faire des économies d’énergie drastiques et ainsi de réduire sa facture énergétique. Pour vous orienter dans votre choix, Prime Travaux a réalisé ce guide pratique pour tout savoir sur la chaudière à granulés.

Qu’est-ce qu’une chaudière à granulés ?

Le fonctionnement de la chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois assure un niveau de confort équivalent aux chaudières fioul, gaz, ou électriques les plus modernes. Elle séduit grâce à son combustible 100 % d’origine renouvelable, un fonctionnement performant et automatisé et un rendement énergétique de qualité. Elle répond parfaitement aux besoins de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire d’un foyer.

De plus, la chaudière à granulés peut avoir une longue durée de vie : jusqu’à 20 ans si vous l’entretenez suffisamment bien ! Aucune inquiétude à avoir donc sur la longévité de ce type d’appareil.

Qu’elle soit à condensation ou à silo, la chaudière à granulés à un fonctionnement similaire à celui d’une chaudière fioul ou d’une chaudière gaz. Ce qui change surtout, c’est le combustible utilisé, dans ce cas-là, les granulés de bois. Effectivement, la chaudière produit de la chaleur grâce à la combustion des granulés.

Grâce à un fluide caloporteur, cette chaleur est distribuée dans le logement par le circuit de chauffage central. Il est également possible d’y relier un ballon d’eau chaude afin de produire de l’eau chaude sanitaire. Le combustible est généralement entreposé dans un espace de stockage à côté de la chaudière.

La recharge en granulés peut se faire une fois par mois à une fois par an. En effet, tout dépend de la taille du réservoir de la chaudière à granulés et de vos besoins énergétiques. De plus, la chaudière à granulés dispose d’un système d’allumage automatique et sécurisé, parfois programmable, pour un meilleur confort d’utilisation.

Chaudière à granulés : utilisation d’un combustible écologique

Choisir une chaudière à granulés, c’est faire un geste pour l’environnement. Comme vu précédemment, elle brûle un combustible de type biomasse, les granulés de bois ou pellets de bois. À la différence des chaudières traditionnelles, fonctionnant à base de combustibles fossiles tels que le fioul ou le gaz, les granulés de bois sont une énergie renouvelable.

Autrement dit, la chaudière à granulés est un type de chauffage qui utilise une matière organique végétale qui est donc reproductible. En effet, les pellets, sont issus de rejets et résidus de bois de l’industrie forestière. Au lieu d’être jetés, ils sont recyclés pour être compactés sous la forme de cylindre.

Grâce au compactage et à un faible taux d’humidité, les granulés de bois, possèdent un fort pouvoir calorifique et permettent aux appareils de chauffage d’avoir un excellent rendement. 100 % d’origine naturelle, son prix d’achat est dérisoire par rapport à des énergies fossiles comme le gaz ou le fioul. De plus, lors de la combustion, les émissions de CO2 sont réduites, ce qui en fait un combustible écologique et beaucoup moins polluant.

À noter qu’il est primordial d’exiger de son fournisseur un granulé de bois dont la qualité est certifiée car il contribue à la performance de votre équipement. Toutefois, plus de 95 % des pellets sur le marché français sont certifiés grâce aux 3 homologations existantes : DINplus, ENplus et NF Biocombustibles Solides. Enfin, selon vos contraintes de stockage, vous pouvez acheter le granulé de bois soit en sac ou en vrac.

Une chaudière à très haute performance énergétique

La chaudière à granulés bénéficie du haut pouvoir calorifique des granulés de bois ce qui lui permet d’atteindre des rendements énergétiques au-delà des 90 %. Par conséquent, les performances de ce type de chaudière conviennent à de grands espaces de vie, comme les maisons individuelles, ayant une surface habitable de plus de 100 m2. Les chaudières à granulés affichent généralement un meilleur rendement que les chaudières à bûches, notamment lorsque ce sont des chaudières à condensation. La chaudière à pellets est le bon compromis entre impact environnemental et performances de chauffage. À savoir également qu’un bon rendement énergétique assure de réelles économies d’énergie.

Comment réaliser l’installation de sa chaudière à granulés ?

L’installation d’une chaudière à granulés ne nécessite pas de travaux importants. Toutefois, il faudra que vous disposiez au préalable d’un système de chauffage central pour faciliter le raccordement. Faites appel à un professionnel qualifié pour vous assurer une bonne installation et pour avoir la possibilité de prétendre à certaines aides financières.

Une installation rapide de votre chaudière

La chaudière à granulés de bois doit être installée dans une pièce qui soit à la fois ventilée et chauffée, et qui dispose d’un espace important. En général, les particuliers choisissent la buanderie ou un endroit isolé au sous-sol. L’installation d’une chaudière à granulés ne diffère pas d’une installation de chaudière classique.

En effet, comme toutes les chaudières à combustion, la chaudière à granulés doit être raccordée à un conduit d’évacuation, conduit de cheminée ou tubé. Ce conduit assure l’évacuation des fumées de combustion vers l’extérieur. Il doit être construit le plus droit possible jusqu’à la toiture afin d’éviter les coudes, aussi appelés dévoiements, car ils limitent l’arrivée d’air nécessaire à une bonne combustion.

Néanmoins, dans certains cas, l’évacuation des fumées peut se faire sur un autre type de conduit d’évacuation, notamment pour les chaudières à granulés à ventouse. Certains modèles ont une technologie avancée et acceptent la sortie ventouse sur un mur latéral et non par le plafond.

Solutions de stockage des granulés de bois

L’installation d’une chaudière à granulés de bois nécessite plus d’espace qu’une chaudière gaz. En effet, il faut prévoir l’emplacement de la chaudière, mais aussi celui de son stockage, ce qui représente la principale contrainte à prendre en compte. Plusieurs solutions sont envisageables :

  1. le réservoir intégré : pour les espaces contraints par la place, certaines chaudières à granulés possèdent un réservoir de stockage intégré, à recharger manuellement tous les jours à toutes les quinzaines, selon les performances de la maison. Cela permet aussi de limiter les coûts d’installation ;
  2. le mini-silo : il peut venir s’ajouter à côté de la chaudière à granulés, pour rester sur une installation compacte ;
  3. le silo : il s’agit d’une cuve en textile résistant ou en métal placée à proximité immédiate de la chaudière et connectée à celle-ci. Il doit être placé dans une pièce fermée et à l’abri de l’humidité. Les tailles sont variées et le choix se fait en fonction de la place disponible, de votre consommation et de l’autonomie que vous souhaitez ;
  4. la pièce annexe : il est possible de transformer une pièce annexe en lieu de stockage avec un système de double pente pour concentrer les granulés au milieu.

Comment entretenir une chaudière à granulés ?

L’entretien de votre chaudière à granulés dépendra du modèle choisi. Un entretien régulier doit être fait en fonction du modèle de chaudière à granulés installé. À savoir : il vous faudra vider les cendres, si votre chaudière est munie d’un simple bac à cendres, ainsi que nettoyer le brûleur afin de pour laisser les orifices qui amènent l’air comburant bien dégagé.

Néanmoins, pour la plupart des cas, tout se fait automatiquement. Toutefois, un entretien annuel, réalisé par un technicien qualifié, est obligatoire ! Au cours de cette opération, il nettoiera intégralement l’intérieur de votre chaudière, et effectuera un contrôle des organes de sécurité. De plus, il mesurera la combustion et pourra éventuellement vous conseiller sur la bonne utilisation de votre chaudière à granulés. Le professionnel ayant effectué l’entretien doit vous remettre une attestation d’entretien sous quinzaine.

Notez que faire appel à l’installateur qui a procédé à l’installation de votre chaudière peut être une bonne idée ! En effet, ce dernier connaîtra très bien votre modèle de chaudière et sera donc à même de savoir presque immédiatement d’où vient une panne ou un dysfonctionnement.

Enfin, le Règlement Sanitaire Départemental impose un ramonage du conduit de fumée, du conduit de raccordement et de la chaudière 2 fois par an, dont un en période hivernale. Ces entretiens peuvent sembler contraignants, mais ils sont essentiels pour le bon fonctionnement de votre chaudière et votre sécurité.

Chaudière à granulés : Quels types ? Quelles marques ?

Quels sont les différents types de chaudières à granulés ?

Il existe deux types de chaudière à granulés sur le marché :

  1. la chaudière à granulés classique : dont le rendement énergétique est estimé à près de 90 %. Le coût de ce type de chaudière se situe entre 5 000 € et 12 000 € hors pose et accessoires ;
  2. la chaudière à granulés à condensation : beaucoup plus performant que le modèle classique, elle affiche un taux de rendement énergétique dépassant les 100 %. Le prix moyen, d’entrée de gamme, pour ce type de chaudière est aux alentours de 13 000 € hors pose et ballon d’eau chaude.

Chaque modèle peut avoir un mode de chargement manuel ou automatique. Deux techniques sont couramment utilisées pour acheminer les granulés de leur lieu de stockage vers la chaudière :

  1. la vis sans fin : les chaudières à vis sans fin sont les plus répandues. La vis sans fin tourne sur elle-même pour faire avancer les granulés dans un tube incliné. Ce système est à privilégier, car il est le plus direct. Cependant, cette installation nécessite la proximité directe du lieu de stockage des granulés avec la chaudière ;
  2. le système d’aspiration : cette solution est moins contraignante, mais plus chère que la précédente. Ce système aspire les granulés du silo pour les envoyer directement dans le brûleur de la chaudière. Cela permet de pouvoir éloigner le silo (maximum 20 mètres) du lieu de la chaudière. Le transfert est assuré par des gaines souples, qui peuvent être accrochées au plafond pour plus d’esthétique.

Quelles sont les grandes marques de chaudières à granulés ?

Vous cherchez désespérément la meilleure chaudière à granulés pour votre maison ? Vous ne savez pas vers quelle marque ou quelle enseigne de bricolage vous tourner ? Pas de panique, on vous donne le nom des principales marques de chaudières à granulés qui connaissent un succès international, ainsi que celui des enseignes de bricolage majeures où trouver votre appareil. Vous pourrez ainsi acheter une :

  1. chaudière à granulés Okofen ;
  2. chaudière à granulés de Dietrich ;
  3. chaudière à granulés Morvan ;
  4. chaudière à granulés Viessmann ;
  5. chaudière à granulés Castorama ;
  6. chaudière à granulés Leroy-Merlin.

La chaudière à granulés est-elle adaptée à mes besoins ?

Économique, écologique et performante, la chaudière à granulés à tout pour séduire. Mais est-elle vraiment adaptée à vos besoins ? Pour vous orienter dans votre choix, il est donc important de prendre conscience de chaque critère, positif ou négatif.

Quels sont les avantages d’une chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés est célèbre pour ses nombreux atouts. C’est notamment un système de chauffage :

  1. économique : la chaudière à granulés est une solution de chauffage économe comparée aux alternatives ;
  2. écologique : le combustible utilisé est 100 % renouvelable ;
  3. qui améliore votre confort thermique : la chaudière à granulés offre tout le confort d’un chauffage central et répond aux besoins en eau chaude sanitaire ;
  4. autonome : grâce à un espace de stockage optimisé et une alimentation automatique, la chaudière à granulés peut avoir une autonomie d’un an ;
  5. doté d’un très haut rendement énergétique : avec un appareil de haute technologie et un combustible de qualité, la chaudière à granulés apporte un rendement supérieur à 95 % ;
  6. qui utilise une énergie très abordable et peu chère : le coût du combustible, le bois (et notamment les granulés de bois) est peu onéreux ;
  7. connecté : selon les modèles, les chaudières à granulés peuvent être programmables et pilotables à distance, pour une meilleure maîtrise des consommations énergétiques ;
  8. dont l’installation et l’entretien est plutôt simple : il suffit de le nettoyer régulièrement pour éviter son encrassement et de faire appel à un chauffagiste une fois par an minimum pour un entretien professionnel (deux fois par an pour le ramonage) ;
  9. éligible aux aides et subventions : car la chaudière est un appareil qui s’inscrit parfaitement dans la volonté de transition économique et écologique du Gouvernement.

Quels sont les inconvénients d’une chaudière à granulés ?

Malgré tout, la chaudière à granulés comporte des points négatifs, qu’il faut prendre en considération avant de faire son choix :

  1. c’est un investissement cher à l’achat : elle peut coûter jusqu’à 25 000 euros TTC pour certains modèles très performants ;
  2. l’encombrement est assez conséquent : la chaudière est dotée d’un réservoir ou accompagnée d’un silo pour le stockage ; il faut donc prévoir l’espace nécessaire pour une telle installation ;
  3. l’entretien est plutôt contraignant : le nettoyage professionnel est obligatoire une fois par an et le ramonage deux fois par an.

Quel est le prix d’une chaudière à granulés ?

Les prix d’une chaudière à granulés varient, mais restent tout de même largement supérieurs à ceux d’une chaudière traditionnelle. Pour investir dans une chaudière à granulés, il faut prévoir de la place et un budget assez conséquent. En effet, comptez entre 10 000 € et 20 000 € (tout compris). Néanmoins, la chaudière à granulés, étant un chauffage très économique, l’investissement est vite rentable. En effet, le bois est le combustible le moins cher du marché et son prix reste assez stable, contrairement aux autres énergies. De plus, les rendements des chaudières à granulés dépassent les 90 %.

Par ailleurs, pour promouvoir le recours aux énergies renouvelables, l’État a mis en place plusieurs dispositifs d’aides financières, comme MaPrimeRénov’, MaPrimeRénov’ Sérénité, les aides locales, l’éco-PTZ ou encore la TVA réduite de 5,5 %.

Grâce à ces multiples subventions, le financement de votre projet devient enfin accessible et vous permet de profiter des avantages d’une chaudière à granulés pas chère !

Attention toutefois, les offres de chaudières à granulés à 1 euro n’existent plus ! Elles ont été supprimées suite à de trop nombreuses arnaques de particuliers.

Chaudière à granulés : on résume !

Ainsi, installer une chaudière à granulés est une solution économique et écologique pour remplacer votre chaudière actuelle peut être ancienne et très énergivore. L’utilisation de granulés de bois en tant que combustible, est bien plus rentable et confère à la chaudière une performance énergétique importante. L’installation de la chaudière à granulés dans de nombreux foyers représente aujourd’hui un tournant incontournable de la transition énergétique. Comme quoi, un monde dans lequel “économique” rime avec “écologique”, ça existe ! Pour vous confortez dans votre choix, n’hésitez pas à consulter les avis sur les chaudières à granulés.

FAQ sur la chaudière à granulés

Les pellets ont une forme de cylindre. Ils proviennent des résidus de bois de l’industrie forestière. Ce combustible est 100 % d’origine naturelle et est une énergie renouvelable. Par conséquent, les granulés de bois sont beaucoup plus écologiques que le gaz ou le fioul, qui sont des énergies fossiles.

Plusieurs solutions sont possibles pour stocker les granulés de bois :

  1. le réservoir intégré
  2. le silo ou mini-silo
  3. la pièce annexe

Les prix d’une chaudière à granulés varient selon les modèles. Le coût de ce type d’appareil est élevé et est compris entre 10 000 € et 20 000 €. Cependant, de nombreuses aides financières existent.

D'économie
0 %

La chaudière à granulés de bois permet d’économiser jusqu’à 30 % sur votre facture de chauffage.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert est une rédactrice passionnée et experte en rénovation énergétique, ayant une prédilection pour les pompes à chaleur, l'isolation et le chauffage à bois. Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor décide de mettre à profit son talent pour l'écriture en se spécialisant dans la rénovation énergétique.