Quelles sont les aides existantes pour les chaudières à granulés ?

Sommaire

Dans la grande famille du chauffage au bois, la chaudière à granulés fait figure de pilier. Très performante, elle possède un rendement encore meilleur que sa consœur, la chaudière à bûches. Découvrons ensemble toutes les aides existantes pour en bénéficier sans se ruiner !

Quelles aides puis-je recevoir pour installer une chaudière à granulés ?

Quelle est la liste complète des aides ?

La chaudière à granulés de bois est de plus en plus choisie par les Français en tant qu’appareil de chauffage, mais elle coûte cher à l’achat et à l’installation. Ce type de système de chauffage écologique permet pourtant de réaliser des économies conséquentes.

En effet, au-delà de son rendement élevé, elle utilise une énergie propre, le bois, ce qui la rend éligible à de très nombreuses aides.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ remplace le CITE (le Crédit d’Impôt Transition énergétique), qui prend en charge jusqu’à 90 % du devis, selon vos conditions de ressources. Pour plus de clarté et d’organisation, quatre catégories ont été créées, correspondant chacune à un plafond de ressources :

  1. MaPrimeRénov’ bleu (ménages très modestes) ;
  2. MaPrimeRénov’ jaune (ménages modestes) ;
  3. MaPrimeRénov’ violet (ménages intermédiaires) ;
  4. MaPrimeRénov’ rose (ménages aisés).

Le montant de la prime s’élèvera en fonction de la catégorie dans laquelle vous vous trouverez.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Anciennement “Habiter mieux sérénité” de l’Anah, MaPrimeRénov’ Sérénité complète l’ensemble des aides financières mises en place par l’État. Destinée avant tout aux ménages les plus modestes, elle permet d’effectuer des travaux de rénovation énergétique de grande ampleur.

À la clé ? Une amélioration de la performance énergétique grâce à votre nouvelle chaudière à granulés, et la diminution du montant de votre facture d’énergie grâce aux économies réalisées.

Le saviez-vous ?

MaPrimeRénov’ Sérénité vous permet de pouvoir obtenir jusqu’à 10 000 € en fonction de vos conditions de revenus.

La TVA à taux réduit à 5,5 %

Ce taux de TVA s’applique sur les travaux visant à améliorer la performance énergétique des logements achevés depuis plus de deux ans, ainsi que les travaux induits au lieu des 20 % habituellement appliqués.

Les primes CEE

Les primes CEE (tirées du dispositif des CEE : Certificats d’Économie d’Énergie), sont versées par des entreprises privées sur le principe du pollueur/payeur. Ces entreprises utilisent des énergies polluantes et peuvent être des fournisseurs d’énergie (EDF, TotalEnergies) ou des acteurs de la grande distribution (Auchan, Leclerc). Elles doivent aider les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique en versant des primes CEE à ceux qui y sont éligibles. En retour, si le quota de versement de primes est rempli, l’État leur attribue des Certificats d’économie d’énergie (les fameux CEE).

Le saviez-vous ?

Pour remplacer votre vieille chaudière au fioul, au gaz ou au charbon par une chaudière à granulés de bois, plus performante et écologique, vous pouvez bénéficier d’une prime CEE spécifique appelée : prime à la conversion des chaudières (ou Coup de Pouce Chauffage). Le poêle à bûches ou à granulés y est également éligible.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ permet d’emprunter de 15 000 à 50 000 € sans payer d’intérêts. Le niveau du prêt dépend du nombre d’actions éligibles engagées. Par exemple, vous pouvez obtenir :

  1. jusqu’à 30 000 euros si vous réalisez 3 actions ou plus parmi les 7 actions éligibles ;
  2. jusqu’à 50 000 euros pour des travaux qui apportent un gain énergétique minimum de 35 % et permettent de sortir un logement du statut de passoire thermique (logements ayant une étiquette de D à G au DPE : Diagnostic de Performance Energétique).

Le prêt Avance Rénovation (ou PAR)

Le prêt Avance Rénovation est un prêt à taux fixe de 2 %, compris entre 3 500 euros et 70 % maximum de la valeur du bien avant travaux.

Attention par contre aux offres à 1 euro, qui n’existent plus suite aux nombreuses arnaques subies par les particuliers de la part de professionnels peu scrupuleux.

Le Chèque bois

Le Chèque bois est un nouveau prêt de 2022. Il a été lancé par le Gouvernement afin d’aider les particuliers possédant un appareil de chauffage au bois de pouvoir réduire le montant de leurs factures d’énergie.

Son montant est compris entre 50 et 200 euros en fonction de la situation financière du ménage. Si vous souhaitez bénéficier de ce chèque, il faudra évidemment prouver à l’aide d’un justificatif (facture d’achat de l’appareil par exemple) que vous possédez bien un équipement de ce type.

Le Chèque énergie

Le Chèque énergie est un chèque mis en place par l’Etat afin d’aider les ménages modestes à réduire de façon significative le montant de leurs factures de chauffage.

Les aides locales

Dernière aide pouvant vous aider à réduire le coût de votre chaudière à granulés : les aides mises en place par les collectivités locales. Chaque région peut avoir ses propres aides spécifiques.

Pour être sûr de pouvoir les obtenir, n’hésitez pas à vérifier les conditions d’éligibilité et les montants sur le site de l’ANIL ou en mairie.

Quel est le prix d’une chaudière à granulés ?

Penchons-nous sur le prix des chaudières à granulés. On le sait, le coût d’une chaudière à granulés de bois est élevé, ce qui peut décourager nombre de ménages souhaitant en faire l’acquisition. Son prix se situe dans une fourchette moyenne de 10 000 à 15 000 €.

Si le coût vous paraît trop important, vous pouvez toujours essayer de trouver des chaudières à granulés peu chères, voire d’occasion sur des sites de revente entre particuliers type leboncoin.fr. Mais attention ! Le matériel d’occasion ne vous donne pas accès aux aides ! De plus, les chaudières à prix minimes cachent souvent des dysfonctionnements graves. Gare à la panne !

Sachez que de toute façon, de nombreux modèles à prix variés se trouvent sur le marché et viennent de constructeurs ayant fait leurs preuves, telles que De Dietrich, Okofen ou encore Viessmann.

Pourquoi choisir une chaudière à granulés de bois pour son logement ?

Comme pour n’importe quel appareil de chauffage, que ce soit pour le chauffage seul et/ou la production d’eau chaude sanitaire, les chaudières à granulés de bois présentent des avantages et des inconvénients. Voyons tout cela ci-dessous.

La chaudière à granulés de bois : un appareil éligible à de multiples aides financières

Nous venons juste de le voir, les granulés de bois sont un combustible écologique, car rejetant très peu d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Or, l’État favorise ce type d’appareils et prévoit de nombreuses aides pour pouvoir en acquérir sans pour autant creuser un trou dans ses finances.

Un système de chauffage à très haut rendement

La chaudière à granulés de bois offre de plus un excellent rendement, de l’ordre de 80 à 90 % environ, ce qui en fait un des meilleurs appareils de chauffage du marché. De plus, des modèles à condensation existent désormais, vous permettant de bénéficier d’un rendement encore plus élevé, de l’ordre de 120 % pour certains !

Les granulés de bois : un combustible écologique et renouvelable

Le bois fait partie de ce qu’on appelle les “bio-énergies”. En se consumant, seules de quantités infimes de gaz à effet de serre sont rejetées dans l’air, ce qui en fait une énergie propre et non polluante.

Par ailleurs, le bois est une ressource naturelle et donc renouvelable. Faire l’acquisition d’une chaudière à granulés, c’est donc faire le choix d’un appareil de chauffage écologique, qui vous procurera un confort de vie optimal tout en ayant un bilan carbone quasiment neutre.

Un appareil de chauffage économique

Le prix du combustible (les granulés) reste moins élevé et plus stable que celui d’une énergie fossile type gaz, électricité ou fioul, même si dans le contexte de la guerre en Ukraine, ce prix a quelque peu augmenté.

Bon à savoir :

Le fioul étant considéré comme une énergie très polluante, les appareils de chauffage au fioul sont progressivement interdits à la vente. Vous ne pourrez plus faire l’acquisition d’une chaudière au fioul notamment, dont l’installation a été interdite en juillet 2022.

Un appareil facile à installer

Par ailleurs, la chaudière à granulés de bois est facile à installer. Cependant, afin que vous puissiez profiter au maximum des performances de votre chaudière, nous vous recommandons de la faire installer par un installateur chauffagiste qualifié.

Il pourra de plus assurer l’entretien de votre chaudière à granulés de bois, qui, rappelons-le, est obligatoire et doit se faire au moins une fois par an. Quant au ramonage permettant une bonne évacuation des fumées, il doit, lui, se faire au moins deux fois par an, dont une fois en période de chauffe.

L’installation d’une chaudière à granulés de bois nécessite la mise en place d’un silo à granulés qui permet de stocker le combustible. Vous pouvez placer ce dernier dans une pièce de réserve ou même dans le jardin. Stocker les granulés dans un silo adapté est indispensable à la bonne conservation du bois qui doit être sec. L’humidité provoque le gonflement et la destruction des granulés !

FAQ sur les aides 2024 pour une chaudière à granulés

La chaudière à granulés est éligible à de nombreuses aides, que voici ci-dessous :

  1. MaPrimeRénov’ ;
  2. MaPrimeRénov’ Sérénité ;
  3. l’éco-prêt à taux zéro ;
  4. le prêt Avance Rénovation ;
  5. la prime à la conversion des chaudières (prime CEE) ;
  6. la TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  7. le Chèque bois ;
  8. le Chèque énergie ;
  9. les aides des collectivités locales et régionales.

La chaudière à granulés possède plusieurs avantages. C’est un appareil offrant un excellent rendement et pouvant vous faire réaliser de très belles économies d’énergie. Utilisant le bois, matériau naturel et renouvelable, elle est également écologique et possède un bilan carbone presque totalement neutre.

Une chaudière à granulés de bois coûte généralement entre 10 000 et 15 000 €.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert est une rédactrice passionnée et experte en rénovation énergétique, ayant une prédilection pour les pompes à chaleur, l'isolation et le chauffage à bois. Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor décide de mettre à profit son talent pour l'écriture en se spécialisant dans la rénovation énergétique.