Quelle pompe à chaleur choisir selon ses besoins ?

par Aliénor Guibert
Quelle pompe à chaleur choisir selon ses besoins ?

Quelle pompe à chaleur choisir selon ses besoins ?

Choisir une pompe à chaleur (PAC) doit se faire de manière réfléchie en fonction de ses besoins personnels et de ses attentes. Il faut notamment prendre en compte le type de pompe à chaleur (air-eau, géothermique, eau-eau…) mais aussi certains critères concernant le logement, le système de chauffage et les performances. C’est ce que nous allons voir ici.

quelle pac choisir

 

Les différents types de pompes à chaleur 

La pompe à chaleur aérothermique (air/eau, air/air)

Comme son nom l’indique, la pompe à chaleur aérothermique fonctionne à partir de l’énergie puisée dans l’air. Cette énergie est transformée en eau chaude dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau, et en air chaud dans le cas d’une PAC air-air afin d’alimenter un système de chauffage ou d’eau chaude sanitaire.

Les PAC air-air et air-eau sont aujourd’hui les plus populaires en France. Il s’agit en effet des pompes à chaleur dont l’installation est la plus simple et avec le prix le plus abordable, notamment grâce aux aides de l’Etat. De plus, ce type de PAC s’adapte généralement avec tout type de système de chauffage déjà existant au sein du logement. 

Notez qu’une pompe à chaleur air-air ou air-eau peut être réversible. Cela signifie que la PAC a une double fonction : la production de chauffage en hiver et le rafraîchissement du logement en été, permettant de faire baisser la température intérieure de quelques degrés. 

choisir pompe a chaleur marque

 

La pompe à chaleur géothermique (sol-sol, sol-eau)

Bien que nécessitant une installation plus complexe qu’une PAC air-eau ou air-air, la pompe à chaleur géothermique offre souvent les meilleures performances en termes de chauffage et d’eau d’eau chaude sanitaire. C’est pourquoi elle conseillée pour une maison mal isolée ou sujet à de fortes baisses de température en hiver. 

Le principe de la pompe à chaleur géothermique est de capter l’énergie présente dans le sol via les calories qu’il contient pour la transformer en chauffage. Il peut s’agir d’une PAC sol-sol ou d’une PAC sol-eau, mais le fonctionnement est très similaire. 

Les pompes à chaleur géothermiques nécessitent l’installation de capteurs afin de puiser l’énergie dans le sol. Il est possible de choisir entre le captage horizontal et le captage vertical selon la taille du terrain sur lequel est situé le logement. 

La pompe à chaleur eau-eau 

Le fonctionnement des pompes à chaleur eau-eau (ou hydrothermiques) est similaire aux pompes à chaleur géothermiques, à la différence que l’énergie est ici puisée dans l’eau. Cela peut être fait à partir d’une source d’eau près de la maison comme un lac, un cours d’eau ou une nappe phréatique.

À l’instar des pompes à chaleur sol-sol et sol-eau, l’installation de capteurs est nécessaire pour puiser l’énergie. Le tout est ensuite relié au système de chauffage ainsi qu’au circuit d’eau chaude sanitaire du logement.

Il s’agit ici du type de pompe à chaleur le moins fréquent, mais qui reste une option envisageable dans certains cas. Le mieux est de faire appel à un professionnel pour analyser les sources d’eau à proximité de chez vous et déterminer si la pompe à chaleur eau-eau est intéressante. 

Les critères à prendre en compte pour choisir une pompe à chaleur 

Les caractéristiques du logement

Afin de choisir le type de pompe à chaleur qui correspond à vos besoins, vous devez impérativement prendre en compte les spécificités de votre logement. Il s’agit notamment de sa taille et de la région où ce dernier est situé. 

Dans un premier temps, une grande maison n’aura évidemment pas les mêmes besoins en chauffage qu’un petit appartement. Il convient donc de choisir la bonne puissance pour votre pompe à chaleur. C’est ce qu’on appelle le dimensionnement. Si la puissance de la PAC est trop élevée, elle consomme trop d’énergie pour fonctionner.

Par ailleurs, la température extérieure joue un rôle essentiel dans les performances des pompes à chaleur. Un modèle air-eau ne sera par exemple pas optimal dans un environnement où la température extérieure est très basse. Il en va de même pour un logement mal isolé qui ne conserve pas correctement la chaleur produite.

quelle pompe a chaleur choisir chauffage

 

L’installation de chauffage du logement

En rénovation, il est plus simple de choisir une pompe à chaleur qui peut directement être intégrée au système de chauffage existant. Dans le cas contraire, l’installation devra entièrement être rénovée et coûtera donc bien plus cher. 

Le premier élément à prendre en compte est la température à laquelle fonctionnent les équipements de chauffage. On distingue ici les pompes à chaleur basse température et les pompes à chaleur haute température selon les besoins. Notez toutefois qu’il est souvent conseillé d’opter pour une PAC basse température. 

Ensuite, il y a les types d’émetteurs dont est équipé le système de chauffage. Il peut s’agir de radiateurs classiques, de ventilo convecteurs ou encore de parquets chauffants. Ici encore, vous devez donc vous assurer que la pompe à chaleur soit bien adaptée.

Les performances de la pompe à chaleur

Les pompes à chaleur peuvent êtres plus ou moins performantes selon le modèle. Pour le mesurer, on utilise un indicateur appelé COP. Il s’agit d’un coefficient de performance permettant de connaître la consommation d’énergie de la PAC par rapport à sa production de chauffage. 

Par exemple, une pompe à chaleur avec un COP de 5 signifie que 5 kWh de chauffage est produit pour 1 kWh d’électricité consommé. Comme vous l’aurez compris, plus le COP est élevé et plus la PAC est performante. 

Et pour un rendement encore plus performant, pourquoi ne pas tenter de coupler PAC et énergie solaire ? Attention seulement au coût, les panneaux solaires peuvent coûter jusqu’à 10 000 euros. 

Aujourd’hui, il est recommandé de choisir des pompes à chaleur avec un COP d’au moins 4 pour des performances de chauffage optimales. Notez cependant que cet indicateur ne peut être comparé qu’entre les pompes à chaleur de même type.

FAQ sur la meilleure pompe à choisir selon ses besoins 

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix d’une pompe à chaleur. Parmi les principaux, on peut notamment citer la taille du logement, la qualité d’isolation, la température extérieure, les équipements de chauffage déjà installés ainsi que le COP de la pompe à chaleur pour mesurer ses performances.

Il y a trois principaux modèles de pompes à chaleur : la pompe à chaleur aérothermique (air-air, air-eau), la pompe à chaleur géothermique (sol-sol, sol-eau) ainsi que la pompe à chaleur hydrothermique (eau-eau).

Le prix des pompes à chaleur peut varier en fonction du modèle et de ses spécificités. L’échelle est donc très large, avec un prix pouvant aller de 5 000€ à 20 000€. Il y a également des aides financières comme MaPrimeRénov’ qui peuvent être sollicitées.