Isolation des murs intérieurs : quelle épaisseur pour son isolant ?

Accueil Le guide complet de l’isolation Isolation des murs : les bonnes pratiques Isolation des murs intérieurs : quelle épaisseur pour son isolant ?

Quelle est bonne épaisseur pour l'isolation de ses murs intérieurs ?

Si vous êtes un peu bricoleur, des travaux d’isolation thermique peuvent être effectués sans l’aide d’un professionnel. Toutefois, certains critères techniques sont à connaître pour vous garantir la bonne isolation de vos murs. L’épaisseur de votre isolant fait partie des critères importants à prendre en compte. Ainsi, vous devez vous posez la question suivante : quelle épaisseur choisir pour l’isolation des murs intérieurs mon logement ?

Sommaire :

L'importance de choisir la bonne épaisseur pour son matériau isolant

L’amélioration de votre isolation, par l’intérieur ou par l’extérieur, vous sera souvent conseillée avant d’effectuer d’éventuels achats de chauffage. Parce qu’un logement bien isolé peut générer jusqu’à 25% d’économies d’énergie, procéder à des travaux d’isolation permet de limiter les déperditions thermiques et de bénéficier d’un habitat mieux chauffé et plus agréable à vivre. Cela passe régulièrement par une isolation des murs intérieurs renforcée. Dans le cas suivant, choisir la bonne épaisseur pour votre isolant est un critère technique très important. Elle vous permet d’être en accord avec certaines normes gouvernementales et de mieux consommer au quotidien. De fait, choisir une épaisseur trop fine engendrera une isolation superficielle ; choisir une épaisseur trop large risque d’être coûteux pour une efficacité moindre.

Comment savoir quelle est la bonne épaisseur en fonction de votre besoin ? Une isolation des murs intérieurs minces représente une des solutions. Selon l’isolant que vous choisissez, notez toutefois que diverses épaisseurs sont possibles. De plus, pour une isolation de vos murs intérieurs correctement effectuée, vous pouvez être éligible à des aides financières comme le crédit d’impôt transition énergétique (CITE).

Comment choisir l'épaisseur de son isolation pour les murs intérieurs ?

L’épaisseur d’un isolant selon la réglementation thermique

L’épaisseur d’un isolant doit obéir à la réglementation thermique (RT). Pour être conforme à la norme RT 2012 en vigueur, votre isolation doit limiter la consommation de chauffage de votre habitat à un maximum de 50 kWh/m²/an. Rassurez-vous, ce chiffre est élevé. Néanmoins, cela implique une isolation de votre façade de qualité et donc, un bon isolant à bonne épaisseur. La performance de votre isolant se détermine en calculant sa résistance thermique (R). On peut aussi parler de “pouvoir isolant”. En fonction de cette caractéristique et du matériau choisi, l’épaisseur d’un isolant peut varier entre 12 à 18 centimètres. Notez que cette estimation concerne l’épaisseur de vos murs intérieurs. Elle est différente lorsque vous entreprenez l’isolation des combles, des murs extérieurs ou du plancher bas de votre habitat.

Aussi, sachez que les logements construits après le 1er janvier 2021 dépendront de la RT 2020, rendant obligatoire la construction de logements à énergie positive BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive). Ces nouveaux habitats devront produire autant d’énergie qu’ils n’en consomment. Ainsi, une isolation renforcée sera déjà prévue dans ces bâtiments.

piece vide en travaux

Prendre en compte le pouvoir isolant du matériau autant que son épaisseur

Lorsque vous choisissez un isolant, son efficacité énergétique est très importante. L’efficacité d’un isolant s’exprime par sa résistance thermique (R). Cette mesure dépend de la conductivité du matériau et de son épaisseur. Afin de bénéficier d’une bonne isolation et de limiter au mieux les ponts thermiques, choisir l’épaisseur standard (entre 12cm et 18 cm) est recommandée. Toutefois, opter pour une épaisseur plus importante peut vous faire profiter d’une meilleure isolation, car plus l’épaisseur d’un isolant est élevée, plus votre isolation sera efficace. Veillez tout de même à ne pas choisir une épaisseur supérieure à 35 centimètres. Le prix de vos rénovations risque d’être très cher et, à cette épaisseur, le gain d’efficacité est faible. Parmi les matériaux au fort pouvoir isolant, on compte :

Pour une isolation phonique de qualité, le pouvoir isolant n’entre pas en compte. Certains matériaux comme le liège ou la paille vous garantissent une excellente isolation acoustique. Aussi, si vous souhaitez refaire l’isolation d’un mur en pierre, votre isolant devra aussi résister à l’humidité ou une ventilation devra être prévue. 

Vous l’aurez compris, plus la résistance thermique de l’isolant est grande, plus le matériau est isolant. Investir dans une large épaisseur vous permet de bénéficier d’une très bonne isolation. Toutefois, cette solution est plus coûteuse et impacte directement la surface de votre logement.

Choisir un isolant fin pour préserver votre surface habitable

Une isolation des murs par l’extérieur (ITE) est plus chère mais possède l’avantage de conserver votre surface habitable. Ainsi, vous pouvez faire le choix d’opter pour une isolation intérieure optimisant votre espace. Pour cela, vous devez vous tourner vers un matériau efficace en fonction de sa fine épaisseur. Si l’efficacité d’un isolant thermique se détermine par sa résistance thermique, choisir son isolant par soucis de place nécessite de connaître sa conductivité thermique, notée λ. Elle représente la capacité qu’a l’isolant de conduire les calories. Plus la valeur λ est faible, plus le matériau, à épaisseur égale, est isolant. Les matériaux à la faible conductivité thermique possèdent une forte efficacité pour une épaisseur plus fine. Sachez que tous les isolants possèdent une conductivité thermique inférieur à 0,06 W/m.K

Les isolants synthétiques possèdent un bon pouvoir isolant pour une épaisseur fine. Ainsi, une isolation des murs intérieurs au polyuréthane ou au polystyrène peut être un bon choix. Notez que le placo représente aussi une solution intéressant pour optimiser votre espace. Fusionnant un panneau isolant et une plaque de plâtre, il est facile à poser et vous garantit une bonne isolation de vos murs intérieurs.

  • Laines minérales (épaisseur moyenne)14cm
  • Isolants synthétiques (épaisseur moyenne)12cm
  • Laines végétales (épaisseur moyenne)15cm

L’épaisseur d’un isolant doit généralement mesurer entre 14 cm et 18 cm. Cette estimation obéit à la norme RT 2012.

Les meilleurs isolants sont les matériaux ayant une forte résistance thermique, aussi appelée pouvoir isolant. Parmi ces matériaux, on compte la laine de verre et de bois, le polyuréthane, le polystyrène, le liège isolant et la brique de chanvre.

Pour les laines minérales, l’épaisseur idéale est d’environ 14 cm. Pour les matériaux isolants synthétiques comme le polyuréthane expansé ou le polystyrène, il vous est recommandé une épaisseur entre 9 cm et 12 cm. Enfin, pour la laine végétale, une épaisseur de 15 cm pour vos murs intérieurs semble adaptée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite