Comment réaliser l’installation de sa pompe à chaleur air-eau pas à pas ?

Sommaire

Vous avez acheté une pompe à chaleur air-eau ? Parfait ! Maintenant abordons les étapes de son installation !

Comment effectuer l’installation de sa pompe à chaleur air-eau ?

Installation de sa PAC air-eau : comment choisir le meilleur installateur ?

L’installation d’une PAC air-eau requiert obligatoirement l’intervention d’un artisan qualifié.

Vous pouvez également bénéficier des aides étatiques pour cette solution de chauffage écologique.

Bon à savoir :

Il peut être très dangereux de toucher un fluide frigorigène contenu dans le circuit des PAC aérothermiques. De fait, si l’unité extérieure fuit à cause d’une mauvaise installation, cela pourrait s’avérer nocif pour l’environnement.

La certification RGE

Vous devrez donc faire appel à un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Ce label RGE atteste d’une spécialisation dans la pose d’équipements écologiques. Aussi, si le professionnel que vous choisirez ne possède pas ce label, vous ne pourrez bénéficier des aides du Gouvernement !

La certification QualiPac

Attention donc à bien choisir des professionnels RGE détenant le label QualiPac, qui atteste d’une qualité assurée dans l’installation de pompes à chaleur. Un installateur avec ce label peut également vous donner de précieux conseils sur le choix de la meilleure pompe à chaleur au vu des besoins de votre foyer.

Il pourra ainsi vous dire le modèle de pompe à chaleur le plus adapté à votre maison, quel est l’emplacement le plus adapté pour votre appareil ainsi que des conseils d’entretien par exemple.

Où installer sa pompe à chaleur air-eau ?

Que votre pompe à chaleur air-eau soit à haute température ou au contraire à basse température, vous pouvez installer une pompe à chaleur air-eau dans tous les types de logements. Vous voulez éviter des travaux trop conséquents dans votre maison ? Sachez que ce dispositif de chauffage est avant tout destiné aux habitations déjà dotées d’un système de chauffage central. La PAC air-eau est notamment conseillée en remplacement d’une ancienne chaudière gaz, fioul ou encore électrique.

Vous pouvez par ailleurs tout à fait réaliser des travaux pour installer un chauffage central pouvant être couplé à une PAC air-eau, mais, évidemment, le prix de votre installation deviendra bien plus élevé.

Une PAC air-eau est composée de deux unités :

  1. une unité extérieure ;
  2. une unité intérieure (pour les modèles bibloc).

Bon à savoir :

Au-delà du chauffage de votre logement, les pompes à chaleur air-eau peuvent produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). Elles doivent pour cela être reliées à votre ballon d’eau chaude. Vous pouvez d’ailleurs coupler votre PAC avec un ballon tampon. Le ballon tampon permet de stocker le surplus de calories produit, pour le distribuer de façon ultérieure.

Quel emplacement choisir pour l’unité extérieure de ma PAC air-eau ?

L’unité extérieure d’une PAC air-eau peut s’installer dans différents endroits :

  1. un jardin ;
  2. une terrasse ;
  3. un balcon (il faut alors faire une demande de déclaration de travaux auprès de la mairie et détenir l’autorisation de votre copropriété car le bruit peut les impacter).

Attention à bien choisir l’endroit où l’unité extérieure sera posée car cela impactera les performances de l’appareil. Petit rappel sur le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau, c’est l’unité extérieure qui capte les calories présentes dans l’air afin de les transmettre à l’unité intérieure, laquelle diffusera ensuite de la chaleur dans votre logement.

Afin que le Coefficient de performance (COP) soit optimal et pour respecter la loi, il faut respecter un certain nombre de critères. L’appareil doit être :

  1. éloigné du voisinage : pour rappel, une PAC est assez bruyante ;
  2. à labri des courants d’air : en cas de vent violent, cela permettra de protéger le système de ventilation.

Zoom sur le COP !

Le COP indique le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie produite par une PAC. Une PAC au COP de 3 par exemple consomme 1 kWh et produit 3 kWh.

Quel emplacement choisir pour l’unité intérieure de ma PAC air-eau ?

Deux options :

  1. vous avez une PAC air-eau monobloc : installer une unité à l’intérieur de votre maison est inutile ;
  2. vous avez un modèle bibloc : deux unités doivent être installées, dont obligatoirement une à l’intérieur.

Plusieurs choix sont possibles :

  1. un garage ;
  2. une arrière-cuisine ;
  3. un local technique.

L’élément qui relie les deux unités est un circuit contenant du fluide frigorigène. Le professionnel que vous aurez choisi devra donc également installer un circuit de fluide frigorigène et la distance entre les deux unités ne devra pas dépasser 20 mètres. Le mieux, c’est encore de prendre connaissance des détails de la pose de ce type de PAC grâce à un schéma d’installation d’une pompe à chaleur air-eau. Pratique, non ?

Quel est le prix d’installation d’une pompe à chaleur air-eau ?

Installer une PAC air-eau : combien ça coûte ?

Dans le montant total de la pose d’une pompe à chaleur air-eau, vous avez non seulement le prix d’achat de l’appareil, mais également le coût de l’installation, comme vous vous en doutez. Pour le prix d’installation de votre PAC air-eau, comptez facilement entre 700 € et 2 500 €, ce qui représente environ 10 % à 15 % du coût total de la PAC.

Combien coûte une pompe à chaleur air-eau ?

C’est la superficie à chauffer qui va surtout déterminer le prix de la PAC air-eau. Ensuite, c’est à vous de décider, en fonction de votre budget, quel modèle de PAC acheter. Voici ci-dessous un tableau récapitulatif afin d’y voir plus clair sur les fourchettes de prix d’une PAC en fonction des différents budgets.

Nous vous conseillons de demander un devis auprès de différentes entreprises de votre région. Vous aurez ainsi le détail des coûts et pourrez mieux appréhender le montant total de vos travaux d’installation de pompe à chaleur air-eau. De plus, vous pourrez choisir le professionnel le plus adapté à votre budget. Un panel de trois devis est amplement suffisant pour pouvoir faire le bon choix en toute connaissance de cause.

Notre conseil :

L’installation d’une PAC air-eau vous paraît onéreuse ? Voyez cela comme un investissement sur le long terme. De plus, on estime qu’une PAC de ce type est rentabilisée en 6 ans en moyenne pour un ménage aux revenus modestes, surtout qu’il bénéficie d’aides financières étatiques.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau me rend-elle éligible aux aides ?

Système de chauffage éco-responsable qui permet de faire baisser sa consommation d’énergie, l’installation d’une pompe à chaleur air-eau est éligible aux aides à la rénovation énergétique.

MaPrimeRénov’

Elle remplace l’ancien crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Pour l’installation d’une PAC air-eau, elle peut s’élever à 4 000 € pour les foyers à faibles revenus.

Les primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie)

Versées par des entreprises utilisant des énergies polluantes (fournisseurs d’énergie et acteurs de la grande distribution) en échange de “certificats d’économie d’énergie décernés par l’État, elles sont également très intéressantes.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Le montant de ce prêt peut grimper jusqu’à 15 000 € et vous pouvez l’étaler sur 20 ans maximum.

Le prêt Avance Rénovation

Le prêt Avance Rénovation (PAR) est destiné avant tout aux ménages les plus modestes et permet de financer le reste à charge une fois enlevées les aides dont ces ménages peuvent bénéficier.

La TVA à taux réduit (5,5 %)

Cette TVA a un taux réduit à la place des 20 % initiaux, réservé exclusivement aux travaux de rénovation énergétique.

Les aides des collectivités locales

Chaque aide de ce type peut avoir des critères d’éligibilité différents. N’hésitez pas à vous tourner vers votre mairie ou à consulter le site de l’ANIL pour savoir si vous êtes éligible à une aide d’une collectivité locale et/ou régionale. Cumulées, les aides peuvent vous permettre de financer jusqu’à 90 % de vos travaux de rénovation énergétique telle que l’installation d’une pompe à chaleur air-eau.

Bon à savoir :

Les offres de PAC air-eau à 1 € n’existent plus ! Supprimées car générant de nombreuses escroqueries de particuliers de la part d’artisans peu fiables, elles ne sont plus disponibles. Un reste à charge d’au moins 10 % est aujourd’hui imposé par le Gouvernement.

[En vidéo] Comment installer une PAC air-eau ?

FAQ sur l’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Il faut d’abord choisir le bon artisan qui s’occupera de l’installation de votre PAC. Ce dernier doit avoir le label QualiPac attestant de son expertise dans l’installation de pompes à chaleur et la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), démontrant son aptitude à installer des systèmes de chauffage écologiques.

De plus, le label RGE est obligatoire si vous souhaitez obtenir les aides financières de l’État.

Le prix d’installation d’une PAC air-eau est compris entre 700 € et 2 500 €. Nous parlons ici exclusivement du coût de l’installation et non du prix d’achat de l’appareil qui, lui, peut atteindre les 20 000 euros environ.

Oui, tout à fait ! La pompe à chaleur air-eau est considérée comme un système de chauffage très écologique et donc éligible aux multiples aides étatiques.

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert est une rédactrice passionnée et experte en rénovation énergétique, ayant une prédilection pour les pompes à chaleur, l'isolation et le chauffage à bois. Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor décide de mettre à profit son talent pour l'écriture en se spécialisant dans la rénovation énergétique.