Chauffe-eau électrique : tout savoir pour réaliser son installation

Le chauffe-eau électrique pour la production d'eau chaude sanitaire

La consommation moyenne d’eau chaude est aujourd’hui de 90 L par jour et par personne. De ce fait, de plus en plus de particuliers optent pour un système de production d’eau chaude sanitaire (ECS) à part entière : le chauffe-eau. Il en existe de toutes sortes, toutes formes et de toutes capacités en fonction de vos besoins. Parmi eux, le chauffe-eau électrique est le modèle le plus répandu en France. De part sa facilité d’installation ainsi que son prix abordable, il semble être une solution efficace et économique. Pourtant, ce produit ne convient pas à tous les logements. Il est donc important de comprendre son fonctionnement et ses caractéristiques avant d’en faire l’acquisition afin d’adapter au mieux votre appareil ECS à vos contraintes. 

Sommaire :

robinet pour chauffe eau électrique

Prix, caractéristiques et installation : pourquoi choisir un chauffe-eau électrique ?

Lorsque l’on fait le choix de son chauffe-eau, plusieurs énergies sont utilisables. Pour les différencier, il est alors important de se renseigner sur la performance énergétique de chacune, la rentabilité de l’appareil utilisé, sa durée de vie ou encore son installation. En fonction de ces critères, vous pourrez choisir le produit le mieux adapté à votre logement. Et attention de ne pas les négliger ! Ce choix pourrait vous permettre de réaliser de nombreuses économies sur vos factures.

Chauffe-eau électrique : comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, il utilise l’électricité pour chauffer l’eau. Cela rend le produit plus facile d’installation que ses homologues au gaz ou solaire et permet ainsi de lui trouver plus facilement un emplacement dans votre foyer. Il en existe des différents, mais généralement, il a deux missions :

  • Chauffer l’eau : mission la plus évidente et surtout commune à tous les chauffe-eaux, les modèles électriques ne dérogent pas à la règle. C’est par le biais d’une résistance que l’eau est chauffée à la bonne température, déterminée grâce à un thermostat
  • Stocker l’eau : tous les chauffe-eaux électriques ne permettent pas de stocker l’eau, c’est d’ailleurs le cas des chauffe-eaux instantanés qui chauffent l’eau sur demande. Cependant, quand un cumulus est présent, ce dernier est recouvert par une couche isolante afin de préserver la chaleur

Si cela peut paraître évident, il est tout de même important de connaître le fonctionnement d’un chauffe-eau électrique. En effet, cela permet de soulever plusieurs questions, notamment sur la capacité de la cuve dont vous avez besoin, mais aussi et surtout, sur la qualité, la performance énergétique ainsi que la durée de vie de la résistance. Ces trois paramètres vont vous permettre, entre autres, de faire le choix, ou non, de l’électrique.

Les différents chauffe-eaux électriques

Tout comme pour le gaz, le chauffe-eau électrique se divise en deux catégories :

  • Le chauffe-eau à accumulation : accompagné d’une cuve, ou cumulus, il permet de faire un stock d’eau chaude sanitaire. Avec ce type d’équipement, il est important de connaître sa consommation quotidienne afin de choisir une capacité adaptée à ses besoins. Avec sa cuve, il prend généralement plus de place mais, il permet de recruter immédiatement l’eau chaude voulue
  • Le chauffe-eau instantané : il ne possède pas de cuve. Il permet de chauffer l’eau uniquement sur demande. Cela est évidemment plus rentable qu’un cumulus mais convient uniquement aux utilisations limitées. En cas de consommation plus importante et régulière, le chauffe-eau instantané électrique ne pourra couvrir efficacement vos besoins. Il n’est donc pas toujours une solution et présente certains inconvénients.

Pour faire le choix de votre chauffe-eau électrique, il est important de connaître votre consommation. Cette dernière vous permettra de calculer vos besoins et donc de choisir le produit le mieux adapté. 

Prix et installation : un appareil simple et efficace

Si les chauffe-eaux électriques sont favorisés dans les foyers français, c’est essentiellement dû à leur faible coût à l’achat. Malgré le fait que le prix de ces produits varie en fonction de la capacité choisie, les chauffe-eaux électriques restent généralement les moins chers du marché. De plus, leur installation est simplifiée et ne demande pas la mise en place de nombreux conduits d’aération. A la portée de tous, il suffit de s’assurer de la qualité des branchements électriques et le tour est joué ! Ces deux points ont fortement participé à la popularisation de ces appareils. Attention cependant! Il est important de prendre en compte le prix de l’énergie. En perpétuelle augmentation, l’électricité est l’énergie la plus chère ce qui peut rendre le projet moins rentable sur le long terme.

chauffe eau électrique pour salle de bain

A quoi dois-je faire attention avant l'achat d'un chauffe-eau électrique ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte lorsque l’on souhaite faire l’acquisition de son appareil ECS électrique. Si l’on sait que la capacité en fait partie, d’autres éléments, moins connus, sont tout aussi important, comme le futur emplacement du matériel mais aussi la qualité de l’eau de votre commune. Ces deux données seront fondamentales dans le choix de votre chauffe-eau électrique.

Quelle capacité choisir pour mon logement ?

Il est important de choisir une capacité adaptée à sa consommation. Si elle est trop petite, vos besoins en eau chaude sanitaire ne pourront pas être couverts. A l’inverse, si la cuve a une capacité supérieure à vos besoins, alors vous aurez à chauffer une eau non-utilisée et donc vous dépenserez fatalement de l’énergie inutilement. Mais comment connaître ses besoins en eau chaude ? Tout d’abord, il est important de l’adapter à la taille du foyer. En fonction du nombre de personnes présentes dans le logement, vous pourrez déterminer de façon approximative vos besoins en vous référant au tableau suivant :

Taille du foyerConsommation en eau chaude sanitaire
Un adulte50 – 90 litres/jour
Un adulte et un enfant75 – 105 litres/jour
Deux adultes100 – 160 litres/jour
Deux adultes et un enfant150 – 190 litres/jour
Deux adultes et deux enfantsenviron 200 litres/jour
Deux adultes et trois enfantsenviron 250 litres/jour

Si ces chiffres ne correspondent qu’à des moyennes de consommation, ils peuvent tout de même vous aiguiller sur le modèle à choisir. Mais attention ! La capacité affichée sur les chauffe-eaux électriques ne correspond pas à la capacité nécessaire pour couvrir votre consommation. En effet, la capacité affichée sur le ballon correspond à la contenance totale d’eau chaude portée à 65°C. L’eau chaude réellement utilisée est donc un mélange entre l’eau du ballon et une eau froide pour permettre la création d’une eau à 40°C : c’est ce que l’on appel le V40, le volume d’eau chaude disponible à 40°C. Par exemple, si votre foyer se compose de deux adultes et de deux enfants, votre consommation d’eau chaude sanitaire sera d’environ 200 L par jour. Pour répondre à ces besoins, une cuve de 100 à 160 L sera suffisante. En vous concentrant sur le V40 de votre appareil, vous pouvez diviser par deux le volume final de votre ballon. De quoi faire des économies à l’achat mais également sur le long terme.

Quel appareil choisir en fonction de la dureté de l'eau ?

Deuxième paramètre essentiel : la dureté de l’eau. Cette notion correspond à la composition minérale de votre eau. Elle peut varier en fonction des régions et affecte l’intégrité de votre appareil. Ce paramètre va déterminer le caractère corrosif de l’eau ainsi que sa richesse en calcaire, deux éléments affectant la résistance et la paroi de votre chauffe-eau. Il est donc important de la prendre en considération lors de son achat car plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Les chauffe-eaux électriques à résistance thermoplongée : ce sont les plus répandus et les moins coûteux mais ce sont aussi les moins résistants au tartre. Si votre eau est considérée comme étant riche en calcaire alors ce type de produit ne sera pas adapté
  • Les chauffe-eaux électriques à résistance stéatite : dans ces cas-là, la résistance n’est pas en contact direct avec l’eau et donc est moins susceptible de s’entartrer. Ces modèles coûtent plus chers à l’achat mais vous permettront d’augmenter leur durée de vie en offrant une protection efficace contre le calcaire

Pour connaître la qualité de l’eau de votre région, vous pouvez vous rapprocher de votre mairie. Il est important de connaître sa composition minérale pour protéger votre chauffe-eau mais également tous vos autres appareils électroménagers.

Quel emplacement pour mon chauffe-eau électrique ?

Ils se déclinent en diverses formes et tailles, pour s’adapter au mieux à vos structures. Un avantage très pratique mais qui est tout de même soumis à quelques règles. Trois d’entre elles sont particulièrement à respecter :

  • La distance d’installation : pour assurer son bon fonctionnement, le chauffe-eau doit être situé à moins de 8 mètres de la zone de puisage
  • L’environnement : ces équipements doivent impérativement être situés dans une zone protégée des basses températures pour éviter tout risque de gel. Généralement, il est recommandé de l’installer dans une pièce dont la température est supérieure à 4°C
  • La salle de bain : si le chauffe eau est installé dans une salle de bain alors il est important de respecter les normes NF C 15-100. Cette réglementation indique notamment que l’équipement doit être situé à un minimum de 60 cm de la douche ou de la baignoire

Ces quelques règles vous permettront de déterminer le futur emplacement du chauffe-eau et donc de savoir quelle forme choisir entre un modèle mural ou sur pieds, mais aussi entre un modèle vertical ou horizontal.

évier et robinet chauffe eau

Le chauffe-eau électrique est-il adapté à mes besoins ?

Comme tout autre produit, le chauffe-eau électrique présente à la fois des avantages et des inconvénients. Il n’est pas adapté à toutes les situations et à tous les foyers. Pour réaliser des économies, il est important de prendre en compte ces caractéristiques, au-delà du prix d’achat.

Les avantages du chauffe-eau électrique

Le principal avantage du chauffe-eau électrique est qu’il s’adapte facilement à toutes les structures et à tous les besoins. Il se décline sous diverses formes et capacités pour répondre au mieux à toutes les demandes. De plus, il fait partie des modèles les moins onéreux à l’achat. L’installation d’un chauffe-eau électrique est simple et peut être réalisée par les particuliers eux-mêmes en veillant à bien respecter les quelques règles évoquées précédemment. Aucun aménagement supplémentaire n’est requis. Enfin, les systèmes modernes “heure pleine/heure creuse” vous permettent de réaliser des économies en ne chauffant que lorsque l’énergie est la moins chère.

Les inconvénients du chauffe-eau électrique

Si le chauffe-eau électrique semble alors une bonne solution à la production d’ECS, ce n’est pas toujours le cas. En effet, ils ne font pas partie des appareils au meilleur rendement. Moins performants que les autres, ils sont également très longs à chauffer. Pour une cuve de 300 L, il est nécessaire de patienter plus de 8h. Cela demande donc de bien connaître sa consommation et de ne pas la dépasser sous peine de manquer d’eau chaude. Enfin, l’électricité est une énergie qui ne cesse de fluctuer avec le temps. Bien souvent en augmentation, elle ne sera pas toujours rentable en comparaison avec les appareils utilisant les énergies renouvelables par exemple. 

Le chauffe-eau électrique peut donc être une solution pour des consommations faibles et moyennes. Lorsque l’utilisation est importante et donc, demande une forte production d’eau chaude sanitaire, de meilleurs systèmes sont disponibles et préférables pour réaliser des économies. Pour vous aiguiller dans votre choix, vous pouvez faire appel à un professionnel qui saura vous guider et vous conseiller.

Quelles sont les alternatives au chauffe-eau électrique ?

Il existe trois alternatives à l’électricité : le gaz, l’énergie solaire et la pompe à chaleur. Dans certains cas, ces appareils seront à privilégier. Même s’ils sont généralement plus coûteux à l’achat, ils ne sont pas à écarter lorsque l’on souhaite réaliser des économies.

Le chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau à gaz est également un équipement de production d’ECS assez répandu dans les foyers français. Tout comme pour le modèle électrique, il peut être soit instantané soit à accumulation. Le chauffe-eau gaz instantané est moins répandu, mais possède tout de même certains avantages. Le chauffe-eau à gaz dispose d’un très bon rendement mais l’utilisation de gaz lui confère quelques particularités. En effet, il est important de porter une attention toute particulière à l’emplacement de l’appareil ainsi qu’à la bonne ventilation de la pièce pouvant l’accueillir. Il en va de la sécurité du logement mais aussi des occupants qui le compose. Au-delà de cette contrainte, le gaz reste une énergie moins coûteuse sur le long terme que l’électricité. Son prix à l’achat reste relativement accessible mais son installation peut demander des travaux plus importants.

Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique fait partie des appareils utilisant les énergies renouvelables. Composé à la fois d’une pompe à chaleur et d’une cuve de stockage, ces modèles permettent le chauffage de l’eau avec une intervention minime de l’électricité, ce qui les rend très économiques sur le long terme. A l’achat, ils ont toutefois tendance à être plus chers ce qui peut décourager les particuliers. Et pourtant, respectant parfaitement les nouvelles réglementations thermiques RT-2012, les chauffe-eaux thermodynamiques sont éligibles aux primes énergie mises en place par l’Etat. Vous pouvez alors profiter des subventions pour financer votre appareil et réaliser des économies.

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire semble être le meilleur allié, à la fois pour réduire son impact énergétique mais également pour le portefeuille. Utilisant des panneaux solaires, ces systèmes, très coûteux à l’achat, se rentabilisent rapidement, en quelques années seulement. Ils ne consomment que très peu d’électricité et peuvent couvrir la totalité des besoins en eau chaude d’un logement en été. En hiver, lorsque l’ensoleillement diminue, un système de secours ou d’appoint est indispensable pour éviter les mauvaises surprises mais l’appareil permet, tout de même, de couvrir jusqu’à 80% de vos besoins. Un système rentable dans les zones à fort ensoleillement surtout quand on sait que des aides financières sont disponibles pour vous soutenir dans votre projet.

Le chauffe-eau électrique peut être une solution pour fournir un logement en eau chaude sanitaire. Modulable et accessible, il dispose d’une bonne adaptabilité à toutes les circonstances. Cependant, il ne se montre pas toujours rentable, notamment à cause du prix de l’électricité mais également son temps de chauffe conséquent. D’autres alternatives sont possibles et même conseillées pour les plus grosses consommations, à l’image du chauffe-eau thermodynamique par exemple. Ainsi, avant son achat, déterminer vos besoins et n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un chauffagiste expérimenté, qui saura vous guider vers les équipements les plus adaptés à vos habitudes et consommation.

Utilisé pour la production d’eau chaude sanitaire, le chauffe-eau électrique se compose d’une résistance électrique ainsi que d’une cuve de stockage aussi appelé ballon d’eau chaude. Directement plongée dans l’eau, la résistance va permettre son chauffage. Un groupe de sécurité va également être présent pour évacuer l’eau en excès et ainsi éviter toute surpression.

Le principal avantage de ce produit est son prix qui est accessible aux plus petits budgets. Des systèmes heures creuses/heures pleines peuvent même être intégrés afin de réaliser des économies d’énergie. Qu’il soit mural ou sur socle, instantané ou à accumulation, installer un chauffe-eau électrique est relativement simple et à la portée de tous.

A cause de leur résistance, les chauffe-eaux électriques sont plus sensibles au tartre et à la corrosion et demande donc un entretien régulier. De plus, l’électricité est une énergie en perpétuelle augmentation qui peut se montrer peu rentable sur le long terme.