Quel prix vais-je débourser pour une chaudière à gaz ?

Notre guide sur les prix d'une chaudière au gaz

Vous avez pris la décision de changer votre ancienne chaudière pour une nouvelle chaudière à gaz, mais ne savez pas quels sont les prix du marché ? De plus, vous ne savez pas non plus à quoi ressembleront vos futures factures de consommation ? Permettez-nous de vous orienter.

Sommaire :

Quel est le prix à payer pour une nouvelle chaudière à gaz ?

Sachez avant toute chose, qu’il existe non pas un seul modèle de chaudière au gaz, mais bien sept. Chacune d’entre elles fonctionne avec une technologie différente. Cet aspect est un facteur qui fait varier le prix d’un modèle à l’autre. N’oubliez pas également que le prix d’une chaudière ne repose pas que sur l’appareil en lui-même, des frais de main d’œuvre sont à prévoir en plus du prix de l’appareil. Ce prix se situe entre 500€ et 2 000€, mais pourra aller jusqu’à 3 000€ si le raccordement au gaz n’est pas déjà établi. Bien entendu, certaines aides financières existent. Voyons maintenant de plus près les prix de ces différentes chaudières à gaz.

Prix d'une chaudière à gaz, son installation et quelle consommation

Le prix d’une chaudière à gaz classique

Une chaudière à gaz classique a un prix qui varie entre 650€ et 3 000€. Elle fonctionne à haute température (60-80°C). Parmi les plus abordables à l’achat, cette chaudière est rapide à fonctionner. Elle a cependant pour caractéristique de consommer beaucoup d’énergie.

Le prix d’une chaudière à gaz à condensation

Une chaudière à gaz à condensation est un modèle de chaudière plus élaboré, aux performances plus élevées. Et qui dit meilleures performances, dit prix en conséquence. En effet, pour cette chaudière, il faudra compter entre 1 500€ et 5 500€. Son mode de fonctionnement, qui repose sur l’utilisation de la vapeur d’eau présente dans la fumée pour préchauffer l’eau du circuit, permet des économies d’énergie par rapport à une chaudière classique. Cette économie s’élève de 20% à 30% ! Une chaudière à condensation a donc un prix d’achat plus élevé, mais aura par la suite un réel impact positif sur vos factures.

Le prix d’une chaudière à gaz basse température

Les chaudières à gaz basse température ont un prix qui varie de 1 000€ à 4 000€. Ces chaudières chauffent l’eau à une température moins haute que les classiques (plutôt aux alentours de 50°C). De ce fait, cette chaudière à gaz est moins énergivore que la classique : près de 10% à 15% de gaz consommé en moins et pour une efficacité équivalente

Le prix d’une chaudière à gaz pulsatoire

Les chaudières à gaz pulsatoire ont un prix qui varie de 3 000€ à 5 000€. Celles-ci consomment près de quatre fois moins d’électricité si l’on prend le modèle classique comme référence. Elles permettent également jusqu’à 40% d’économies en gaz !

Le prix d’une chaudière à gaz à cogénération

Les chaudières à gaz à cogénération ont un prix qui varie entre 10 000€ et 15 000€. Cette chaudière à gaz a pour particularité de produire de l’électricité en même temps qu’elle assure le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Sa production d’électricité a pour vocation d’être autoconsommée. Ce mode de fonctionnement est une façon de faire diminuer vos factures de consommation, tout en permettant d’assurer la forte demande en hiver.

Le prix d’une chaudière à gaz propane

Les chaudières à gaz propane ont un prix qui varie de 1 500€ à 6 000€. Cette chaudière a pour particularité de ne pas être reliée au réseau gazier de la ville. Elle est en effet alimentée de façon indépendante par une citerne à combustible devant être approvisionnée par un fournisseur. Cette particularité fait qu’elle est notamment bien adaptée aux logements très isolés, qui n’ont pas la possibilité d’être raccordé au réseau de gaz.

Le prix d’une chaudière à gaz hybride

Les chaudières à gaz hybride ont un prix qui varie de 5 000€ à 8 000€. Le mode de fonctionnement de cette chaudière repose sur un mode d’adaptation aux conditions climatiques. Lors d’un temps plutôt doux, c’est la pompe à chaleur air/eau qui s’active, lorsque le temps est plutôt froid (c’est-à-dire sous les 7°C) c’est la chaudière gaz à condensation qui la remplace. Certaines d’entre elles utilisent d’ailleurs également l’énergie solaire.

Type de chaudière à gazFourchette de prix pour l’appareil
Fourchette de prix pour l’installation
(hors fourniture et raccordement au gaz si nécessaire)
Classique650€ à 3 000€500€ à 2 000€
Condensation1 500€ à 5 500€
500€ à 2 000€
Basse température1 000€ à 4 000€500€ à 2 000€
Pulsatoire3 000€ à 5 000€500€ à 2 000€
Cogénération10 000€ à 15 000€500€ à 2 000€
Propane1 500€ à 6 000€
500€ à 2 000€
Hybride
5 000€ à 8 000€
500€ à 2 000€

Quel sera le prix de ma consommation avec une chaudière à gaz ?

Sans doute voulez-vous changer de chaudière afin de réaliser des économies d’énergie mais également d’argent ? Certes changer d’appareil pourra vous aider à y parvenir, mais gardez à l’esprit que d’autres paramètres entrent en compte. Venez découvrir lesquels.

Cette image de calculette illustre le prix d'une chaudière à gaz

Estimer le prix de sa consommation avec une chaudière à gaz

Pourquoi estimer le prix de sa consommation de gaz ? Pour deux raisons. La première étant qu’il vous sera plus facile de prévoir vos dépenses. La deuxième, en connaissant votre consommation et son prix, vous serez davantage apte à pouvoir agir. En effet, vous pourrez maîtriser votre consommation et procéder ainsi à des économies d’énergie mais aussi d’argent. Voici les différents critères à prendre en compte lorsque vous établissez une estimation du prix de votre consommation en gaz :

  • La nature de votre logement : habitez-vous en maison ou bien en appartement ?
  • Sa superficie : les besoins en chauffage d’un logement sont proportionnels à sa taille. Plus une habitation est grande (maison et appartement confondus), plus ses besoins seront grands. Et inversement. 
  • Le nombre d’occupants : plus il y a de personnes qui habitent sous le même toit, plus les besoins en eau chaude, par exemple, se font ressentir. 
  • Le mode d’occupation du logement : est-il habité en permanence durant la journée, uniquement en soirée ou bien simplement le week-end ?
  • L’ancienneté du logement : plus un logement est récent, plus il répondra aux normes énergétiques et moins il consommera. Et inversement, plus un logement est ancien, plus il consommera étant donné qu’il se trouvera davantage concerné par les déperditions énergétiques.
  • Les habitudes de consommation : ce critère également est important. À titre d’exemple, un foyer ayant l’habitude de prendre des bains n’aura pas la même consommation qu’un foyer qui ne prendra que des douches rapides. De même, pour un foyer qui chauffe peu et pour un autre qui apprécie de maintenir une température ambiante plutôt élevée. 
  • Le mode de cuisson utilisé : vos factures de gaz ne seront pas les mêmes si vous utilisez dans votre cuisine une gazinière ou bien des plaques électriques. 
  • Le type de radiateur utilisé : un radiateur à faible consommation n’aura pas la même consommation qu’un radiateur classique. 
  • Le type et la puissance de votre chaudière : plus une chaudière a une puissance élevée, plus il est logique que celle-ci ait des besoins élevés pour son bon fonctionnement. Comme vous avez pu le voir précédemment, ce ne sont pas moins de sept types de chaudières qui existent. 
  • L’entretien de la chaudière : est-elle entretenue correctement ? Si tel n’est pas le cas, il n’est pas impossible que vous rencontriez une surconsommation d’énergie suite à des problèmes d’usure, par exemple. 

Les moyens pour que je puisse maîtriser le prix de ma consommation avec une chaudière à gaz

Cette image illustre ma consommation avec une chaudière à gaz

Maîtriser votre consommation en énergie, ainsi que vos factures reposent tout d’abord sur l’adoption de gestes simples dans votre quotidien. En effet, afin de réaliser des économies d’énergie en gaz, il est peut-être nécessaire de revoir certaines, voire l’ensemble, de vos habitudes de consommation. Cela peut passer par le fait de réduire votre chauffage intérieur, de prendre des douches plutôt que des bains. Cela peut également passer par de petites installations comme des économiseurs d’eau sur les robinets ainsi que les pommeaux de douche, installer des robinets thermostatiques si tel n’est pas déjà le cas. Par ailleurs, maîtriser sa consommation peut également passer par l’entretien de sa chaudière à gaz. Sachez qu’il s’agit tout de même d’une obligation légale, c’est en effet une question de sécurité. Cette obligation légale repose sur le fait que faire entretenir sa chaudière permet d’écarter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (risques parfois mortels). Il vous est ainsi possible de souscrire à un contrat d’entretien pour votre chaudière à gaz, qui vous permettra de procéder à son nettoyage mais aussi de déceler d’éventuelles pannes. De cette manière, votre chaudière à gaz sera moins susceptible de consommer et sa durée de vie en sera prolongée. Malgré tout, notez tout de même que si vous souhaitez faire des économies sur votre facture, vous chauffer au gaz vous reviendra plus cher qu’avec un système de chauffage électrique qui est plus économe. Le prix des énergies fossiles comme le gaz, ont davantage tendance à fluctuer.  

Pour les chaudières à gaz comptez globalement trois gammes de prix. Pour les chaudières à gaz classiques, à condensation, à basse température et pulsatoires, comptez entre 650€ et  5 500€. Pour les chaudières à gaz propane et hybrides, cela sera entre 1 500€ et 8 000€. Enfin, pour les chaudières à gaz à cogénération, il sera question de 10 000€ à 15 000€. La main d’oeuvre, elle, est estimée entre 500€ et 2 000€, voire 3 000€ si un raccordement au gaz est nécessaire.
Afin de bien estimer votre consommation d’énergie avec votre chaudière à gaz, il est important de prendre en compte ces différents éléments : la nature de votre logement, sa superficie, son nombre d’occupants, le mode d’occupation du logement, son ancienneté, vos habitudes de consommation, votre mode de cuisson, votre type de radiateur utilisé, le type et la puissance de votre chaudière, l’entretien de celle-ci.
Maîtriser votre consommation d’énergie repose sur l’adoption de gestes simples dans votre quotidien afin de modifier certaines voire l’ensemble de vos habitudes de consommation. Cela passe également par le fait d’entretenir votre chaudière. C’est avant tout une question de sécurité, mais également cela permettra d’éviter l’usure suite à des dysfonctionnements et que vous ne fassiez face à des épisodes de surconsommations

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite