Comment faire des économies d’énergie avec un chauffage électrique ?

Chauffage électrique : un système économique pour son habitat

La majeure partie des dépenses énergétiques générées dans un foyer est due au chauffage. Faire des économies d’énergie, c’est minimiser ses dépenses et réduire sa facture. Pour cela, il peut être pertinent de vérifier l’isolation de votre habitat ou passer à des méthodes de chauffage plus orientées sur le long terme, comme la chaudière à condensation ou la pompe à chaleur. Ou alors, vous pouvez rester au radiateur électrique. En effet, il vous est possible bénéficier d’un chauffage électrique considéré comme économique grâce quelques gestes simples et en vous appuyant sur des critères précis, si vous n’avez pas encore choisi votre chauffage.

Sommaire :

Les types de radiateurs électriques économiques

Selon votre budget et les caractéristiques de votre logement, la définition de votre chauffage électrique économique peut varier. En fonction de ces critères, voici 4 modèles de radiateurs qui conviennent à votre besoin.

Type de radiateurÉconomies d’énergies réalisées (d’après Eco Energie Solution)AvantagesInconvénientsPrix (estimation)Marques
Radiateur électrique convecteur0%– Chauffe rapidement
– Peu coûteux
– Rapide et facile d’installation
– Peu économique
– Perd très vite sa chaleur produite
– Ne possède pas de système de régulation
30€ à 80€Applimo, Noirot, Alterno, Dillam, Cisco
Radiateur rayonnant (ou radiant)10%– Chauffe rapidement
– Prix abordables (50 à 300€)
– Bon confort thermique
– Sans entretien
– La puissance énergétique varie beaucoup selon les prix
– Perd vite de sa chaleur (pas aussi vite qu’avec le convecteur électrique)
– Ne pas le placer près de meubles
– Ne possède pas de système de régulation
50€ à 300€Atlantic, Thermor, Sauter
Airélec, Applimo, Noirot, Dillam
Radiateur à inertie20 à 30%– Très bon confort thermique
– Très économique avec une excellente régulation
– Met longtemps à chauffer
– Coût élevés
250€ à 500€LVI, Atlantic, Thermor, Sauter
Airélec, Applimo, Noirot, Acova
Radiateur à double coeurs20 à 30%– Très bon confort thermique
– Très économique avec une excellente régulation
– Rapide à chauffer
– Coût très élevés400€ à 600€Cisco, Noirot

Le convecteur électrique, pour les espaces peu fréquentés

Ce radiateur est doté d’un convecteur, lui même composé d’une résistance électrique qui va transformer l’air froid emmagasiné en chaleur. Le convecteur électrique est un classique, utilisé dans des millions de foyers en France. Il est simple et rapide à installer, à un coût d’achat peu élevé. Son principal inconvénient réside dans sa capacité à conserver de la chaleur. Le convecteur électrique en apporte rapidement mais il se refroidit tout aussi vite après arrêt. La bonne régulation est un facteur essentiel du chauffage électrique économique. D’autant plus que ce modèle n’est pas programmable. Par conséquent, le convecteur électrique n’est pas le modèle le plus économe, il offre d’ailleurs un confort thermique souvent insuffisant. Mais d’un prix très abordable, il peut être une bonne solution pour chauffer une pièce dans laquelle vous n’êtes pas souvent.

Chauffage à panneaux rayonnants : la corrélation coût et efficacité

Les radiateurs à panneaux rayonnants offrent une sensation de chaleur plus agréable et ce plus rapidement qu’avec un radiateur à convection. A l’intérieur de l’appareil, une résistance chauffe une grande plaque en aluminium qui va emmagasiner et restituer de la chaleur. La plaque possède un fort pouvoir rayonnant qui véhicule sa chaleur par le prisme de rayons infrarouges. Pour sa bonne utilisation, il ne faut donc pas le placer à proximité de meubles, auquel cas sa diffusion de chaleur sera grandement réduite. Abordable financièrement (50 à 300€), sa puissance de chauffe est plus élevée que celle d’un convecteur électrique, mais ne possède pas non-plus une bonne régulation.

Radiateur à inertie : le modèle économique par les pièces de vie

Aussi appelés radiateurs à chaleur douce, les radiateurs à inertie associent davantage chauffage économique et confort thermique que les convecteurs électriques et les panneaux rayonnants. Ce type de radiateur utilise des matériaux à forte inertie pour stocker la chaleur avant de la redistribuer dans l’habitat. Deux technologies existent à ce jour. Soit, la résistance électrique présente dans le radiateur chauffe un fluide caloporteur, soit il s’agit d’un matériau précis tel que de la fonte ou de brique réfractaire. Sa montée en température est lente et son coût est supérieur aux deux modèles précédents. Là où ce type de chauffage se démarque des autres, c’est grâce à sa régulation optimale. Il permet d’éviter les variations de température, à la fois inconfortables et moins économiques. Pour la majorité des pièces de votre logement, il s’agit d’un modèle adapté pour son rendement efficace et les économies d’énergies apportées.

Radiateur à double coeurs, le plus efficace

Parce que l’objectif est de créer une technologie toujours plus performante, le radiateur à inertie double coeurs est une amélioration du modèle à inertie standard. On reproche souvent aux radiateurs à inertie leur lenteur de chauffe. En effet, il faut généralement 35 à 45 minutes pour que le chauffage atteigne la chaleur demandée. En plus d’être plus puissant, le radiateur à double coeurs chauffe beaucoup rapidement et apporte le même confort thermique.

Chauffage électrique : un moyen économique ?

Une fois que vous avez bien compris les différents types de radiateurs électriques qui existent, il s’agit de regarder en quoi l’électrique est-il économique. Pour cela, le confort thermique entre en considération. Il représente la sensation de bien-être propre à chacun, liée à la chaleur de l’environnement. Associé au prix de votre consommation énergétique, il s’agit des deux caractéristiques à prendre en compte pour réaliser des économies d’énergie. Le chauffage électrique permet de concilier les deux. Son système de plus en plus efficace et son prix abordable par rapport aux autres moyens de se chauffer le rendent sujet à un modèle économique. Encore depuis peu, le chauffage électrique était équipé par 31% des logements individuels et collectifs en France. Choisir l’électrique, c’est déjà choisir une solution économe. Le coût à l’achat, on le rappel, n’est pas excessif et le prix du kWh électrique est moins fluctuant que le prix des énergies fossiles (gaz, fuel…), ce qui rend sa consommation plus sûre.

Les caractéristiques pour choisir un chauffage électrique économique

Ne pas avoir peur de payer plus cher à l’achat

Mais bien que les prix ne soient pas trop élevés pour l’achat d’un radiateur électrique, il est tout de même important d’y mettre les moyens et de ne pas viser les prix les plus bas si vous cherchez à faire des économies sur votre chauffage. Acheter de la qualité vous permettra un meilleur rendement qui se traduira par un meilleur confort thermique et des économies sur le long terme. Par conséquent, les chauffages d’appoints séduisent par leurs coûts peu élevés mais consomme beaucoup d’énergie et sont en réalité loin d’être des chauffages électriques qui réduisent votre facture. Un chauffage à inertie demandera un plus gros budget mais sera d’un bien meilleur rapport économique, principalement pour les grandes pièces où vous passez du temps. Après le critère d’achat, il y a le critère d’installation. Pour toute installation, mais aussi pour tout entretien, il ne faut pas avoir peur d’investir dans des services de qualité. Il s’agit d’un investissement qui vous fera faire des économies à l’avenir. D’après Eco Energie Solutions, les économies engendrées grâce au chauffage électrique sont d’environ 7 à 10% pour le radiateur rayonnant et de 20 à 30% pour le radiateur à inertie.

Prenez en compte la surface de votre logement

Etape suivante, connaître la surface que vous comptez chauffer. Cette mesure est nécessaire pour connaître la puissance (estimée en Watts) du radiateur le mieux adapté à chaque pièce de votre logement. Si le radiateur n’est pas assez puissant, il peinera à atteindre la chaleur demandée et ne sera pas économe. De manière générale dans une pièce convenablement isolée, ayant une hauteur de plafond de 2,5 mètres, la puissance du radiateur doit être de 100 W par mètres carrés. Il est clair que plus la superficie de la pièce est grande, plus le chauffage demandera une puissance énergétique importante.

Superficie de la piècePuissance du radiateur (en Watts)
Moins de 10 m²750 W
10 à 15 m²1 000 W
15 à 20 m²1 500 W
20 à 30 m²2 000 W
30 à 40 m²3 000 W

La bonne régulation de votre chauffage électrique pour réaliser des économies d’énergie

Parmi les caractéristiques essentielles pour optimiser votre consommation d’énergie, la bonne régulation de votre chauffage électrique est un point à prendre en compte. Fonctionnant avec un thermostat, son rôle est de programmer une température ambiante à une valeur choisie, prenant compte de l’heure de la journée, du soleil et des autres sources de chaleurs. La régulation permet d’assurer un confort thermique adapté à votre mode de vie, garanti au meilleur coût et sans gaspillage. Son utilisation peut réduire de 10 à 15 % la consommation d’énergie de votre chauffage. Mais attention, tous les chauffages n’ont pas la même caractéristique de régulation. C’est pourquoi dès l’achat de votre radiateur, vous devez vous assurer que votre installation de chauffage est bien dotée d’un système de régulation performant.

Le thermostat d’ambiance non programmable n’est pas conseillé. Il s’agit du premier modèle de thermostat. Si on le trouve encore dans de nombreux appareils, son système n’est pas assez précis et permet seulement de faire varier la température de consigne. Pour aller plus loin, vous pouvez poser un thermostat d’ambiance programmable classique. Ce modèle est bien plus recommandé car possède des fonctionnalités de programmations plus poussées. Pour une régulation plus technique encore, il existe depuis peu le thermostat d’ambiance programmable connecté. Son utilisation requiert une connexion Internet et permet de se piloter votre chauffage à distance. Si ce dispositif peut paraître encore un peu cher (entre 150 et 250€), son prix est régulièrement en baisse et projette de devenir le premier choix de thermostat d’ici peu. Nous reviendrons sur comment bien régler son chauffage plus bas dans l’article.

Les bons gestes pour réduire votre consommation de chauffage

Il n’est pas forcément nécessaire de changer son équipement pour bénéficier d’un chauffage électrique plus économique, adopter les bons gestes est déjà un moyen efficace de réduire sa consommation d’électricité. Pour cela, voici plusieurs astuces faciles :

Améliorer votre isolation avec des gestes simples

Plusieurs façons de protéger son isolation entrent en compte. Avant tout, diminuer le volume à chauffer. Fermez les portes des espaces qui ne sont pas chauffées et privilégiez le chauffage des pièces de vie comme le salon et la cuisine. Aussi, il vous sera toujours recommandé de fermer vos volets la nuit afin d’empêcher la fraîcheur de rentrer et réduire la consommation de votre radiateur pendant sa période de chauffe. L’air froid s’infiltre majoritairement pas vos fenêtres. Pour pallier à cela, rejointer vos fenêtres est une solution simple et efficace. Selon l’ADEME, cette méthode d’isolation simple permet de faire en moyenne 8% d’économies d’énergie sur une habitation.

Préférer la quantité à la puissance pour les grandes pièces

On parle par exemple de votre salon, pièce de vie où vous passerez beaucoup de temps et où le chauffage sera logiquement très utilisé. Rappelons-le, le radiateur à inertie est le choix le plus pertinent dans ce genre de cas. Pour obtenir une diffusion de chaleur optimale, il est intelligent de multiplier les points chauds lorsque cela est possible. Dans une pièce de 30 mètres carrés demandant une puissance de chauffe de 3 kW, il vaut mieux valoriser la présence de 3 radiateurs d’1 kW que de 2 de 1,5 kW. Cela vous permettra de réaliser des économies à l’achat et de consommer moins.

Définir votre température de confort et la programmer

A chacun la température qu’il juge agréable. Installez des thermomètres à différents endroits de la maison pour toujours connaître la température intérieure de votre habitat et ne pas être tenté d’augmenter la température de consigne. Et si vous souhaitez vraiment la changer, baisser-la. A minima, baisser la température et opter pour pull vous fera faire des économies. 1°C de moins, c’est en moyenne 7% d’économies sur la facture.

Outre ça, rien de mieux pour faire des économies d’énergie que de réguler vos appareils de chauffage. Pour cela, utilisez un thermostat d’ambiance programmable. Il permet d’abaisser les températures de consigne pendant les périodes d’inoccupation. Plus à même d’optimiser avec précision la chaleur que vous demandez, le thermostat d’ambiance programmable a pour but de remplacer le thermostat déjà présent dans votre radiateur. Si celui-ci peut tout à fait convenir, il demeure moins précis. Le coût d’installation d’un thermostat d’ambiance programmable n’est pas moindre mais reste éligible aux aides financières et vous fera faire des économies sur le long terme.

Comparez les offres des fournisseurs d’énergie

Depuis l’ouverture à la concurrence sur le marché de l’énergie en 2009, le nombre de fournisseurs d’électricité a grandement augmenté et certains sont moins chers que d’autres. En changeant de fournisseur il est possible d’économiser jusqu’à 400 € sur votre facture annuelle. A préciser que changer de fournisseur est totalement gratuit.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite