Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire ?

Le chauffe-eau solaire : un dispositif robuste et performant

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est un appareil de production d’eau chaude sanitaire robuste et efficace qui peut vous faire réaliser de nombreuses économies d’énergie. Et pourtant, encore trop peu de foyers français ont choisi ce modèle pour subvenir à leurs besoins en eau sanitaire. Son prix en est en grande partie la cause, puisqu’il est généralement plus onéreux que d’autres systèmes de chauffe-eau plus traditionnels. Toutefois, il s’agit d’un appareil pouvant couvrir jusqu’à 80% de vos besoins annuels, grâce à une énergie inépuisable et gratuite. Ces paramètres en font un dispositif rentable en quelques années seulement. De plus, des primes énergie ont été mises en place par l’Etat afin de vous soutenir dans vos démarches de transition énergétique. De quoi réaliser votre projet d’économie d’énergie sereinement et sans vous ruiner !

Sommaire :

panneau chauffe-eau solaire maison

Prix et fonctionnement d’un chauffe-eau solaire

Aujourd’hui, il existe sur le marché de nombreux modèles de chauffe-eaux solaires. Ils se déclinent en diverses formes et technologies afin de répondre aux besoins, mais aussi aux contraintes de tous les logements. Cependant, trois structures leurs sont communes :

  • Les capteurs solaires thermiques : ils absorbent les rayons du soleil afin de chauffer le liquide caloporteur présent dans les panneaux
  • Le ballon d’eau chaude : il vous permettra de stocker l’eau chauffée pour une utilisation en continue
  • Le circuit caloporteur : il va permettre de transporter le liquide caloporteur nécessaire à la chauffe de l’eau

Un chauffe-eau solaire se compose donc obligatoirement de ces trois éléments. Ce qui va varier est la disposition et le modèle de ces matériaux. C’est également ce qui va influencer le montant final de votre dispositif. Pour cette raison, il est important de ne pas toujours chercher le chauffe-eau solaire le moins cher, mais de bien adapter son installation à ses contraintes.

 CESI monoblocCESI à thermosiphonCESI à circulation forcéeCESI optimisé
FonctionnementLe ballon et les capteurs sont directement couplés pour ne former qu’une pièce
Les capteurs solaires et le cumulus sont séparés. Le fluide caloporteur circule grâce au phénomène de dilatation des fluidesLes capteurs solaires et le cumulus sont séparés. Le fluide caloporteur circule grâce à une pompe électriqueLe chauffe-eau solaire est couplé à une chaudière condensation gaz d’appoint. Cela permet d’apporter un complément de chauffe en cas de besoin
Avantages– Moins coûteux
– Peu d’entretien
– Plus compact
– Cuve protégée des variations de températures
– Convient aux consommations les plus importantes
– Parmi les moins coûteuses
– Cuve protégée des variations de températures
– Convient aux consommations les plus importantes
– Les performances sont assurées toute l’année
– Facile d’installation
– Chauffage et production d’eau chaude simultanée
– Production d’eau sanitaire assurée toute l’année
Inconvénients– Seulement CESI d’appoint
– Efficace en région fortement ensoleillée
– Cuve exposée aux variations de températures
– Installation complexe
– Performances réduites en hiver
– Demande une pièce chauffée
– Installation complexe
– Coût important
– Demande une pièce chauffée
– Ne convient qu’aux petites consommations
– Coût important
– Est indissociable de la chaudière à condensation
Prix200€ – 3 000€800€ – 2 000€4 000€ – 7 000€4 000€ – 6 000€

Vous pouvez également retrouver tous ces modèles en kit de chauffe-eau solaire. Leur installation sera alors simplifiée.

Les facteurs qui influencent le prix d'un chauffe-eau solaire

Il est très difficile de donner une valeur précise de chaque modèle de chauffe-eau solaire. En effet, plusieurs critères vont entrer en compte tel que le mécanisme, la marque, le volume du ballon ou encore le nombre de capteurs installés. Ce sont alors sur ces paramètres qu’il va falloir jouer pour profiter d’une installation performante et au meilleur prix.

robinet chauffe-eau solaire

La taille du cumulus

La fonction première d’un chauffe-eau est de couvrir l’ensemble de vos besoins en eau chaude sanitaire (ECS). Le volume du ballon jouera alors un rôle primordial puisque s’il est sous-estimé, la production d’ECS ne sera pas suffisante, mais s’il est surestimé, la production d’ECS donnera lieu à un gaspillage énergétique. Il est donc important de déterminer quels sont vos besoins en eau chaude avant de faire votre choix.

Taille du foyerConsommation en eau chaude sanitaire
Un adulte50 – 90 litres/jour
Un adulte et un enfant75 – 105 litres/jour
Deux adultes100 – 160 litres/jour
Deux adultes et un enfant150 – 190 litres/jour
Deux adultes et deux enfantsenviron 200 litres/jour
Deux adultes et trois enfantsenviron 250 litres/jour

Ces valeurs sont des approximations. Le meilleur moyen de déterminer sa consommation d’eau journalière est d’utiliser des simulateurs en ligne ou de faire le calcul vous-même grâce aux valeurs présentes dans la partie variable de votre facture d’eau.

Le nombre de capteurs solaires

C’est bien connu, le mieux est l’ennemi du bien. Cet adage s’applique parfaitement à l’installation d’un chauffe-eau solaire. Erreur fréquente lors de l’installation de capteurs , une surdimension des panneaux peut entraîner de graves conséquences allant du surcoût de l’aménagement à la surchauffe du système. Pour bénéficier d’un dispositif performant et économique, il est important d’adapter le nombre de capteurs à vos besoins. Il vous faudra alors prendre en compte le volume du ballon, mais également votre zone géographique et vos conditions météorologiques. N’hésitez donc pas à demander l’avis d’un professionnel de la pose de panneaux solaires qui saura vous guider vers la configuration adaptée à votre projet.  

Financer l'installation d'un chauffe-eau solaire

L’installation d’un chauffe-eau solaire peut s’apparenter à un projet audacieux mais aussi très coûteux. Pourtant, sa rentabilité et sa durée de vie font qu’il est l’appareil le plus compétitif du marché. De plus, sous certaines conditions d’éligibilité, vous pouvez prétendre à des aides financières accordées par le gouvernement lors de la réalisation de travaux de rénovation. Ainsi, si vous souhaitez installer un équipement solaire dans votre logement et que celui-ci a plus de deux ans, vous pourrez faire la demande du Crédit d’Impôt (CITE) ou de “Ma Prime Rénov” selon vos conditions de ressources. Pour le reste à charge, l’Éco prêt à taux zéro (Éco-PTZ) peut être envisagé. Grâce à ces subventions, c’est jusqu’à 4 000€ qui peuvent vous être accordés. De quoi entamer sereinement votre transition énergétique.

Vous l’aurez compris, le prix d’un chauffe-eau solaire est très variable. Il dépend notamment de la marque, du modèle, de la taille du ballon d’eau chaude, mais également de la surface de capteur nécessaire. Des aides au financement sont toutefois possibles, sous respect de certaines conditions. C’est jusqu’à 4 000€ qui peuvent vous être offerts pour entamer votre transition énergétique. N’hésitez donc plus, et faites le choix écologique et économique du chauffe-eau solaire !

Coûts moyens des différents chauffe-eaux solaires

  • CESI monobloc1000€
  • CESI Thermosiphon1400€
  • CESI optimisé5000€
  • CESI circulation forcée5500€

Vous avez d’autres questions ? On vous répond : 

Le chauffe-eau solaire est un appareil performant et durable dans le temps. Avec une durée de vie de 10 à 20 ans, il sera rapidement rentabilisé et vous permettra de réaliser de nombreuses économies. C’est jusqu’à 80% des besoins en eau chaude sanitaire qui peuvent être couvert par le chauffe-eau solaire.
Le prix d’un chauffe-eau solaire varie en fonction de différents critères :  
  • La marque
  • Le modèle (monobloc, thermosiphon, optimisé, circulation forcée)
  • Le volume du cumulus (100L, 200L ou 300L)
  • Le nombre de capteurs solaires
  Il est donc primordial de connaître sa consommation en eau chaude sanitaire avant la réalisation de votre projet.
Il existe certaines aides financières attribuées par l’Etat pour inciter les particuliers à réaliser des travaux de rénovation énergétique. L’installation d’un chauffe-eau solaire en fait parti et est éligible au Crédit d’Impôt (CITE), à Ma Prime Rénov ou encore à l’Éco prêt à taux zéro (Eco-PTZ). Certaines d’entre elles sont amenées à disparaître alors n’hésitez pas à entamer vos premières démarches.