Les bonnes pratiques à ne pas manquer lors de l’installation de mon chauffe-eau

Accueil Comment et avec quels équipements chauffer son logement ? Chauffe-eau : trouvez l’appareil adapté à vos besoins Les bonnes pratiques à ne pas manquer lors de l’installation de mon chauffe-eau

Les bonnes pratiques à ne pas manquer lors de l'installation de mon chauffe-eau

Au gaz, électrique, instantané ou à accumulation, il existe plusieurs sortes de chauffe-eau. Une fois le modèle de vos rêves choisi, il faudra vous pencher sur son installation ! Entre le choix de l’emplacement du chauffe-eau et les différents raccordements à effectuer, il convient de respecter certaines méthodes de mise en place. Pour vous faciliter la tâche, nous avons condensé pour vous les étapes à ne pas oublier, et les bonnes pratiques à respecter.

Sommaire :

installation chauffe eau tuyau

Trouver le bon emplacement pour mon chauffe-eau

Où installer mon chauffe-eau ?

Cette étape est toute simple. Vous trouverez facilement l’endroit idéal où installer votre chauffe-eau électrique ou au gaz, grâce… à votre bon sens ! On plaisante, mais pas tant que ça. Il convient de choisir une zone proche des équipements ayant besoin d’eau chaude. Cela va permettre d’éviter les pertes de chaleur : plus l’eau parcourt de chemin dans les tuyaux, plus l’eau perdra de calories. Il est généralement conseillé de le placer à moins de 8 mètres de ces équipements, et plus ils sont près, plus le chauffe-eau sera efficace.

Une fois cette caractéristique prise en compte, il faut aussi anticiper le volume qu’occupe le ballon, afin de trouver un lieu où il n’encombre pas votre espace de vie. Au moment d’acheter votre équipement, réfléchissez bien à l’orientation que vous souhaitez : horizontal ou vertical. L’espace disponible dans votre logement pour accueillir l’appareil, sera la raison majeure du choix de votre ballon.

Pour une installation de mon chauffe-eau optimale, attention aux réglementations !

Par ailleurs, certaines réglementations interdisent aux particuliers l’installation d’un chauffe-eau dans certaines zones de la maison. Pour un chauffe-eau gaz par exemple, il n’est pas possible de le mettre dans une pièce sans ventilation naturelle. Que ce soit la chambre, le séjour, la salle de bain, évitez d’installer votre chauffe-eau dans ces pièces pour des raisons de santé et de sécurité. Si vous souhaitez installer votre chauffe-eau dans votre salle de bain, il faudra respecter la norme NF C 15-100 (cadre réglementaire pour les installations électriques basse tension, qui impose une certaine distance entre le chauffe-eau et les autres équipements de la salle de bain).

installation-chauffe-eau-robinet

Réaliser correctement l’installation de mon chauffe-eau

La fixation : une étape à ne pas prendre à la légère

Parmi toutes les étapes de l’installation, il faudra dans un premier temps vous charger de la fixation de votre chauffe-eau au mur. Pour cela, il convient d’anticiper le poids final de votre ballon, une fois rempli, afin que la fixation résiste à la charge totale. Si le mur accueillant l’appareil n’est pas porteur, il faudra accompagner les fixations d’un trépied, afin de soulager la paroi du poids du chauffe-eau. Quoi qu’il en soit, prenez bien en compte la nature du mur et sa matière, afin d’adapter la technique de fixation, ainsi que le besoin en chevilles ou tire-fonds.

Comment réaliser son raccordement hydraulique ?

Après l’installation, vient ensuite le temps des raccordements ! Il faudra pour commencer, couper l’arrivée d’eau, ainsi que le courant électrique. Une fois cette étape réalisée, vous pouvez raccorder les différentes parties du chauffe-eau. Un code couleur permet d’assembler les bonnes parties ensembles : en bleu la sortie d’eau froide et en rouge la sortie d’eau chaude. Quelques manipulations sont à effectuer pour un raccordement optimal :

Aujourd’hui, les sorties d’eau chaude sont équipées d’un mitigeur thermostatique, qui permet de réguler la température de l’eau, qui ne peut plus dépasser 50°C, suite aux nouvelles réglementations.

Bien réaliser son raccordement électrique

Une fois les raccordements hydrauliques effectués, il est temps de passer aux raccordements électriques. Comme pour toute opération de branchement, il est primordial de commencer par couper votre courant. Le réseau d’électricité met lui aussi à votre disposition un code couleur pour simplifier la mise en place. Vous devrez donc assembler :

Une fois les différents fils raccordés, il ne vous reste plus qu’à rallumer le courant électrique et l’arrivée d’eau, régler le thermostat du ballon à la température souhaitée et attendre que l’eau chauffe, pour être prête à l’utilisation.


Bien que les explications puissent paraître simples, l’installation d’un chauffe-eau demande malgré tout un certain savoir-faire, afin que toutes les étapes soient bien respectées et correctement effectuées. Privilégiez l’installation via un professionnel agréé, qui saura réaliser l’installation de votre chauffe-eau et éviter les erreurs de débutant. En faisant confiance à un professionnel certifié RGE, vous pouvez bénéficier de la Prime Énergie, permettant de réaliser vos travaux à moindres coûts.

Pour une efficacité optimale de votre ballon d’eau chaude, il est recommandé d’installer votre chauffe-eau au plus près de vos équipements, dans l’idéal à moins de 8 mètres de distance.

Pour l’installation d’un chauffe-eau, il faudra respecter la norme NF C 15-100 qui impose un cadre réglementaire pour les installations électriques basse tension. Cette norme doit être appliquée si vous souhaitez installer votre ballon dans votre salle de bain.

Cette étape varie en fonction de la forme de votre chauffe-eau et de la nature de votre mur. Pour les plus solides, il faudra prévoir des chevilles et tire-fonds, mais pour les murs non-porteurs, il faudra ajouter un trépied pour soutenir le ballon d’eau chaude.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite