Tout découvrir sur l’entretien du chauffe-eau

Entretien du chauffe-eau : ce qu'il ne faut pas oublier

En France, la quasi totalité des foyers sont équipés d’un chauffe-eau. Cet appareil du quotidien permet à lui seul de faire fonctionner de nombreux équipements de la maison. Douche, évier, radiateurs, ils sont essentiels dans la vie de tous les jours et c‘est pourquoi il est important d’en prendre soin ! Pour éviter les fuites et les coupures, il est donc primordial d’effectuer un entretien régulier du chauffe-eau. Est-ce obligatoire ? Comment le faire ? Qui doit le réaliser ? Voici quelques éléments de réponse.

Sommaire :

Pourquoi réaliser l'entretien de son chauffe-eau ?

Éviter les pannes grâce à l’entretien de son chauffe-eau

Réaliser l’entretien de son chauffe-eau est le meilleur moyen de s’assurer de sa longévité, et de son bon fonctionnement. Un ballon d’eau chaude laissé à l’abandon est plus sujet aux fuites, et peu même s’avérer dangereux, notamment pour les chauffe-eaux au gaz. Si vous constatez que l’eau est moins chaude que d’ordinaire à cause d’une résistance endommagée, ou que la pression est moins forte, un nettoyage permettrait de régler le problème. Un manque d’entretien peut donc conduire au mauvais fonctionnement de l’appareil, mais aussi à des fuites si certains éléments du chauffe-eau sont endommagés.

Suivant le type de chauffe-eau que vous possédez, la législation sur l’entretien n’est pas la même. En effet, la maintenance d’un cumulus électrique n’est pas obligatoire, tandis que pour ballon d’eau chaude au gaz, la visite annuelle d’un artisan est imposée.

A qui confier l’entretien de mon chauffe-eau ?

Les entretiens de chauffe-eau sont généralement réalisés par des plombiers chauffagistes. Vous pouvez les appeler ponctuellement, lorsque nécessaire, ou bien souscrire à un contrat de maintenance. Ce dernier permet de bénéficier d’une visite annuelle pour l’entretien, mais aussi d’un service d’intervention en cas de panne.

Faire appel à un professionnel à un coût, qui ne doit pas être négligé. Cependant, l’investissement est rapidement rentable, puisque l’intervention de l’artisan permettra d’éliminer les potentiels dysfonctionnements. Votre chauffe-eau consommera alors moins d’énergie, et vos factures seront donc moins onéreuses.

Il est conseillé de faire réaliser plusieurs devis pour votre demande de maintenance, afin de choisir la plus économique. Il faudra alors compter :

Il faudra aussi prendre en compte les honoraires du plombier, qui oscillent entre 50€ et 70€ par heure.

outils entretien chauffe-eau

Ce qu'il faut savoir sur l'entretien d'un chauffe-eau électrique

Alors que les chauffe-eaux au gaz font l’objet d’un entretien annuel obligatoire, il n’en est rien pour les cumulus électriques. Cependant, il est important de vérifier régulièrement que rien n’empêche son bon fonctionnement. Les principaux ennemis des ballons d’eau chaude : le tartre et le calcaire. Malheureusement, il n’existe pas de recette magique pour les faire disparaître, puisqu’ils sont contenus dans l’eau. Il faudra donc veiller à effectuer un détartrage complet de votre équipement, environ tous les 4 ans. Si vous habitez dans une région très calcaire, cette opération devra être réalisée plus souvent. Ici, rien de bien compliqué : il suffit souvent de simplement vider le réservoir où s’accumule le tartre.

Par ailleurs, il faudra aussi mettre régulièrement en route le groupe de sécurité afin de conserver une bonne pression à l’intérieur de votre ballon d’eau chaude. Il est conseillé de le faire environ une fois tous les mois.

Entretien d'un chauffe-eau au gaz : les particularités

L’entretien du chauffe-eau au gaz par un professionnel

Comme expliqué plus haut, contrairement à un cumulus électrique, l’entretien d’un chauffe-eau au gaz est obligatoire tous les ans. Cet impératif est notamment dû au combustible utilisé, qui peut devenir dangereux en cas d’installation endommagée. Cet entretien ne peut pas être réalisé par vos soins, et l’opération doit être menée par un professionnel agréé, dans l’idéal, un plombier chauffagiste. Celui-ci doit nettoyer certaines parties et vérifier plusieurs éléments sur votre ballon d’eau chaude. Il doit notamment :

Les normes à respecter pour l’entretien d’un chauffe-eau au gaz

Suite à l’intervention de l’artisan, vous devrez recevoir de sa part une attestation d’entretien annuel, dans les quinze jours suivants son passage. Ce certificat est à conserver, car il peut être demandé par votre bailleur si vous êtes locataire. En cas de sinistre, il doit être présenté à votre assureur afin que celui-ci puisse attester de la bonne réalisation de votre entretien de chauffe-eau annuel.

Lors de l’entretien de votre chauffe-eau au gaz, le professionnel peut vous proposer de changer de ballon d’eau chaude, si celui-ci se fait trop vieux, et qu’un nettoyage ne sera pas suffisant. Il pourra alors vous orienter vers un cumulus adapté à vos besoins, et potentiellement moins énergivore que le précédent. Par ailleurs, en passant par un artisan certifié RGE, vous pouvez bénéficier d’une réduction de TVA à 10% au lieu de 20% pour l’installation d’un nouveau chauffe-eau. Il est conseillé de faire une demande de devis afin d’estimer les coûts de ce changement.

Entretenir son cumulus permet d’allonger sa durée de vie, et de s’assurer de son bon fonctionnement. Un ballon d’eau chaude entretenu permet une meilleure performance de l’appareil et de réduire les factures d’énergie.

L’entretien du cumulus électrique n’est pas obligatoire, mais il est important de s’assurer qu’il est en bon état. Il est donc conseillé de vérifier régulièrement qu’aucune fuite ne vient altérer son fonctionnement, et que le tartre ne s’accumule pas dans le ballon.

Chaque année, il est impératif de faire entretenir son cumulus au gaz par un professionnel. Un fois l’opération effectué, l’artisan devra vous remettre un certificat, prouvant que votre ballon d’eau chaude a bien été vérifié.