Chauffe-eau solaire : quelles sont les aides financières ?

Toutes les aides financières pour chauffe-eau solaire

Efficace, performant et écologique, le chauffe-eau solaire séduit par ses nombreux atouts. Utilisant la chaleur produite par le soleil, il permet de produire de l’eau chaude sanitaire pour votre logement. Néanmoins, peu de foyers français choisissent cette option, car le chauffe-eau solaire est plus onéreux qu’un chauffe-eau traditionnel. C’est pourquoi, dans le cadre de la protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique, l’Etat encourage fortement l’utilisation des énergies propres et renouvelables. En effet, il faut savoir que l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI) vous donne droit à diverses subventions et primes pour financer votre investissement. S’équiper de ce système thermique n’a jamais été aussi simple grâce aux multiples aides. Mais quelles sont-elles et comment savoir si vous y êtes éligibles ? Nous répondons à toutes vos questions juste ici.

Sommaire :

Pourquoi installer un chauffe-eau solaire ?

aide chauffe-eau solaire panneaux

Choisir un chauffe-eau solaire, c’est tout d’abord, choisir une installation écologique. L’énergie solaire est propre, renouvelable et gratuite contrairement à l’électricité ou le gaz. Équiper votre maison d’un chauffe-eau solaire, c’est faire un geste pour la planète en réduisant les émissions de CO2 et donc l’empreinte environnemental de votre logement. De plus, vous allez réaliser des économies d’énergie sur vos factures. En effet, l’énergie solaire suffit à elle seule à produire 50 à 70 % de votre eau chaude sanitaire : c’est autant d’économisé sur votre facture. Vous n’êtes plus dépendant du réseau électrique ou gaz, et donc vous n’êtes pas assujettis aux augmentations du prix de l’énergie. Enfin, installer un chauffe-eau solaire donne de la valeur à votre maison. Depuis 2013, il devient obligatoire pour la construction d’une maison. Les anciennes maisons, qui ne sont pas équipées, sont en concurrence avec des maisons très économes en énergie. Concernant l’installation d’un CESI, plusieurs travaux sont à prévoir. Il faudra faire appel à un professionnel, qui va installer des capteurs solaires thermiques sur votre toit. Puis, il installera un circuit pour le fluide transportant la chaleur jusqu’au ballon. Si besoin, un nouveau ballon d’eau chaude pourra être installé.

Quelles sont les aides financières pour l'installation d'un chauffe-eau solaire ?

Si le chauffe-eau solaire permet de réduire, considérablement, sa facture énergétique, son coût à l’achat reste important. Par conséquent, l’Etat a mis en place de nombreuses aides financières pour encourager les propriétaires à s’équiper d’un chauffe-eau solaire. Nous allons voir lesquelles et qui peut en bénéficier.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

L’installation d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI), donne droit à un crédit d’impôt pour la transition énergétique d’une valeur de 2 000 €. Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour vos travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de votre logement. Ce n’est en aucun cas une réduction d’impôt. En 2020, le montant du CITE ne se calcule plus en fonction d’un pourcentage du montant des dépenses éligibles. En effet, il est maintenant déterminé selon un forfait par type de travaux sans pouvoir dépasser 75 % de la dépense effectuée. Cette aide est réservée aux ménages dont les moyens sont dits intermédiaires. En dessous d’un certain niveau de revenu, défini par l’ANAH, le ménage entre dans la catégorie des ressources modestes ou très modestes, et bénéficie à ce titre de la prime MaPrimeRénov’, mais pas du crédit d’impôt. Ceux, dont le ménage entre dans la catégorie des revenus supérieurs, ne sont pas éligibles au crédit d’impôt. Les ménages aux revenus intermédiaires peuvent donc bénéficier de ce financement, selon les conditions suivantes :

Ma Prime Rénov’

Créée début 2020, MaPrimeRénov’ s’adresse aux ménages modestes et très modestes, selon les conditions de ressources fixées par l’Anah. Cette prime est une fusion du crédit d’impôt (CITE) et des aides de l’Anah “Habiter mieux agilité”. Cette nouvelle subvention est versée à ceux qui réalisent des travaux d’amélioration énergétique permettant de réduire leur facture. Le chauffe-eau solaire est éligible à cette prime. En effet, pour s’équiper de ce système, Ma Prime Rénov’ s’élève à 3 000 € pour les ménages modestes et 4 000 € pour les ménages très modestes. De plus, le plafond de dépenses éligibles est fixé à 7 000 € pour un chauffe-eau solaire. Les conditions pour percevoir cette prime sont les suivantes :

Néanmoins, les critères de cette aide, créée récemment, sont en cours de définition : cela peut donc changer. La demande de cette aide se fait exclusivement en ligne.

L’éco prêt à taux zéro

L’achat d’un chauffe-eau solaire vous permet de bénéficier d’un prêt à 0 %. À savoir, l’éco-prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ, est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économies d’énergie. Il s’adresse à tous les propriétaires, occupant ou bailleur, sans condition de ressources. Il représente un avantage financier considérable pour vous, car en réalisant des travaux d’économies d’énergie performants vous pourrez rembourser votre prêt grâce aux économies ainsi générées. Les conditions à respecter pour bénéficier de l’éco-PTZ sont les suivantes :

Le principe de base de l’éco-PTZ était de financer la réalisation d’un bouquet de travaux cohérents permettant d’améliorer l’efficacité énergétique d’un logement. Depuis mars 2019, cette condition a été supprimée, vous pouvez donc maintenant prétendre à un éco prêt pour la réalisation seul d’un chauffe-eau solaire, sans autres ouvrages. L’éco-prêt finance la fourniture et la pose. Pour une action simple, le montant maximum, que vous pouvez obtenir, est de 15 000 €. Pour un bouquet de deux travaux, le montant maximum est de 25 000 €. Enfin, pour trois travaux ou plus, le montant est de 30 000 €. La durée maximale de remboursement de l’éco-PTZ ne peut pas dépasser 15 ans.

Les aides de l’ANAH : programme Habiter Mieux Sérénité

L’ANAH, Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat, propose des aides à destination des propriétaires occupants dont les moyens sont modestes ou très modestes. Pour aider à la rénovation énergétique, l’Anah a créé le programme Habiter Mieux Sérénité. Cette aide est conçue pour les ménages réalisant des travaux multiples conduisant à un gain énergétique d’au moins 25 %. Voici les montants 2020 des aides Anah Habiter Mieux Sérénité :

 

 Ménages aux ressources très modestes
Ménages aux ressources modestes
Taux de subvention
50 % du montant HT des travaux
35 % du montant HT des travaux
Plafond de dépenses pris en compte
dans la limite de 20 000 € HT de travaux
dans la limite de 20 000 € HT de travaux
Cumulable avec prime Habiter Mieux
10 % du montant HT des travaux (dans la limite de 2 000 €)
10 % du montant HT des travaux (dans la limite de 1 600 €)

Les conditions pour pouvoir bénéficier du financement de l’Anah, Habiter Mieux Sérénité sont :

Prime Énergie : les certificats d’économie d’énergie

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont une prime versée par les vendeurs d’énergie, aux particuliers, entreprises et collectivités qui réalisent des travaux d’économies d’énergie. Faisant partie de la liste des ouvrages, le chauffe-eau solaire est éligible à ce dispositif. Ils peuvent représenter quelques dizaines d’euros, sur le chauffe-eau solaire. Pour en bénéficier, les conditions sont les suivantes :

Attention, les CEE ne sont pas cumulables avec les subventions versées par l’Anah.

Le taux de TVA réduit de 5,5 %

Pour les travaux de rénovation, le taux de TVA appliqué est généralement de 10 %. Cependant, pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique, ce taux est réduit à 5,5 %. La fourniture et la pose d’un chauffe-eau solaire font donc partie des travaux éligibles à la TVA au taux réduit de 5,5 %. Pour bénéficier de cette aide, vous n’avez pas de démarches à faire. Le professionnel ayant réalisé les travaux vous appliquera directement cette TVA sur la facture.

Ainsi, si vous n’étiez pas encore convaincu, vous savez maintenant que choisir un chauffe-eau solaire est écologique et économique. En effet, il est possible de réduire considérablement le coût d’installation de votre chauffe-eau solaire grâce à différentes aides financières et fiscales. De plus, ces dernières sont souvent cumulables entre elles, ce qui permet un investissement moindre. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous renseigner sur les aides régionales et locales pour l’énergie en complément des celles de l’Etat.

Installer un chauffe-eau solaire c’est choisir une installation écologique. Il permet également de faire des économies d’énergie sur vos factures. Enfin, il donne de la valeur à votre maison.
Les aides financières qui ne se basent pas sur les revenus sont : les certificats d’économie d’énergie (CEE), le taux de TVA à 5,5 % et l’éco-PTZ.

Ma Prime Rénov’ s’adresse aux ménages modestes et très modestes. Cette dernière est une fusion du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et des aides de l’Anah “Habiter mieux agilité”. Cette nouvelle aide est versée aux propriétaires qui réalisent des travaux d’amélioration énergétique permettant de réduire leur facture.