Le chauffage au sol, à eau ou à électricité ? Les avis sur le sujet

Accueil Comment et avec quels équipements chauffer son logement ? Chauffage au sol : Tout ce qu’il faut savoir Le chauffage au sol, à eau ou à électricité ? Les avis sur le sujet

Le chauffage au sol, qu'en penser ?

Le chauffage au sol, délaissé dans les années 90, fait son grand retour en France. Notamment plébiscité pour la rénovation de bâtiments, le plancher chauffant à de plus en plus d’adeptes. Les nouveaux modèles, à eau ou bien électriques, se distinguent des premiers systèmes, sources de problèmes de santé, par leurs aspects économes. Quels sont les avis des particuliers et des professionnels sur le sujet ? Tout dans cet article.

Sommaire :

Quels sont les avantages du chauffage au sol ?

Un chauffage économe

Les nouveaux modèles de planchers chauffants reposent sur le principe du chauffage à très basse température, en dessous de celle du corps humain. Avec des conduites chauffées entre 21° et 28°, l’énergie consommée est très faible. C’est notamment vrai pour le chauffage au sol à eau, où l’eau parcourant le maillage de tuyaux en ressort en n’ayant perdu que peu de chaleur.

image tuyaux chauffage au sol

Les planchers chauffants : les avantages du format

En étant enterrés dans le sol, les planchers chauffants libèrent donc de l’espace de vie à la surface. Vu qu’ils se substituent aux radiateurs, vous n’aurez plus cet espace mort dans vos pièces, cela vous permettra de les aménager plus simplement. Les chauffages au sol peuvent aussi fonctionner avec toutes les sources d’énergie, dont le fioul, les granulés en bois, et bien sûr l’électricité.

Les avis sur confort du chauffage au sol

Les planchers chauffants offrent une expérience différente des radiateurs traditionnels. C’est en effet un chauffage bien plus doux, qui émane du sol. La chaleur rendra donc votre plancher très agréable. Le chauffage au sol étant à inertie, il doit d’abord chauffer votre plancher. Cela permet d’éviter le stress thermique que provoquent les changements brusques de température.

Plancher chauffant : quels sont les inconvénients

Des avis contradictoires sur le format du chauffage au sol

Si le fait d’être enterré dégage de l’espace, c’est aussi un point faible du plancher chauffant. En effet, en cas de soucis technique cela rendra les réparations nettement plus difficiles. Il faudra alors localiser le problème avec une caméra thermique avant de percer le sol pour régler le problème.

Les avis sur la mise en place d’un plancher chauffant

Un inconvénient de la mise en place d’un chauffage au sol est la nécessité de devoir retirer tout l’ancien sol, ce qui est assez coûteux. Les pièces aménagées seront donc indisponibles durant la durée des travaux. Un autre fait à prendre en compte est l’épaisseur des planchers chauffants : entre 6cm pour les chauffages au sol électriques et 15cm pour les modèles à eau. Il faut donc obligatoirement passer par un professionnel pour vérifier la faisabilité du projet. 

avis sur le chauffage au sol lors d'une rénovation

Chauffage au sol ou radiateur : que faut-il choisir ?

Le chauffage au sol est parfait si vous souhaitez rénover votre maison pour bénéficier d’un système économe et très confortable. Cependant, contrairement aux radiateurs, les planchers chauffants nécessitent de lourds travaux pour leur mise en place et leur rénovation, ils sont donc assez coûteux. Les radiateurs restent donc à favoriser en cas de petit budget ou si vous possédez un logement qui se prête mal à un rehaussement du sol. 

Les chauffages au sol se décomposent en deux catégories : à eau ou à électricité. Le chauffage au sol à eau se constitue d’une pompe à chaleur reliée à un maillage de tuyaux dans le sol. Le chauffage au sol électrique repose sur le même principe : un maillage de résistance électrique dans le sol.
Les avantages du chauffage au sol sont principalement le confort et l’économie d’énergie. Le format du plancher chauffant permet aussi de libérer de l’espace de vie. 
Le prix du chauffage au sol est le principal inconvénient de ce système. Il est en effet assez onéreux. Un autre problème est le besoin de devoir rehausser le sol de 6cm à 15cm, il faut donc que votre logement le permette.