Faut-il installer un chauffage au sol à eau ? Notre avis

Le chauffage au sol à eau : économies et confort à la clef

Apparu dans l’Antiquité, dénigré pendant un temps, le chauffage au sol à aujourd’hui le vent dans le dos. Lors de vos recherches, vous avez dû lire les méfaits de ce type de chauffage. Les anciens modèles étaient en effet trop puissants, trop chauds, trop proches du sol. De nouveaux modèles, plus agréables et plus économiques ont vu le jour et rendent le chauffage au sol de plus en plus apprécié. Le type de plancher chauffant le plus respectueux de l’environnement et le plus économe en énergie est sans aucun doute le chauffage au sol à eau. Découvrons ensemble ce système dans cet article.

Sommaire :

Le plancher chauffant à eau, qu'est-ce que c'est ?

Comprendre le chauffage au sol à eau

Le chauffage au sol à eau se distingue peu du chauffage au sol électrique dans sa mise en place. C’est avant tout un réseau de tuyaux installé sous le plancher dont la température va varier entre 21° et 28° en fonction de vos besoins. La particularité du chauffage au sol à eau est son aspect économe. En installant une pompe à chaleur, voire même en connectant directement l’installation à votre chauffage central si vous en avez un, vous bénéficierez d’un chauffage efficace à petit prix.

Comment fonctionne un plancher chauffant à eau

Un plancher chauffant à eau fonctionne en circuit fermé. C’est un maillage de tuyaux dans le sol qui est parcouru par de l’eau préalablement chauffée par une pompe à chaleur. Cette technique de chauffage à très basse température consiste à diffuser en continue une eau chauffée en dessous du sol. De cette manière, la chaleur de l’eau est transmise au sol, qui le transmet à son tour à l’air de la pièce.

image plancher chauffage au sol eau

Les avantages du plancher chauffant à eau chaude

Un chauffage économe

Un des grands avantages d’un chauffage au sol à eau est son aspect économe. En effet, l’eau n’est chauffée qu’à 40° dans la pompe à chaleur, ce qui consomme relativement peu d’électricité comparé à des radiateurs électriques. Étant directement intégré dans le sol, le plancher chauffant à eau bénéficie d’un thermostat externe. Cela permet de régler précisément la température que vous souhaitez voire même de la contrôler à distance si vous disposez d’un thermostat connecté. La mise en place d’une sonde extérieure pourra permettre à votre plancher chauffant de s’allumer et de s’éteindre tout seul. Vous bénéficierez donc toute l’année d’un logement à la température souhaitée. Un autre point positif du chauffage au sol à eau comparé aux modèles électriques est le peu de déperdition d’énergie du système. Après être passée dans toute la pièce, l’eau n’a perdu qu’une petite partie de sa chaleur, elle nécessite donc moins de temps et moins d’énergie pour être portée à nouveau à la bonne température.

Le confort du chauffage au sol à eau

Contrairement aux radiateurs classiques qui reposent sur le principe de convection et de rayonnement, le chauffage au sol à eau va lui réchauffer les quelques millimètres d’air au dessus de la surface du sol dans l’ensemble de la pièce. Cette couche chaude va ensuite s’élever en réchauffant le reste de la masse d’air jusqu’à la température souhaitée. Le chauffage au sol à eau permet ainsi un chauffage agréable et uniforme dans toute la pièce. Continue dans le temps, cette technique de chauffage à basse température évite de créer le stress thermique que les amplitudes de chaleurs peuvent provoquer chez l’utilisateur avec des radiateurs classiques.

Le format du plancher chauffant à très basse température

Le fait que ce système de chauffage soit sous le plancher offre de très nombreux avantages. Le premier d’entre eux est l’adaptabilité du système. Un maillage chauffant peut ainsi être mis sous du carrelage, du parquet flottant, de la moquette en fonction du modèle. Ne pas avoir de radiateur à la surface permet aussi de dégager de la surface habitable et donc de bénéficier de plus d’espace de vie. Il faut aussi spécifier qu’un plancher chauffant peut fonctionner avec toutes les sources d’énergie, du granulé à bois au fioul en passant par l’inévitable électricité.

image travaux pour un plancher chauffant

Les inconvénients du chauffage au sol à l'eau

Le problème de l’accessibilité

Ce qui rend le maillage chauffant aussi pratique est aussi son principal problème : il est enterré. Venir réparer les tuyaux est donc complexe. Il existe quelques moyens, comme des filtres anti-boue à mettre dans sa pompe à chaleur par exemple, pour éviter l’encrassement des conduits. Cependant, cela n’est pas efficace à 100%. Ainsi, en cas de fuite d’eau, par exemple, il faut faire intervenir un professionnel doté d’une caméra thermique pour repérer la fuite. Il faudra ensuite percer le sol afin de d’effectuer la réparation.

La mise en place du plancher chauffant à eau

La mise en place du chauffage au sol à eau nécessite des travaux importants. Il faut en effet enlever la partie supérieure du sol déjà en place pour en installer une nouvelle. Cela implique de retirer tous les meubles de la pièce concernée, pièce qui ne sera plus accessible avant la fin des travaux. La nouvelle couche supérieure de votre sol sera ensuite surélevée de 6 à 15 cm à la fin des travaux. Il est donc conseillé de faire faire un devis par un professionnel afin de s’assurer de la faisabilité du projet.

Un plancher chauffant à eau consiste à faire passer sous le sol des conduites d’eau chauffée entre 21° et 28°. Ce système, similaire aux planchers chauffants électriques, se substitue aux radiateurs traditionnels.
Pour une maison de 100m², il faut compter au minimum 6000€. Ce prix comprend les matériaux et la main-d’oeuvre.

Ce système de chauffage a de nombreux avantages. On peut notamment citer son confort, son gain de place mais surtout son aspect économe. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite