Architecture bioclimatique : maisons écologiques

par hellothomas

Êtes-vous une personne soucieuse de l’environnement? Alors vous devriez connaître l’architecture bioclimatique. Dans cet article, vous allez en savoir beaucoup plus ! 

Tout d’abord, qu’est-ce que l’architecture bioclimatique ?

La conception bioclimatique est basée sur l’analyse climatique du site d’étude, pour cela il est nécessaire de traiter les principales données climatologiques (température, humidité, pluie, vent, etc.) à l’aide de graphiques, de cartes, ou de projections typiques de la géométrie solaire. De cette façon, nous adapterons sa conception et sa construction aux données collectées, en optimisant au maximum les économies d’énergie.

L’architecture bioclimatique consiste en la construction de bâtiments ou de maisons en tenant compte des conditions climatiques. Autrement dit, d’une manière ou d’une autre, des éléments du climat tels que le soleil, la pluie, le vent ou la végétation sont utilisés pour construire un bâtiment afin de réduire l’impact environnemental. De cette façon, les dépenses énergétiques sont réduites au minimum.

Architecture bioclimatique : aspects importants

L’utilisation d’éléments climatiques pour la construction de bâtiments n’a rien de nouveau, mais est pratiquée depuis des années. Nos ancêtres ont construit leurs maisons avec des ressources naturelles : pierres, bois ou terre ; matériaux naturels trouvés dans leur environnement. Il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour comprendre ce concept : au sud, les maisons étaient blanchies à la chaux pour la chaleur estivale et au nord les toits étaient orientés au sud pour capter précisément le maximum de rayons solaires.

Ainsi, lors de la construction de ce type de maison, il est nécessaire que vous compreniez les éléments qui sont utilisés pour économiser l’énergie :

Orientation

L’orientation de la maison est extrêmement importante, car son économie d’énergie en dépend. Dans ce cas, les fenêtres de la maison doivent être situées face au sud et à l’est. L’important est de savoir profiter de l’énergie solaire.

Vent

Dans une maison bioclimatique, profiter des brises en été et se protéger du vent en hiver est un aspect fondamental.

Végétation

Ils sont importants, car ils peuvent fournir de l’ombre en été et protéger du vent en hiver. De plus, ils apportent une touche agréable à l’environnement.

Énergies renouvelables

L’énergie solaire est la principale ressource pour climatiser la maison. Vous pouvez placer un toit solaire ou des panneaux solaires pour en tirer le meilleur parti.

Mécanismes électriques dans un projet d’architecture bioclimatique

Tous les éléments d’une maison peuvent s’ajouter ou se soustraire lorsque l’on parle d’efficacité énergétique, liée à l’écologie. Quand pour une réforme, dans laquelle la composante bioclimatique est très pertinente, il faut choisir des mécanismes qui permettent de réaliser des économies d’énergie, l’artisan chauffagiste Paris 2eme de Fécamp Services  peut vous présenter des produits qui peuvent réaliser jusqu’à 50 % d’économies d’énergie, liées au contrôle de l’efficacité énergétique.

Comment doit être la conception d’une maison bioclimatique ?

Le design est un aspect très important à prendre en compte lors de la construction d’une maison bioclimatique, et son efficacité énergétique en dépendra.

Pour bien concevoir une maison bioclimatique, les facteurs suivants doivent être pris en compte :

  • Limiter les déperditions énergétiques du bâtiment, orienté et conçu en fonction de sa forme, en organisant les espaces intérieurs et en utilisant des environnements protecteurs.
  • Optimiser les apports solaires, grâce à des surfaces vitrées et à l’utilisation de systèmes passifs -qui n’utilisent pas d’autres dispositifs électromécaniques- pour capter la chaleur solaire.
  • Utiliser des matériaux de construction qui nécessitent peu d’énergie pour leur transformation ou pour leur fabrication.
  • Quant à sa forme, la plus recommandée est la rectangulaire. Ainsi, le placement des fenêtres devrait être réduit au nord, à l’est et à l’ouest, pour éviter le captage solaire direct en été. L’important est une forme régulière et compacte qui conserve l’énergie solaire.

Eléments à prendre en considération 

Matériaux

Comme tout le reste, dans une maison bioclimatique, les matériaux utilisés pour sa construction doivent être naturels ou écologiques, dans le respect du faible impact environnemental.

De même, les éléments de la maison doivent être utilisés pour être des capteurs d’énergie solaire tels que les fenêtres, les serres, les murs ou le toit. En ce sens, les toitures doivent avoir une forme qui favorise la captation solaire.

Isolation et masse thermique

Si la masse thermique -système de stockage de chaleur- est stratégiquement placée, elle peut réguler arrêter les changements brusques de température.

Concernant l’isolation thermique, il est important d’en tenir compte aussi bien en hiver qu’en été, car elle gêne le passage ou la perte de chaleur. Certains éléments recommandés sont : le liège, la fibre de cellulose, la fibre végétale ou la laine minérale. Sans oublier une ventilation adéquate dans la maison.

Ventilation

Trois grands types de ventilation sont envisagés dans une maison bioclimatique :

Aération naturelle. C’est celle qui est générée avec l’ouverture des fenêtres de la maison.

Ventilation convective. Elle se produit lorsque l’air chaud monte et est remplacé par de l’air plus frais. C’est l’air de renouveau qui peut provenir d’un patio ou d’un sous-sol frais.

Ventilation convective dans le grenier. Celle qui est générée dans le grenier. Il est important de créer un espace entre le dernier étage de la maison et le toit, afin d’éviter les transferts de chaleur.

Ainsi, si vous utilisez stratégiquement ces trois types de ventilation, ce sera la clé d’une excellente climatisation dans une maison bioclimatique.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire