Comparatif des isolants thermiques : que choisir ?

Accueil Isolation Isolant thermique : comment faire son choix ? Comparatif des isolants thermiques : que choisir ?

Comparatif des isolants thermiques

L’isolation des logements est aujourd’hui une priorité du Gouvernement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le marché s’est donc naturellement développé et il existe désormais de nombreuses marques et produits. Pour vous aider à vous y retrouver, voici notre comparatif des meilleurs isolants thermiques.

Les différents types d’isolant thermique

La famille des isolants se compose de 3 grandes catégories :

  • les isolants minéraux ;
  • les isolants synthétiques ;
  • les isolants naturels.

Chacune a ses propres avantages et inconvénients, et est adaptée à certaines zones des logements. Pour bien choisir son isolant thermique, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs critères.

Comparatif isolant thermique : les critères pour bien choisir

Pour choisir un isolant thermique efficace, il est nécessaire de prendre en compte 3 critères principaux :

  • l’épaisseur ;
  • la résistance thermique ;
  • la conductivité thermique.

La résistance thermique de l’isolant

La résistance thermique d’un isolant permet de déterminer à quel point il peut résister aux variations de température. Plus la valeur de résistance de l’isolant est élevée, plus il sera performant. La résistance thermique d’un isolant est un paramètre important à prendre en compte, car en fonction de la zone que vous souhaitez isoler, les normes techniques ne sont pas les mêmes. De manière générale, il est conseillé de choisir un isolant thermique dont la résistance est supérieure à 7 m².K/W. Cette référence pourra vous assurer une bonne protection au froid en hiver et à la chaleur en été.

La conductivité thermique de l’isolant

Contrairement à la résistance, la conductivité thermique ne se calcule pas de la même manière, et il n’existe pas de norme commune à tous les fabricants. Il faudra donc veiller à prendre en compte cet indicateur avec prudence. La conductivité thermique permet malgré tout de connaître le pouvoir isolant d’un produit. Pour une bonne isolation, il est nécessaire que le matériau conduise peu la chaleur. Pour bien choisir votre isolant, il est conseillé que sa conductivité thermique soit comprise entre 0,025 et 0,05 W/m.K.

L’épaisseur de l’isolant thermique

L’épaisseur est aussi un critère important puisqu’il permet de compenser une résistance ou une conductivité moins performante sur un isolant. En mettant plus d’isolant, vous vous assurez de conserver la chaleur dans un logement. Cependant, votre isolation prendra plus de place. Cela n’a pas d’incidence dans des combles perdus, mais peut être gênant sur des murs ou un sol. Il est donc nécessaire de choisir un isolant thermique assez fin, proposant une conductivité et une résistance performantes.

Comparatif des isolants thermiques synthétiques

Comparatif isolant thermique : quelle matière choisir ?

Comme nous l’avons vu plus haut, il existe 3 matières principales d’isolants thermiques : naturels, minéraux ou synthétiques. Voici leurs différents avantages et inconvénients.

Les isolants thermiques naturels

Comme son nom l’indique, l’isolant thermique naturel est un des plus respectueux de l’environnement. En effet, il peut être produit à partir de fibres végétales comme la laine de bois, le chanvre ou le liège, de fibres animales comme la laine de mouton, ou de matériaux recyclés comme la ouate de cellulose. Ils sont à la fois écologiques et performants, et peuvent se décliner aussi bien en panneau, qu’en roulant ou en vrac. Les isolants thermiques naturels permettent aussi d’assurer une bonne isolation phonique. Ils ont cependant le défaut d’être inflammables, et il sera nécessaire de les traiter afin d’éviter tous risques d’incendie. Ce type d’isolant thermique est sensiblement plus cher que les autres matières.

Les isolants thermiques minéraux

Ce type d’isolant thermique est le plus répandu en France. Cette popularité est notamment due à ses bonnes performances, mais aussi à un prix relativement abordable. Les isolants minéraux les plus connus sont la laine de verre et la laine de roche, mais on en trouve plusieurs autres dans cette grande famille. Pour l’isolation de votre logement, vous pouvez aussi vous tourner vers l’argile, la perlite ou encore la vermiculite. Les isolants minéraux ont l’avantage d’être complètement ignifugés et d’être imputrescibles. Ils peuvent cependant être un peu dangereux pour la santé, notamment lors de l’installation. Il est conseillé de porter un masque afin d’éviter l’inhalation de particules de ces matières.

Les isolants thermiques synthétiques

Les isolants thermiques synthétiques sont principalement utilisés pour l’isolation de murs ou de sols. En effet, ils ont l’avantage d’être assez fins et de proposer malgré tout de bonnes performances. Ils sont aussi très légers et faciles d’installation. Cependant, si ces critères ne sont pas primordiaux pour vous, il est conseillé de se tourner vers une isolation avec un produit naturel ou minéral. En effet, les isolants synthétiques, en plus d’être polluants et relativement coûteux, sont beaucoup moins performants.

Vous avez d’autres questions ?

Il n’existe pas réellement de meilleur isolant thermique. Cependant, ils ont tous des avantages considérables. Si vous souhaitez une isolation respectueuse de l’environnement, vous pouvez vous tourner vers un isolant naturel. Pour une isolation efficace et abordable, il faudra choisir un isolant minéral. Enfin, pour une isolation rapide, vous pouvez choisir un isolant synthétique, qui a la particularité d’être fin et léger.

On trouve 3 principaux isolants thermiques : les isolants naturels, minéraux et synthétiques. Dans la catégorie des isolants naturels, on trouve les végétaux comme la laine de bois et le liège, et les isolants d’origine animale, comme la laine de mouton. Pour les isolants minéraux, vous avez le choix, avec la laine de roche, la laine de verre, mais aussi l’argile ou la perlite. Enfin, pour le synthétique, vous pouvez opter pour le polystyrène isolant ou le polyuréthane.

Pour réaliser une bonne isolation de votre logement, il est nécessaire de choisir un isolant avec de bonnes caractéristiques. Il faut pour cela prendre en compte 3 critères principaux. Tout d’abord la résistance thermique, qui permet de d’assurer une bonne résistance aux variations de température. Ensuite, la conductivité thermique : plus elle est faible, moins l’isolant transmettra la chaleur extérieure dans le logement. Enfin, l’épaisseur de l’isolant, qui permet de compenser une conductivité thermique trop élevée ou une résistance thermique un peu faible.