Faire une simulation du montant de son chèque énergie

Le chèque énergie contre la précarité énergétique

Depuis son lancement en 2018, le chèque énergie a subi quelques modifications et une revalorisation afin de toucher un plus grand nombre de Français. Aujourd’hui, c’est près de 5,8 millions de foyers concernés par cette aide financière gouvernementale contre 3,6 millions à ses débuts. Le chèque énergie ne vient pas seulement en remplacement des tarifs sociaux de l’énergie, il se veut plus important afin de réduire la précarité énergétique qui s’est installée et qui toucherait, aujourd’hui, un peu plus de 8% de la population. Que vous l’utilisiez pour régler vos factures d’électricité ou de combustible, ou même que vous preniez l’initiative d’entamer des travaux de rénovation énergétique, le chèque énergie peut vous être d’un grand soutien. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier et quel sera son montant, suivez le guide ! 

Sommaire :

Barème et montant : faire sa simulation du chèque énergie

Le chèque énergie a été revalorisé en 2019 et ces changements perdures en 2020 ! Ainsi, plus de foyers seront en mesure de profiter d’une somme plus importante. Pour savoir si vous aussi, vous êtes éligible à cette aide, deux paramètres sont à prendre en compte :

  • Le revenu fiscal de référence (RFR) : des plafonds de revenus ont été mis en place afin de déterminer l’importance de la précarité d’un ménage
  • La taille du foyer : selon le nombre de personne composant un ménage, l’aide accordée sera plus ou moins importante

D’autres conditions devront être respectées, notamment vis-à-vis de la taxe d’habitation.

infographie simulation chèque énergie

Simuler la taille du foyer grâce à l'unité de consommation

La taille du ménage va être un critère important dans la délivrance de votre chèque énergie. Elle permet de déterminer votre revenu fiscal de référence et donc le montant de votre subvention. Pour cela, une unité toute particulière est utilisée : l’unité de consommation (UC). Elle attribue à chacun des membres du ménage, une valeur particulière sur la base du schéma suivant :

Ainsi, si l’on prend en compte une famille de quatre personnes composée, par exemple, de deux adultes et de deux enfants, l’unité de consommation s’élèvera à 2,1 UC. Le plafond de RFR leur correspondant s’élèvera, quant à lui, à 22 470€. Au-delà de cette somme annuelle, le ménage ne sera plus éligible au chèque énergie.

Calculer son revenu fiscal de référence

Une fois la taille du foyer déterminée, vous pourrez calculer votre revenu fiscal de référence. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de déclarer vos revenus, qu’ils soient imposables ou non. L’administration fiscale vous calculera alors le revenu global du foyer et vous le fera parvenir via l’avis d’imposition sur le revenu. Pour cette raison, il est très important de déclarer vos revenus, même lorsque ces derniers sont non-imposables. Cela permettra de savoir à quelles aides financières vous pouvez prétendre, et notamment, pour demander le chèque énergie. Cela vous permettra également de savoir si vous remplissez la condition principale du chèque énergie qui est le plafond de revenu. La règle est simple, chaque unité de consommation ne doit pas dépasser 10 700€ de RFR. Ainsi, selon votre unité de consommation, on retrouvera les plafonds de revenus suivants :

Si vous remplissez cette condition, vous pourrez alors prétendre au chèque énergie et estimer son montant.

Estimer le montant de son chèque énergie

Une fois que vous avez pris connaissance de ces paramètres, vous pourrez estimer le montant de votre chèque énergie. Il varie de 48€ à 277€ en fonction de votre niveau de précarité énergétique. En 2019, c’était en moyenne 200€ qui étaient reversés par foyers français éligibles.

 RFR inférieur à 5 600 € par UCRFR de 5 600 € à 6 700 € par UCRFR de 6 700 € à 7 700 € par UCRFR de 7 700 € à 10 700 € par UC
1 UC194 €146 €98 €48 €
Entre 1 et 2 UC240 €176 €113 €63 €
2 UC ou plus277 €202 €126 €76 €

Cette aide peut vous servir à payer une facture d’énergie ou à entamer des travaux de rénovation énergétique. Elle peut être cumulée avec d’autres subventions, comme la prime Coup de pouce, le crédit d’impôt, Ma Prime Rénov ou l’Éco-PTZ par exemple.

Date d'envoi et paiement : quand recevoir son chèque énergie ?

Une fois que vous avez rempli votre déclaration de revenus, l’administration fiscale vous fera parvenir votre chèque énergie. Cet envoi ce fait une fois par an entre la période de fin mars et début mai, selon votre région.

ordinateur pour simulation chèque énergie

Les démarches pour recevoir son chèque énergie

Pour obtenir votre chèque énergie, il est indispensable de remplir votre déclaration de revenus, que vous soyez imposable ou non. Cela permettra à l’administration fiscale d’étudier votre dossier et surtout votre éligibilité aux aides gouvernementales. Si vous respectez toutes les conditions, la subvention vous sera ainsi automatiquement attribuée. Ce processus est à renouveler chaque année. A partir de la date de réception de votre chèque énergie, vous aurez un an pour le dépenser. Il ne pourra en aucun cas être cédé ou cumulé avec un autre chèque énergie.

Le calendrier prévisionnel d'envoi du chèque énergie

L’envoi de votre chèque énergie se fait en fonction de votre région. Il existe donc un calendrier spécifique qui vous indique les périodes pendant lesquelles vous devriez recevoir votre chèque énergie. Généralement, la réception se fait entre 2 et 4 jours après la date d’envoi. Vous pouvez consulter le calendrier d’envoi sur le site chequeenergie.gouv.fr.

Comment utiliser le chèque énergie ?

Le chèque énergie peut être utilisé de deux manières :

Le plus souvent, cette subvention est utilisée pour une facture d’électricité ou de combustible tel que le bois ou le fioul par exemple. Le paiement grâce au chèque énergie peut se faire en ligne ou par voie postale. Dans ce dernier cas, il sera important de joindre à votre chèque votre numéro client ainsi que vos références client. Vous pouvez également demander à ce que votre chèque énergie soit directement envoyé à votre fournisseur pour faciliter les démarches. Si la valeur du chèque est plus importante que la facture, le trop-perçu sera soustrait de la prochaine. Si vous souhaitez en profiter pour réaliser des rénovations, c’est possible ! Un échange de chèque énergie en chèque travaux pourra cependant être nécessaire selon la durée des travaux.

Ainsi, si vous êtes éligible et que vous souhaitez réaliser une simulation de votre chèque énergie, il vous suffit de calculer l’unité de consommation de votre foyer ainsi que son revenu fiscal de référence. Cela vous permettra de connaître la valeur de votre chèque qui se situera entre 48€ et 277€. Pour vous simplifier la tâche, un simulateur gouvernemental vous permet de vérifier votre éligibilité en quelques secondes.

0
En moyenne

Les bénéficiaires du chèque énergie reçoivent en moyenne 200€ de subvention.

Vous avez d’autres questions ? On vous répond !

Le chèque énergie est une aide financière gouvernementale qui s’inscrit dans la lignée des actions en faveur de la transition énergétique. Il peut être utilisé pour payer des fournisseurs d’énergie ou pour améliorer la performance énergétique de son logement. Il peut être cumulé avec d’autres subventions comme le Crédit d’Impôt, Ma Prime Rénov ou l’Éco prêt à taux zéro.
Le chèque énergie est attribué à tous les ménages modestes ou en situation de précarité énergétique. Des plafonds de revenus sont imposés par le gouvernement afin de déterminer les bénéficiaires de l’offre. Ces plafonds dépendent de la taille du foyer. Une condition sur le logement est également à respecter puisqu’il doit être imposable à la taxe d’habitation.
Pour connaître le montant de votre chèque énergie, il est important de déterminer la taille de votre foyer en unité de consommation ainsi que votre revenu fiscal de référence. Une fois cela fait, vous pourrez vous référer à la grille tarifaire de notre article pour connaître le montant de votre subvention. Selon les conditions de ressources, il variera entre 48€ et 277€. Des simulateurs peuvent également être utilisés afin de faciliter votre recherche.
Le RFR vous est communiqué sur votre avis d’imposition. Ainsi, pour prétendre à l’offre, il est important de déclarer ses revenus chaque année, que vous soyez imposable ou non. L’administration fiscale sera alors en mesure de vous envoyer votre chèque énergie entre le mois d’avril et de mai.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite