Isolation toiture et grenier: définition, importance et matériaux

par Bertrand

Le rôle du toit est de protéger toute la maison des agents atmosphériques tels que la pluie et la neige, mais aussi du froid et de la chaleur. C’est pourquoi il est toujours nécessaire d’étudier une solution optimale pour l’isolation du toit, à travers laquelle se produisent la plupart des pertes de chaleur.

Isolation thermique du toit, ce que cela signifie et pourquoi c’est important

Isoler la toiture, c’est installer un matériau isolant afin d’améliorer ses performances en termes de comportement thermique, une intervention qui s’inscrit dans le discours plus large sur l’importance d’ isoler votre maison.

L’ isolation du toit joue également un rôle important en été , car elle permet de réduire les phénomènes de surchauffe dans les pièces sous-jacentes. Il existe plusieurs manières d’isoler la toiture, du choix de l’isolant le plus adapté jusqu’à l’évaluation du «où» le poser .

Isolation, matériaux et solutions de grenier et de toiture

Pour l’ isolation du toit et du grenier, il est possible de choisir entre différents matériaux isolants et parmi les plus utilisés, nous mentionnons la mousse de polyuréthane, la fibre de bois, le liège , la laine de roche, la laine de verre, la fibre de cellulose et le chanvre. Ces isolation pour toitures sont généralement utilisés dans des panneaux , plus ou moins rigide, ayant des propriétés différentes en termes d’ isolation thermique , l’ isolation acoustique , la résistance au feu , et une résistance à l’eau à des efforts mécaniques. Un autre aspect non moins important est celui de la sécurité .

Les matériaux isolants doivent assurer le confort, mais aussi la sécurité des habitants du bâtiment. Le règlement sur les produits de construction (UE) no. 305/2011 , qui a remplacé la directive 89/106 / CEE, établit des conditions précises de commercialisation des produits de construction, qui doivent porter le marquage CE et donc garantir une série d’exigences minimales. Il s’agit de documenter les performances également en termes de sécurité, entendue comme résistance au feu, santé et hygiène pour les habitants qui entrent en contact avec lui pendant tout le cycle de vie du produit.

Isolation du toit en pente

Parmi les principales solutions d’ isolation de toiture , on distingue:

  • Isolation l’extérieur du toit en pente : l’ isolation est placée sous la tuile , à l’extérieur de la structure du toit. Cette solution, indiquée lorsque le grenier est habité et chauffé , protège la structure des changements thermiques, sans réduire son inertie thermique. Une bonne ventilation de la couche isolante
    est importante , permettant à la vapeur de s’échapper. Les panneaux isolants doivent avoir une faible conductivité thermique et une bonne perméabilité à la vapeur. Ce type d’isolation de toiture est également possible pour les bâtiments existants (si la structure est en bon état), en enlevant puis en restaurant la couverture de toiture.
  • Isolation interne de la toiture en pente : cette intervention consiste en l’ isolation de la toiture de l’intérieur , sorte de faux plafond isolé en pente. Les contraintes sur la faisabilité de l’intervention concernent principalement le respect des hauteurs de la pièce, afin de ne pas compromettre les conditions d’hygiène et de santé.
    Les panneaux isolants , à faible conductivité thermique et à haute perméabilité à la vapeur, peuvent être posés directement sur le sol (par exemple collés) ou accrochés via une structure de support. Il faut également faire attention à toute interférence avec les systèmes technologiques ou les corps d’éclairage.
  • Isolation interne de la toiture, avec pose de l’isolation sur le dernier étage horizontal : cette solution prévoit également l’ isolation de la toiture de l’intérieur , mais le matériau isolant est positionné en continu sur le plancher du grenier. Dans ce cas, il devient important de choisir le produit présentant une résistance mécanique et à la circulation piétonnière adéquate. En fonction des besoins d’habitabilité et de marche, par exemple, vous pouvez choisir entre un panneau isolant rigide et résistant , plutôt qu’un isolant plus souple ou une solution de soufflage (par exemple de la cellulose).

Isolation du toit plat

Même pour un toit plat ou toit terrasse, il est possible d’identifier différentes techniques d’isolation :
Isolation toiture inversée: la couche isolante est à l’extérieur du toit, mais dans un toit inversé, l’isolant est placé au-dessus de la couche imperméable. Cette solution est recommandée s’il existe une couche imperméable continue existante en bon état et lorsque l’on souhaite favoriser le comportement estival de la structure. Les panneaux isolants sont exposés aux agents atmosphériques et au soleil, ils doivent avoir une certaine résistance, les plus adaptés sont le polyuréthane et le verre cellulaire .

Un toit chaud , quant à lui, consiste à poser la couche isolante sous celle étanche, qui la protège donc. Pour éviter la condensation, un pare-vapeur est placé entre l’isolant et la couche imperméable et pour la sécurité, il est toujours préférable de choisir des panneaux isolants résistants à l’eau.

Isolation de toiture de l’intérieur, avec faux plafond isolé : cette solution est similaire à celle vue pour le toit en pente . D’un point de vue technologique et fonctionnel, il ne montre pas de grandes différences. Dans ce cas également, les contraintes de hauteur doivent être respectées.

Combien coûte l’isolation du toit? Prix ​​des matériaux et coûts de main d’œuvre

Le coût de l’isolation de la toiture varie en fonction de la taille de la toiture, des matériaux à installer, mais aussi du type de structures de chantier à préparer.

Le coût du matériau isolant ne dépend pas de la solution technologique choisie, mais de sa composition et de la taille des surfaces à isoler.

En général, le moins cher est le polyuréthane , tandis que ceux d’origine naturelle, comme la fibre de bois, ont un coût plus élevé. En ce qui concerne le type d’intervention , en revanche, le plus cher est l’isolation de toiture inversée sous tuile , pour les structures de chantier et la main-d’œuvre nécessaire, surtout si elle est exploitée sur un bâtiment existant, tandis que l’isolation de la toiture de l’intérieur est moins chère. , surtout si elle est réalisée par soufflage d’isolant. A ces coûts s’ajoutent ceux des pratiques bureaucratiques.
Dans tous les cas, avant de choisir la solution pour l’isolation de la toiture, qui peut coûter jusqu’à 130 euros / m², il est toujours conseillé de demander une inspection et un devis détaillé pour éviter les arnaques !

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite