Radiateur à inertie sèche : un bon moyen pour se chauffer ?

Le radiateur à inertie sèche est un must have en rénovation. Quels sont les avantages de ce système de chauffage par rapport au radiateur à inertie fluide et aux autres chauffages électriques ? réponse !

radiateur à inertie sèche

Un radiateur performant en lieu et place des vieux convecteurs électriques

Parmi les radiateurs électriques présents sur le marché depuis de nombreuses années, on compte le convecteur électrique. Ce dernier est un des modèles les plus vendus même s’il est loin d’être le plus performant. En effet, son prix peu élevé et sa facilité d’installation en ont fait un modèle de radiateur plébiscité par les ménages.

Or, ce type de radiateur fonctionne en soufflant de l’air chaud, ce qui n’est pas la meilleure façon de chauffer efficacement une pièce. La diffusion de la chaleur se fait de façon sporadique, donc discontinue, et s’arrête dès que l’appareil est éteint, entraînant un retour du froid. C’est ainsi le confort thermique de tout le logement qui est négativement impacté.

Comment fonctionne un radiateur à inertie ?

Bonne nouvelle, les radiateurs à panneau rayonnant et surtout les radiateurs à inertie (sèche ou fluide) ont fait leur apparition ! Principale qualité ? Une faible consommation d’énergie.

Le principe de fonctionnement du radiateur à inertie est très simple : une résistance électrique produit de la chaleur, puis celle-ci est accumulée dans un fluide caloporteur ou une pierre de lave, de fonte, ou de céramique (cœur de chauffe).

Dans le cas du radiateur à inertie sèche, la résistance transmet la chaleur à un cœur de chauffe en matériau dur (fonte ou aluminium). Avec un radiateur à inertie fluide, la résistance est plongée dans un liquide caloporteur tournant en circuit fermé. Ici, nous ne parlerons que du radiateur à inertie sèche.

Une fois stockée, la chaleur du radiateur à inertie sèche se diffuse lentement par rayonnement, apportant une sensation agréable aux membres du foyer. De plus, une fois le radiateur éteint, le confort thermique perdure grâce aux avantages de l’inertie : l’appareil diffuse encore sa chaleur durant quelques temps même s’il ne fonctionne plus. Idéal pour bénéficier d’un confort thermique optimal tout en faisant des économies de chauffage !

Par ailleurs, l’installation de ce type de radiateur est facile. De lourds travaux ne sont pas nécessaires pour installer un radiateur à inertie sèche avec un support mural.

radiateur à inertie sèche prix

Les avantages d’un radiateur à inertie sèche

Le radiateur à inertie sèche : un appareil performant, économique et adapté à la domotique

Le radiateur à inertie sèche possède de nombreux avantages. C’est un appareil à la fois économique et performant, qui diffuse une chaleur douce, homogène, dans toutes les pièces de votre logement.

Grâce à son fonctionnement, le radiateur à inertie sèche ne peut subir aucune fuite. Aucun entretien particulier n’est nécessaire pour ce type de chauffage d’une grande longévité.

En l’adaptant à la domotique, vous pourrez également diminuer vos dépenses énergétiques, en modulant votre consommation grâce à un thermostat ou à un détecteur de présence par exemple.

Radiateur à inertie sèche vs radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide fonctionne en circuit fermé et possède un cœur de chauffe liquide. On le nomme d’ailleurs “radiateur à bain d’huile” (il peut aussi contenir du glycérol, un fluide issu de la pétrochimie). Du fait de sa composition polluante, ce type de radiateur électrique n’est évidemment pas le plus écologique des radiateurs à inertie. De fait, les principaux inconvénients du radiateur à inertie fluide sont les suivants :

  • lorsqu’il devient ancien, des fuites peuvent survenir et exiger le recours à un professionnel ;
  • en cas de remplacement du radiateur, le fluide doit être traité. Un professionnel qualifié doit donc démonter l’appareil afin que ce dernier puisse être recyclé ;
  • le radiateur à inertie fluide est moins pérenne ;
  • enfin, les frais engendrés par le radiateur à inertie fluide sont bien souvent supérieurs dus aux multiples problèmes causés par ce type d’appareil.

Le radiateur à inertie sèche

Heureusement, on ne retrouve pas ces désavantages chez un radiateur à inertie sèche. Ce radiateur électrique est bien plus respectueux de la planète et d’une robustesse plus élevée. Son cœur de chauffe, constitué d’un matériau qui conserve la chaleur, est également un atout majeur en termes de confort thermique et d’économies d’énergie.

Par ailleurs, choisir un radiateur avec un cœur de chauffe en fonte ou en céramique permet de bénéficier d’une chaleur agréable et homogène.

Comment choisir un radiateur à inertie sèche ?

Quels sont vos besoins ?

Pour choisir un radiateur à inertie sèche, il faut avant tout cibler vos besoins. Ceux-ci sont faciles à déterminer, grâce à quelques questions simples à vous poser.

Avant tout, commencez par faire un bilan énergétique de votre logement, en faisant appel à un installateur certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui étudiera les caractéristiques de votre logement et les failles de votre bâti. Cela vous permettra de connaître vos besoins en chauffage électrique, et ainsi de déterminer la puissance et le nombre de radiateurs nécessaires à votre logement.

Lire également :   Comment fabriquer un système de chauffe d’appoint soi-même pour sa maison ? 

Par ailleurs, choisir un installateur possédant la certification RGE vous ouvre le droit aux aides financières à la rénovation énergétique, qu’elles viennent du Gouvernement, d’organismes tiers ou des collectivités locales. Un immense avantage lorsqu’on souhaite réduire le coût de son installation de chauffage.

Viennent ensuite quelques questions pratiques :

  • pour quelles pièces ? : cela vous permettra de choisir le format (vertical ou horizontal, radiateur plinthes…) ;
  • pour quel budget ? ;
  • avec quelles fonctionnalités ? (détecteurs de présence, thermostat intelligent sans fil…).

Calculer la bonne puissance nécessaire

Il existe plusieurs puissances pour les radiateurs à inertie sèche : elles permettent de s’adapter à toutes les configurations, et à tous les besoins. En effet, tous les logements n’ont pas besoin de la même puissance, selon leurs caractéristiques propres (superficie, isolation, nombre d’occupants).

Pour calculer la puissance nécessaire à votre logement, prenez en compte la superficie au sol, la hauteur sous plafond et le volume de votre habitation.

Comment installer un radiateur à inertie sèche ?

Où placer son radiateur ?

Pour un rendement plus intéressant, pensez à installer votre radiateur à inertie sèche sous vos fenêtres, ou sur les murs extérieurs. Ne le placez pas trop près de votre lit, la chaleur risquant de perturber votre sommeil.

Enfin, comme pour tout appareil de chauffage, évitez de placer votre radiateur à inertie sèche derrière un meuble, et posez-le à une distance du sol égale à 10-15 cm, pour une meilleure répartition de la chaleur.

Combien coûte un radiateur à inertie sèche ?

Contrairement à de nombreux modes de chauffage électrique, le radiateur à inertie sèche est un modèle peu onéreux. Il faut compter en moyenne entre 150 et 500 euros.

Le prix d’un radiateur à inertie sèche varie selon la puissance de votre appareil, mais pas que ! La taille de votre équipement, la nature des matériaux utilisés et leur qualité, viennent elles aussi jouer sur le coût de votre radiateur.

Comment financer un radiateur à inertie sèche ?

La plupart des radiateurs à inertie sèche font partie des appareils de chauffage électrique dont le prix est le moins élevé. Il est néanmoins possible que ces prix restent conséquents pour de nombreux ménages.

Pas de panique cependant, il est possible de toucher plusieurs aides à la rénovation énergétique pour la pose de votre radiateur à inertie sèche :

N’hésitez pas à simuler le montant de votre prime énergie afin de connaître le montant d’aide que vous obtiendrez si vous êtes éligible à l’une ou à plusieurs d’entre elles.

Quels sont les modèles de radiateurs à inertie sèche les plus performants du marché ?

On trouve de nombreux modèles performants de radiateurs à inertie sèche sur le marché :

  • le radiateur à inertie sèche CALDERA de Noirot : blanc ou anthracite, en pierre de lave naturelle, il est doté d’un design plat et épuré afin de s’adapter à n’importe quel intérieur. Bonus, sa connectivité avec le module intuis connect with Netatmo (en option) pour encore plus de confort et d’économies. Prix : 299,90 € ;
  • le radiateur FONTEA horizontal de Noirot : blanc ou anthracite, la résistance de ce radiateur est insérée dans son coeur de fonte pour une réacitivité immédiate. Ses fonctionnalités d’économies d’énergie vous évitent de surconsommer. Il est également connectable avec le module intuis connect with Netatmo (optionnel) pour faire davantage d’économies et gagner en confort thermique. Prix : 349,90 € ;
  • le radiateur RADIASOFT vertical de Noirot : ce radiateur possède un double corps de chauffe. L’inertie est créée via la céramique de pierres naturelles et la façade chauffante. Il peut être connecté avec le module intuis connect with Netatmo (optionnel) afin de réaliser le maximum d’économies de chauffage. Design et minimaliste, ce radiateur est disponible en trois coloris : blanc, blanc satiné et anthracite. Prix : 549,90 € ;
  • le radiateur AGILIA PI connecté d’Atlantic : équipé d’un boîtier réversible en format vertical, ce radiateur possède un atout majeur : sa compacité et son format horizontal. Il est donc parfait pour les petites pièces : salles de bain, toilettes, etc. Son colori en blanc mat texturé apporte un aspect design et épuré à votre intérieur. Enfin, vous pouvez piloter les radiateurs et les connecter entre eux via la technologie Cozytouch. Prix : 349,90 € ;
  • le radiateur INTUIS de Muller Intuitiv : en format horizontal ou vertical, ce radiateur entièrement blanc s’adapte à votre logement en fonction de vos besoins. Il peut être piloté à distance pour plus de confort et détecte les absences afin d’éviter une consommation de chauffage inutile. Il peut aussi moduler sa température. Prix : 301,00 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *