Radiateur à inertie sèche : un bon moyen pour se chauffer ?

par batiste

Économique, performant, le radiateur à inertie sèche est un bon moyen pour se chauffer. On vous explique !

Quel est le fonctionnement d’un radiateur à inertie sèche ?

Radiateur à inertie sèche : mode d’emploi

Le radiateur à inertie sèche fonctionne grâce aux principes de l’accumulation et de l’inertie. Radiateur électrique, il est donc alimenté grâce à de l’électricité : celle-ci traverse la résistance installée dans le radiateur, et ce dernier produit de la chaleur.

La chaleur ainsi produite est ensuite stockée dans la matériau composant le cœur de chauffe de votre radiateur, avant d’être restituée progressivement dans la pièce, de façon homogène.

La chaleur est diffusée par rayonnement, c’est-à-dire que les rayons de chaleur issus de votre radiateur à inertie sèche chauffent les appareils alentour, qui emmagasine cette chaleur avant de la transmettre autour d’eux.

Enfin, on appelle ce radiateur “à inertie sèche”, car il peut produire de l’énergie même lorsqu’il est éteint, grâce à la chaleur emmagasinée dans son cœur de chauffe, constitué d’un matériau solide, tel que l’aluminium ou la fonte.

Les avantages d’un radiateur à inertie sèche

Le radiateur à inertie sèche possède de nombreux avantages. C’est un appareil économique et performant, qui diffuse une chaleur douce, homogène, dans toutes les pièces de votre logement.

Grâce à son fonctionnement, le radiateur à inertie sèche ne peut subir aucune fuite. Aucun entretien particulier n’est nécessaire pour ce type de chauffage d’une grande longévité.

En l’adaptant à la domotique, vous pourrez également diminuer vos dépenses énergétiques, grâce à un thermostat ou à un détecteur de présence par exemple ! Eh oui, le radiateur à inertie sèche permet de se chauffer moins cher !

Comment choisir un radiateur à inertie sèche ?

Quels sont vos besoins ?

Pour choisir un radiateur à inertie sèche, il faut avant tout cibler vos besoins. Ceux-ci sont faciles à déterminer, grâce à quelques questions simples à vous poser.

Avant tout, commencez par faire un bilan énergétique de votre logement, en faisant appel à un installateur certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il étudie les caractéristiques de votre logement, gratuitement. Cela vous permettra de connaître vos besoins en chauffage électrique, et ainsi de déterminer la puissance et le nombre de radiateurs nécessaires à votre logement.

Viennent ensuite quelques questions pratiques :

  • pour quelles pièces ? : cela vous permettra de choisir le format (vertical ou horizontal, radiateur plinthes…) ;
  • pour quel budget ?
  • avec quelles fonctionnalités ? (détecteurs de présence, thermostat intelligent sans fil, …).

Pour en savoir plus sur le radiateur à inertie sèche, n’hésitez pas à contacter un professionnel certifié, qui saura vous conseiller.

Calculer la bonne puissance nécessaire

Il existe plusieurs puissances pour les radiateurs à inertie sèche : elles permettent de s’adapter à toutes les configurations, et à tous les besoins. En effet, tous les logements n’ont pas besoin de la même puissance, selon leurs caractéristiques propres (superficie, isolation, nombre d’occupants).

Pour calculer la puissance nécessaire à votre logement, prenez en compte la superficie au sol, la hauteur sous plafond et le volume de votre habitation.

Comment installer un radiateur à inertie sèche ?

Où placer son radiateur ?

Pour un rendement plus intéressant, pensez à installer votre radiateur à inertie sèche sous vos fenêtres, ou sur les murs extérieurs. Ne le placez pas trop près de votre lit, la chaleur risquant de perturber votre sommeil.

Enfin, comme pour tout appareil de chauffage, évitez de placer votre radiateur à inertie sèche derrière un meuble, et posez-le à une distance du sol égale à 10-15 cm, pour une meilleure répartition de la chaleur.

Combien coûte un radiateur à inertie sèche ?

Contrairement à de nombreux modes de chauffage, le radiateur à inertie sèche est un modèle peu onéreux. Il faut compter en moyenne entre 150 et 500 euros.

Le prix d’un radiateur à inertie sèche varie selon la puissance de votre appareil, mais pas que ! La taille de votre équipement, la nature des matériaux utilisés et leur qualité, viennent eux aussi jouer sur le coût de votre radiateur.

Comment financer un radiateur à inertie sèche ?

Il existe peu d’aides pour financer un radiateur à inertie sèche. Il est toutefois possible de toucher MaPrimeRénov’, une prime financière soumise à des critères d’éligibilité, tels que le choix de votre artisan certifié.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire