Faire une simulation de son Eco PTZ

L'Eco prêt à taux zéro pour le financement de vos travaux

L’Eco prêt à taux zéro ou éco-PTZ est une prime gouvernementale qui vous est proposée lorsque vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Elle est ouverte à tous, sans condition de ressources, mais son montant dépend entièrement de la nature de vos travaux. Ainsi, que vous soyez propriétaire bailleur, occupant ou même copropriétaire, vous pourrez profiter de cette aide non-négligeable. La seule condition qu’il est essentiel de respecter concerne la nature du logement. Il doit impérativement être utilisé en tant que résidence principale par ses occupants. Si vous aussi vous souhaitez entamer des travaux d’efficacité énergétique afin d’améliorer confort et performances de votre foyer, n’hésitez plus et suivez le guide !

Sommaire :

accord montant éco ptz

Les travaux couverts par l'éco-PTZ

Vous l’aurez compris, l’éco-PTZ, dont les intérêts sont entièrement pris en charge par l’Etat, ne peut être attribué que pour le financement de l’amélioration de la performance énergétique globale de votre logement. Mais concrètement, quels travaux sont considérés comme tels ? Si vous souhaitez faire de votre habitation un bien économique et écologique, trois caractéristiques peuvent être améliorées :

  • L’isolation de toutes les structures de votre logement : cela comprend le toit, les murs, mais aussi les fenêtres et le plancher. Une bonne isolation vous permettra de réaliser des économies de chauffage en évitant les pertes de chaleur inutiles
  • Le remplacement d’un système de chauffage plus performant : aujourd’hui, plusieurs systèmes très performants ont vu le jour, comme les chaudières à gaz hautes performances ou la pompe à chaleur par exemple. Ils permettent un chauffage plus rapide et économique de la maison tout en étant plus respectueux de l’environnement. L’idéal reste encore les systèmes à énergie renouvelable tels que les équipements solaires thermiques ou même le poêle à bois
  • Le remplacement d’un appareil de production d’eau chaude sanitaire : si vous souhaitez avoir un équipement entièrement réservé à la production d’eau chaude sanitaire, des mécanismes respectueux de l’environnement existent tels que les capteurs solaires thermiques ou encore la pompe à chaleur

Si vous désirez réaliser une simulation de votre prêt éco-ptz, vous pourrez retrouver tous les détails des travaux éligibles dans le tableau ci-dessous.

 TravauxActions
Travaux d’isolationIsolation de la totalité de la toiture– plancher des combles
– rampants de la toiture
– toiture terrasse
Isolation des mursisolation d’au moins 50% de la surface des murs donnant sur l’extérieur
Isolation des planchers bas– sous sol
– vide sanitaire
– passage ouvert
Isolation des fenêtres et portes fenêtresisolation d’au moins 50% des fenêtres et portes fenêtres donnant sur l’extérieur avec possibilité d’installer des volets isolants
Remplacement d’un appareil de chauffageRemplacement par un système plus performant– chaudière à gaz très haute performance énergétique
– chaudière micro-cogénération à gaz
– pompe à chaleur air/eau ou eau/eau (géothermique)
– appareils de programmation et régulation de chauffage
Remplacement par un système énergie renouvelable– chaudière bois
– poêle à bois
– équipement fonctionnant à l’énergie solaire ou hydraulique
Production d’eau chaude sanitaireRemplacement par un système énergie renouvelable– capteurs solaires
– pompe à chaleur dédiée à la production d’eau chaude sanitaire
– équipement fonctionnant à l’énergie hydraulique
Système d’assainissement non collectifRéhabilitation des systèmes d’assainissement

Selon les travaux que vous réaliserez, le montant de l’éco-PTZ qui vous sera accordé variera. C’est pour cette raison qu’il est important de réaliser une simulation au préalable et d’éviter les mauvaises surprises.

Montant et démarches : simulez votre prêt éco-PTZ

Une fois vos travaux choisis, il ne vous reste plus qu’à déterminer le montant du prêt pouvant vous être accordé. Ce dernier peut aller de 7 000€ à 30 000€, mais ne peut en aucun cas dépasser cette somme. De même, vous pouvez réaliser des travaux étalés sur plusieurs années, il vous suffira de contracter un éco-PTZ complémentaire dans les 5 ans qui suivent votre premier prêt. Cependant, la somme des deux ne peut pas être supérieure à 30 000€ quoi qu’il arrive. 

argent éco ptz

Tous les travaux éligibles sont donc soumis à des plafonds d’emprunt se basant sur le schéma suivant :

 Action seuleRéalisation de 2 travauxRéalisation de 3 travaux ou plusAugmentation de la performance énergétique globale*Assainissement non collectif
Montant maximal d’un prêt par logement15 000€ (ou 7 000€ pour les paroies vitrées)25 000€30 000€30 000€10 000€

* La performance énergétique globale doit subir une augmentation de 35% pour pouvoir bénéficier de l’éco-PTZ.

Les frais pris en charge par l’éco-PTZ concernent :

Une fois la liste des travaux établie et le montant du prêt calculé, il vous sera nécessaire de faire appel à une entreprise ou un artisan certifié de la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette certification sera indispensable lors de votre demande de prêt. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à vous adresser à un établissement de crédit et de remettre le dossier complet des pièces qui vous seront demandées.

L’Éco prêt à taux zéro est donc une aide qui a l’avantage d’être accessible à tous. Il permet de vous accompagner dans le financement de travaux de rénovation qui, à terme, vous aideront à réaliser de nombreuses économies. L’éco-PTZ est également cumulable avec d’autres primes énergie comme Ma Prime Rénov, le Crédit d’Impôt ou encore les primes Coup de Pouce des fournisseurs d’énergie. Si vous souhaitez réaliser une simulation concrète de votre prêt à taux zéro, le site de l’Anil met à votre disposition son simulateur de PTZ sur anil.org. N’hésitez donc plus, et entamer vos premiers travaux d’économie d’énergie !  

Vous avez d’autres questions ? On vous répond !

Le prêt à taux zéro est une aide accessible à tous, que vous soyez propriétaire bailleur, occupant ou en copropriété. Il est seulement nécessaire que le logement concerné soit utilisé en tant que résidence principale et que les travaux couvrent une amélioration des performances énergétiques. Contrairement aux autres primes énergie, aucune condition de ressource n’est imposée.
Les travaux concernés par l’éco-PTZ sont au nombre de trois :
  • L’isolation thermique (combles, murs, planchers, fenêtres)
  • Le remplacement d’un système de chauffage (pompe à chaleur, chaudière gaz haute performance, capteurs solaires)
  • Le remplacement d’un appareil de production d’eau chaude sanitaire (pompe à chaleur, capteurs solaires thermiques)
Une fois les travaux établis, il vous faudra faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui vous fournira tous les devis nécessaires à la demande d’éco-PTZ. Par la suite, il vous faudra vous munir et compléter les formulaires emprunteur et entreprise auprès de votre banque afin de finaliser toutes vos démarches et entamer vos travaux de rénovations.