Investir dans l’immobilier : les avantage du neuf

par Bertrand

L’immobilier est le placement favori des français. En effet et selon une étude du Crédit Foncier, 7 français sur 10 privilégient la pierre pour leur épargne. Depuis maintenant quelques années, l’immobilier, et surtout le marché de l’investissement locatif, connaît une forte progression. 

Principalement motivés pour des raisons fiscales, grâce aux réductions d’impôts octroyées grâce à l’immobilier neuf et notamment la loi Pinel, les français voient également dans l’investissement immobilier le moyen de se constituer un patrimoine et d’avoir un revenu complémentaire.

Ce projet nécessite idéalement l’accompagnement d’un conseiller en gestion de patrimoine, afin de valider la stratégie d’investissement.

1. Un investissement sécurisé

Le neuf : régi par des règles de sécurité particulièrement poussées

Des normes de construction, suivies par les promoteurs, permettent aux investisseurs de disposer des derniers systèmes électriques, de prévention incendie, d’intrusion, et de sécurité pour tous : normes handicapés ou mobilité réduite, enfants, etc…

L’immobilier neuf, c’est aussi des espaces fonctionnels et optimisés. L’espace accordé aux espaces de vie, aux rangements et la luminosité sont les premières réflexions lors de la conception du bâtiment.

Les exigences thermiques et phoniques de l’immobilier neuf, sont également un atout à l’immobilier neuf. La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) a été mise en place pour limiter la consommation d’énergie des logements neufs. Prochainement, la Règlementation Environnementale 2020 (RE 2020) prendra le pas sur la RT2012 et aura pour objectif de diminuer les consommations énergétiques ainsi que l’impact carbone des constructions.

Par ailleurs, la norme NF Habitat permet de mettre en valeur les bâtiments neufs de qualité : gage de qualité lors d’une construction (qualité de vie, délais, maîtrise des coûts, etc).

Le neuf : des réelles garanties

Les logements neufs, achetés sur plan ou en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement), bénéficient de nombreuses garanties pour protéger les investisseurs :

  • La garantie de parfait achèvement 
  • La garantie biennale 
  • La garantie décennale 
  • La garantie des vices apparents 
  • La garantie d’isolation phonique 

2. Des dispositifs fiscaux pour bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 63 000 €

Investir dans l’immobilier neuf vous permet de bénéficier d’un ou plusieurs dispositifs fiscaux. Focus :

La loi Pinel, en vigueur depuis 2014, prolongement de la loi Duflot, a été mise en place pour soutenir le secteur de la construction et de l’immobilier dans des zones à forte demande locative pour des logements énergétiquement performants et accessibles aux familles intermédiaires. Ce dispositif fiscal permet d’obtenir une forte réduction d’impôt (jusqu’à 63 000 €) en contrepartie de la mise en location de son bien de 6 à 12 ans.

Le cabinet de gestion de patrimoine Bertrand-Demanes a mis en place un guide complet dédié à l’investissement en loi Pinel.

La loi Censi-Bouvard, pour investir en résidence de services, est un placement immobilier très intéressant. Il permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôts de 11% en achetant un logement neuf dans une résidence gérée par des professionnels.

Les statuts LMNP et LMP vous permettent de réaliser un investissement immobilier locatif meublé (de court ou long terme). Le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) est proposé aux propriétaires dont les revenus locatifs ne dépassent pas 23 000 € / an (ou ne représentent pas plus de 50 % des revenus du foyer fiscal concerné). Celui-ci vous permet un abattement fiscal forfaitaire de 50 % sur les loyers.

3. Investissement sans apport et effet levier du crédit

Aujourd’hui, avec des taux d’intérêts relativement bas et en ayant recours au crédit immobilier, les emprunteurs peuvent bénéficier de l’effet levier du crédit, et ce, surtout s’ils investissent sans apport.

Le financement à crédit est une bonne chose, pour résumer : « moins je vais mettre d’argent, et plus je ferai financer l’acquisition par quelqu’un d’autre, plus ce sera rentable pour moi ».

En effet, plus vous prolongez la durée du prêt, plus le loyer va couvrir une plus grosse partie du remboursement, et plus vous y gagnerez. 

4. Des droits de mutation (Frais de notaire) réduits 

Si les frais de notaire dans l’ancien oscillent autour des 8% du montant du bien, les frais de notaire dans l’immobilier neuf sont autour de 2% montant de l’achat. 

Dans le détail, les frais de notaire sont constitués de la taxe de publicité foncière, de la rémunération du notaire, des émoluments de formalités, de frais divers et de la contribution de sécurité immobilière.

5. Des charges allégées grâce aux normes de construction

Les nouvelles normes environnementales BBC (bâtiment basse consommation), permettront de réduire fortement la facture énergétique, un réel avantage pour votre locataire ! Cela permet notamment de bénéficier de nombreuses primes énergie.

6. Attrait locatif : les avantages psychologiques du neuf

En investissant dans l’immobilier locatif, l’objectif premier est de trouver un locataire. Le neuf, grâce à ses prestations et au confort moderne qu’il apporte, permettra de séduire un plus grand nombre d’intéressés que dans l’ancien. 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela. J'accepte Lire la suite