Les 5 avantages de la chaudière à condensation

par Marie


L’installation d’une chaudière à condensation permet aux ménages français de bénéficier de nombreux avantages : confort thermique, économie d’énergie ou encore éligibilité aux primes de l’Etat. On vous dit tout sur les 5 avantages des chaudières à condensation.

Au sommaire

Rappel : comment fonctionne une chaudière à condensation ?

Installer une chaudière à condensation : quels avantages ?

Quels travaux prévoir pour l’installation d’une chaudière à condensation ?

La chaudière à condensation : combien ça coûte ?

Les aides de l’Etat pour financer votre projet

Rappel : comment fonctionne une chaudière à condensation ?


Avant de commencer par l’installation d’une chaudière à condensation, rappelons le fonctionnement de celles-ci. Les chaudières à condensation produisent de la chaleur grâce à un combustible (gaz naturel, gaz propane, fioul, bois ou encore granules). L’énergie produite va permettre de chauffer l’eau de votre système de chauffage. Elle permettra également la production d’eau chaude sanitaire.

La technologie des chaudières à condensation récupère la chaleur contenue dans les fumées de combustion. Elles transmettent ainsi leur chaleur au fluide caloporteur (en général de l’eau) au circuit de chauffage. L’eau du circuit étant déjà préchauffée, la chaudière utilisera moins de combustible pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire pour votre logement. 

Installer une chaudière à condensation : quels avantages ?

Une chaudière à condensation a de nombreux avantages par rapport à une chaudière classique. Voici ses 5 principaux avantages :

  • Un bon rapport qualité/prix

Son prix d’achat est plus élevé que celui d’une chaudière classique. Cependant, votre investissement sera rapidement amorti grâce aux économies d’énergies générées par l’appareil ! 

  • La baisse de votre consommation d’énergie

Une chaudière à condensation, lorsque ses réglages sont optimisés, peut vous permettre de faire jusqu’à 30% d’économies d’énergie par an.

  • Obtenir un confort thermique de qualité

Votre logement atteindra la température idéale rapidement grâce à son rendement élevé qui peut dépasser les 100%. 

  • Bénéficier des aides de l’Etat

Financer votre projet d’installation de chaudière à condensation n’a jamais été aussi avantageux grâce aux primes et aides proposées par l’Etat.

  • Respecter un peu plus notre environnement

Grâce à sa technologie qui récupère la chaleur des fumées produites par la combustion, la chaudière à condensation consomme moins de combustible pour vous chauffer et produira donc moins de gaz à effet de serre.

chaudiere a condensation installation

Quels travaux prévoir pour l’installation d’une chaudière à condensation ?

Les chaudières à condensation sont faciles à installer dans tous les types de logements : appartement ou maison. Cependant, il est bon de faire appel à un expert chauffagiste pour réaliser les travaux d’installation qui se déroulent en plusieurs étapes :

  1. Le chauffagiste fait un état des lieux du logement pour déterminer l’appareil le plus adapté à vos besoins, votre logement et ses contraintes.
  1. Le technicien place les entrées et les évacuations d’air nécessaires au bon fonctionnement de la chaudière : c’est ce qu’on appelle le système ventouse.
  1. Il installe ensuite un conduit d’évacuation entre la chaudière et l’extérieur de votre maison afin d’évacuer les condensats produits par l’appareil.
  1. Le chauffagiste peut maintenant raccorder la chaudière à l’eau, l’électricité et l’énergie que vous aurez choisie : gaz naturel, gaz propane, bois, granules, etc.
  1. Il nettoie l’espace où ont eu lieu les travaux d’installation.
  1. Le technicien met en route la chaudière à condensation et optimise ses réglages.
  1. Enfin, le chauffagiste vous remet le certificat de conformité de la chaudière à condensation. Ce document est important : il atteste que l’appareil a été installée selon les réglementations en vigueur.

La chaudière à condensation : combien ça coûte ?

Le prix d’une chaudière varie en fonction de plusieurs facteurs : sa puissance, ses fonctionnalités (production de chauffage uniquement ou de chauffage et d’eau chaude sanitaire), son modèle (chaudière à condensation murale ou au sol) ainsi que la marque de son fabricant. A l’achat, une chaudière à condensation coûte entre 2000 et 4000 euros TTC. A ce montant, vous devrez ajouter le prix de l’installation de l’appareil. Ce prix peut également varier en fonction de l’entreprise que vous aurez choisie pour effectuer les travaux.

Les aides de l’Etat pour financer votre projet

La chaudière à condensation est un appareil dit à Très Haute Performance Energétique (THPE) c’est-à-dire un système de chauffage dont l’Efficacité Énergétique Saisonnière (ETAS) est égale ou supérieure à 92%. Ce critère est déterminant pour obtenir les aides de l’Etat.

L’installation d’une chaudière à condensation (murale, sol) est éligible aux primes de l’Etat à condition que les travaux d’installation de l’appareil soient réalisés par une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Voici les aides dont vous pouvez bénéficier :

  • Ma Prime Rénov’ gérée par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) et qui a totalement remplacé le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Écologique) depuis octobre 2020.
  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah pour vous accompagner et financer vos projets de rénovation énergétique.
  • Les Certificats d’Economies d’Energie aussi appelés la prime Coup de Pouce Chauffage. Cette prime est obtenue sans condition de ressource. Les ménages les plus modestes pourront bénéficier d’une prime valorisée.
  • L’éco-prêt à taux zéro aussi appelé Eco-PTZ vous permet d’obtenir un prêt sans intérêt de 30 000 euros maximum.
  • Les chèques énergie une fois convertis en chèques travaux.
  • La TVA à taux réduit à 5,5% pour l’achat des matériaux nécessaires aux travaux d’installation. La TVA est à 10% sur l’achat d’une chaudière gaz à condensation.
  • Les aides d’Action Logement pour soutenir les salariés faisant face à des difficultés financières.

Il est à noter que certaines de ces aides sont soumises à des conditions d’éligibilité en fonction de votre revenu fiscal de référence. Ces conditions déterminent si vous pouvez bénéficier de ces primes.

Un autre besoin sur les chaudières ? Consultez nos guides :

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire