Passoires thermiques : quels travaux entreprendre pour rénover son bien ?

L’achat d’une passoire thermique peut représenter une opportunité d’acquérir un bien immobilier à un prix inférieur au marché en raison de sa faible performance énergétique. Cependant, il faut être conscient des coûts de rénovation.

Quels sont les travaux à prévoir ?

Passoire thermique : définition

Un logement désigné par le terme « passoire énergétique », est un bien qui présente une très faible performance énergétique due à une mauvaise isolation. Ces logements sont des constructions anciennes, souvent érigées avant 1975, qui nécessitent une quantité d’énergie considérable pour le chauffage en raison de leur incapacité à retenir la chaleur.

En France, un diagnostic de performance énergétique (DPE) est utilisé pour évaluer la consommation énergétique des logements, les classant de A (très performants) à G (très énergivores). Les logements classés F ou G sont considérés comme des passoires thermiques.

La loi climat et résilience, adoptée en 2021, prévoit d’interdire la location de ces logements à partir de 2025 pour les classes G et de 2028 pour les classes F. Cette réglementation vise à encourager les propriétaires à entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour améliorer le confort et la qualité de vie des locataires, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Quelles sont les solutions pour rénover une passoire énergétique ?

Améliorer la performance énergétique d’un logement est un enjeu majeur pour les propriétaires, les locataires et l’environnement. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour transformer une habitation énergivore en un espace plus économe et confortable.

Audit énergétique

Avant d’entreprendre des travaux, il est conseillé de réaliser un audit énergétique pour identifier les points faibles de l’habitation et prioriser les interventions.

Isolation thermique

L’isolation est la première étape pour réduire les déperditions de chaleur. Isoler les murs, le toit, les planchers et les fenêtres peut considérablement diminuer la consommation d’énergie.

Chauffage performant

Remplacer les anciens systèmes de chauffage par des modèles plus récents et plus efficaces peut également aider à améliorer la performance énergétique. Les pompes à chaleur, les chaudières à condensation ou les systèmes de chauffage solaire sont des options à considérer.

Ventilation efficace

Une bonne ventilation est essentielle pour maintenir une qualité d’air saine tout en évitant les pertes de chaleur inutiles. Les systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) peuvent être une solution adaptée.

Équipements économes

L’utilisation d’appareils électroménagers et d’éclairage à faible consommation d’énergie peut également contribuer à réduire la facture énergétique.

Énergies renouvelables

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques ou de systèmes de chauffe-eau solaires peut réduire la dépendance aux énergies fossiles et diminuer les émissions de CO2.

Ainsi, en adoptant une ou plusieurs de ces solutions, il est possible de rendre un logement plus économe en énergie, plus confortable à vivre et plus respectueux de l’environnement. Cela représente un investissement initial amorti sur le long terme grâce aux économies réalisées sur les factures d’énergie et à l’augmentation de la valeur du bien immobilier. De plus, cela contribue à l’effort collectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le changement climatique.

Lire également :   Les arnaques immobilières et des travaux les plus classiques

Profitez des aides à la rénovation !

Les propriétaires souhaitant rénover un logement considéré comme une passoire thermique peuvent bénéficier de plusieurs aides gouvernementales.

Parmi elles, MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires et copropriétés pour des logements construits depuis au moins 15 ans. Cette aide vise à financer des travaux améliorant la performance énergétique, tels que l’isolation thermique ou l’installation de systèmes de chauffage plus écologiques. Le montant de l’aide dépend des revenus et de la nature des travaux.

Il existe également des aides locales, des éco-prêts à taux zéro, et des réductions de TVA pour certains travaux.

Pour faciliter les démarches, le service public France Rénov’ dispose d’un site internet pour informer et accompagner les ménages dans leur projet de rénovation énergétique.

Passoire thermique : une opportunité d’investissement ?

L’investissement immobilier est un domaine qui attire de nombreux investisseurs en quête de stabilité et de rentabilité. Parmi les options disponibles, l’achat d’une passoire thermique peut sembler contre-intuitif. Ces biens, souvent moins chers à l’acquisition, sont généralement mal isolés et consomment beaucoup d’énergie pour le chauffage ou la climatisation. Cependant, cette caractéristique peut justement représenter une opportunité pour certains investisseurs.

Un logement est qualifié de passoire thermique lorsqu’il présente une mauvaise performance énergétique, avec une consommation supérieure à 330 kilowattheures par mètre carré et par an, soit plus de trois fois la consommation moyenne d’un logement neuf. En France, environ 7 millions de logements sont considérés comme des passoires thermiques, représentant près de 20% du parc immobilier.

Investir dans une passoire thermique peut donc s’avérer judicieux pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le prix d’achat inférieur offre un potentiel de plus-value significatif après rénovation. De plus, les travaux de rénovation énergétique peuvent être partiellement financés par des aides publiques. Ces rénovations permettent non seulement de réduire les coûts énergétiques mais aussi d’améliorer le confort thermique et acoustique du logement, augmentant ainsi sa valeur sur le marché immobilier.

Cependant, l’investissement dans une passoire thermique comporte des risques. Les coûts et la complexité des travaux de rénovation peuvent être plus élevés que prévu. De plus, les délais pour réaliser ces travaux doivent être pris en compte, surtout avec les échéances réglementaires approchantes pour la mise en conformité des logements.

En conclusion, investir dans une passoire thermique peut être une opportunité intéressante pour optimiser son patrimoine immobilier et participer à la transition écologique. Cependant, il est essentiel de bien évaluer les coûts et les bénéfices, ainsi que de se renseigner sur les aides disponibles pour la rénovation énergétique. Une analyse approfondie est indispensable pour faire de cet investissement une réussite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *