Comment vider une cave inondée ?

par batiste

Vous avez vécu ou assisté à une cave inondée ? C’est une situation qui a besoin d’une prise en charge urgente. Attendre les professionnels pourrait être trop tard. Si vous désirez connaître comment en finir avec cette situation à l’avenir, nous vous recommandons de vous intéresser aux lignes suivantes.

Faire sortir certaines affaires

Si vous vous rendez compte très tôt de la montée de l’eau, le premier réflexe doit être d’évacuer les affaires qui peuvent être affectées, surtout celles situées proche du sol et qui pourraient être irrécupérables (les documents importants comme les diplômes…). Ne vous préoccupez pas des affaires touchées qui sont irrécupérables (carton) ainsi que des choses récupérables après contact avec l’eau.

À un certain niveau, vous devrez éviter de plonger dans l’eau par précaution. Il est possible que vous vous fassiez électrocuter ou que vous vous noyiez. Attendez plutôt jusqu’à la fin du processus d’évacuation pour récupérer les dernières affaires.

Utiliser une pompe vide-cave adéquate pour évacuer l’eau

Sur le coup de l’inondation, vous êtes affligé et vous cherchez une solution ? Elles ne sont pas multiples, hélas. À moins d’avoir une solution plus efficace, l’usage d’une pompe vide-cave s’impose. Elle peut vous aider à faire un séchage jusqu’à environ 1 mm en profondeur.

Il existe plusieurs types de pompe vide-cave : la pompe sans broyeur et avec une crépine fine pour cave inondée d’eaux claires et la pompe avec broyeur et une crépine moins fine. Assurez-vous qu’elle correspond à la hauteur de votre local et vérifiez si elle étanche. Neuve, louée ou empruntée à un voisin, choisissez celle qui est le plus adaptée à votre situation et passez à l’action.

  • Recherchez en premier lieu un endroit pour positionner l’appareil à proximité d’un mur extérieur ;
  • Placez ensuite le tuyau à l’endroit trouvé et dirigez le bout du tuyau de refoulement vers une zone appropriée ;
  • Raccordez et fixez le tuyau à la pompe d’évacuation et actionnez l’appareil tout en immergeant la pompe vide-cave ou le tuyau d’aspiration.

Au fur et à mesure que la pompe vide la cave, commencez à évacuer le surplus de boue s’il y a lieu. C’est le moment de faire sortir les éventuelles affaires restantes et les revêtements muraux ou ceux du plancher qui ont été recouverts d’eau…

Procéder au séchage avec un déshumidificateur

Même si la pompe de relevage aspire l’eau jusqu’au moindre millimètre sur le sol de votre pièce, nous vous conseillons de continuer l’assèchement avec un déshumidificateur. Il joue un rôle primordial d’appui pour assécher les zones qui n’ont pas été sous le contrôle de la pompe. Il s’agit des murs, du plafond qui ont forcément été affectés par la présence de l’eau dans la cave.

cave inondée

Pour son usage, posez-le sur le sol sec au centre de la pièce. Actionnez-le et laissez-le tourner à puissance modérée pendant plusieurs heures. Ensuite, dès que le temps extérieur est sec et chaud, laissez les fenêtres de la cave ouvertes afin d’y faire entrer un nouvel air frais.

Identifier la raison de l’inondation

Vous pouvez connaître une inondation pour plusieurs raisons. Cela commence d’abord par quelque marque d’humidité à cause de l’usure. Une fuite de canalisation encastrée ou apparente ou une remontée inopinée des eaux du souterrain peuvent être les causes d’une cave inondée chez la majorité des personnes.

Cette inondation peut aussi subvenir suite à une catastrophe naturelle ou sous l’effet des forces naturelles telles qu’un orage violent, un épisode cévenol ou encore une averse. L’embouchure ou l’obstruction des diverses canalisations ou évacuations de la pièce peuvent également vous surprendre avec une telle situation. Vérifiez régulièrement vos canalisations pour éviter cela.

Prévenir la remontée d’eau dans la cave

Après avoir nettoyé la cave inondée et détecté les causes de cette inondation, il est temps de poser des actions en guise de prévention et d’anticipation vis-à-vis d’un prochain épisode.

Pour cela, il faut un traitement en intérieur et un traitement en extérieur. Le traitement en extérieur dont l’objectif est d’éviter que les éclaboussures et la circulation de l’eau de pluie ne laissent plus l’humidité ou l’eau envahir votre espace : construction de rigoles, drainages au sol, vérification de l’imperméabilité des gouttières, l’imperméabilisation des murs et de la toiture pour contrecarrer les fuites.

En ce qui concerne le traitement en intérieur, il consiste aussi à empêcher l’infiltration de l’eau ou de l’humidité. Mais ici, les missions sont parallèlement différentes : imperméabilisation de la façade intérieure, des murs (avec un enduit conçu pour les pièces humides), des plafonds et du plancher.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire