Comment trouver un artisan sérieux agréé RGE ?

par batiste

Les préoccupations économiques et écologiques actuelles poussent, chaque année, de plus en plus de foyers à revoir les performances énergétiques de leur logement. Pour autant, rendre un logement plus économe en énergie n’est pas à la portée de tous et suppose de faire appel à un artisan doté d’une maîtrise technique éprouvée.

Afin de garantir la qualité des travaux de rénovation énergétique, l’État a mis en place, depuis 2011, un processus de labellisation des professionnels appelé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label atteste de la compétence des entreprises et de leurs employés dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. 

Qu’est-ce qu’un artisan certifié et labellisé RGE ?

Au vu des demandes grandissantes en matière de travaux de rénovation énergétique (isolation, chauffage, ventilation, etc.), de nombreux professionnels se consacrent aujourd’hui à cette filière exigeante des métiers du bâtiment. Cependant, pour s’assurer de travailler avec un artisan sérieux, il est important de vérifier s’il bénéficie du label RGE. C’est le cas lorsqu’il a reçu l’agrément d’une commission fondée par l’autorité publique et divers organismes nationaux œuvrant pour l’écologie, comme notamment l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou Agence de la transition écologique).

artisan RGE

Toutefois, il faut bien avoir conscience que cette certification n’est pas accordée à tous les candidats potentiels. De nombreuses conditions sont à remplir, comme notamment le suivi d’une formation en énergies renouvelables, la souscription à une assurance décennale relative à la construction de bâtiments et la mise en place d’une visite de contrôle régulière.

Par ailleurs, un artisan agréé RGE pour l’installation de chaudières à condensation ne l’est pas obligatoirement pour la pose d’une climatisation. Il est nécessaire de vérifier que l’artisan dispose du bon agrément et que ce dernier est toujours valable (réactualisation obligatoire tous les 4 ans) avant d’accepter de collaborer avec lui. 

Une fois le label obtenu, le professionnel est soumis à diverses obligations qui procurent une véritable garantie et plusieurs avantages à ses clients, notamment l’accès aux différentes aides de l’État relatives à la rénovation énergétique. 

Comment trouver un bon artisan ?

L’artisan que vous choisissez pour rénover ou entretenir votre logement doit avoir les compétences nécessaires pour mener à bien votre projet. Actuellement, de nombreuses entreprises travaillent dans ce secteur, les demandes ne font qu’augmenter, et il n’est pas toujours évident de savoir vers qui se tourner. 

Afin d’assurer le bon déroulement de vos travaux, la meilleure solution est de travailler avec un spécialiste qui saura vous orienter vers le professionnel qui vous correspond. C’est le service que vous trouverez sur le site maison.fr. Cette plateforme recense les entreprises et artisans du bâtiment sur tout le territoire français et permet aux particuliers d’obtenir rapidement et facilement un RDV avec un professionnel sérieux et qualifié en adéquation avec leur projet. Chaque demande est traitée individuellement par un spécialiste qui propose très rapidement au particulier un RDV avec le professionnel le plus à même de réaliser ses travaux, pour un devis ou une intervention en quelques jours. 

Comment bénéficier des aides de l’État ? 

Faire appel à un artisan certifié par le label RGE est un gage de qualité et une condition sine qua non pour prétendre à des aides financières pour les travaux de rénovation énergétique. C’est le principe d’éco-conditionnalité des aides publiques. Grâce à l’intervention d’un spécialiste certifié, vous pourrez accéder aux aides de l’État telles que MaPrimeRénov’, l’Eco-PTZ ou les Certificats d’Économie d’Énergie. 

MaPriveRénov’ est une prime de transition énergétique distribuée par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat – établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement, du Budget et de l’Économie). Elle remplace le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Elle est accessible à tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, et est accordée pour les équipements et travaux de chauffage, d’isolation et de ventilation. Son montant est évalué en fonction des revenus du foyer et de la nature des travaux. 

Prolongé jusqu’à fin 2023, l’Eco-PTZ, est un prêt à taux zéro permettant de financer des travaux de rénovation énergétique (rénovation ponctuelle ou globale dans le but d’améliorer la performance énergétique d’un logement). D’un montant maximal de 50 000€, il est accordé par certaines banques aux propriétaires, occupants ou bailleurs, sans condition de ressources. 

Les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) viennent en aide aux foyers les plus modestes dans le but de réduire leur consommation énergétique et de limiter leur impact sur l’environnement. Ils imposent aux fournisseurs d’énergie et de carburant de proposer des solutions plus économiques pour les propriétaires. Ils sont notamment à l’origine de l’isolation à 1€ ou des primes énergies. C’est une mesure incitative qui fait en sorte que le coût financier des travaux de rénovation énergétique ne soit plus un frein pour les ménages. 

Dernièrement, le gouvernement a mis en place un outil de simulation en ligne pour connaître le montant des aides financières auxquelles vous pouvez prétendre et trouver les bons interlocuteurs. Une occasion supplémentaire de rentabiliser vos travaux de rénovation. 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire