Comment effectuer l’installation d’une caméra de surveillance ?

Après vos travaux de chauffage ou d’isolation, que diriez-vous de procéder à l’installation d’une caméra de surveillance afin de protéger votre logement ? Rassurez-vous, sa pose est facile à condition de bien respecter les étapes de mise en place. On vous dit tout !

installation caméra de surveillance

L’installation d’une caméra de surveillance : prérequis à savoir

Vous avez effectué des travaux d’isolation ou de chauffage dans votre demeure et vous souhaitez maintenant assurer sa protection via des appareils de pointe ? Rassurez-vous, il est relativement facile d’installer une caméra de surveillance, que ce soit en copropriété ou chez un particulier.

Notez cependant que pour effectuer correctement l’installation de votre caméra, l’emplacement de cette dernière est primordial. Elle doit en effet être installée à l’abri des regards, afin d’être totalement invisible de l’extérieur.

Vous devez de plus installer l’appareil en hauteur, idéalement dans votre entrée et dans une zone où elle ne pourra pas être arrachée par les cambrioleurs. Enfin, pensez à placer votre caméra dans une zone où elle pourra facilement capter les bruits alentour.

Attention, le coût d’installation d’une caméra de surveillance peut varier en fonction de vos besoins, du prix de l’appareil en lui-même et du nombre de caméras. Le prix sera évidemment bien plus élevé si vous installez non pas une seule mais plusieurs caméras dans votre logement. Enfin, si votre produit possède une technologie pointue et high-tech,  l’installation sera plus complexe.

L’installation de sa caméra de surveillance en fonction du type de configuration

Comment installer une caméra de surveillance avec fil ?

Lorsque vous achetez une caméra de surveillance, l’appreil est livré avec de nombreux éléments indispensables à son fonctionnement type socle ou fil jaune. Voici comment les mettre en place :

  • en premier lieu, connectez le fil jaune sur la caméra et au bloc d’alimentation ;
  • branchez ensuite la prise de la caméra ;
  • installez le socle de la caméra près du plafond (il faut que ça soit une zone en hauteur) ;
  • fixez la caméra au mur ;
  • enfin, branchez le fil d’alimentation de l’appareil à une prise.

Comment installer une caméra de surveillance Wi-Fi ?

L’installation d’une caméra de surveillance Wi-Fi est un peu plus complexe. Vous devez en amont la connecter au routeur ou à la box ADSL via un câble réseau. Une fois que le réseau a détecté votre caméra, votre ordinateur vous demandera une adresse IP. Il n’y a plus qu’à indiquer cette dernière pour finaliser l’installation de votre caméra high-tech !

Quels sont les avantages d’une caméra de surveillance ?

Une caméra de surveillance offre de nombreux avantages pour lutter contre la délinquance : en effet, elle joue un rôle de dissuasion, en agissant sur le comportement des individus.

C’est un moyen efficace de lutte contre les cambriolages, car elle permet aux particuliers comme aux professionnels de garder un œil sur leur bien immobilier en cas d’absence. Et si malgré tout, vous vous faites cambrioler, votre caméra aura normalement enregistré le passage des voleurs. Il vous sera ainsi bien plus facile d’aller porter plainte auprès de la police.

installation caméra de surveillance wi-fi

Quelles sont les règles en vigueur pour installer une caméra de surveillance ?

Aucune demande préalable obligatoire !

Bonne nouvelle, que vous habitiez en maison individuelle ou en appartement, vous avez tout à fait le droit de procéder à l’installation d’une caméra de surveillance ou à un système d’alarme et ce, sans aucune demande d’autorisation préalable exigée !

Si vous avez effectué des travaux de rénovation énergétique, vous savez à quel point cela peut être harassant de devoir suivre toutes les démarches administratives. Ceux qui ont dû déposer auprès de leur mairie une déclaration préalable pour isoler les murs extérieurs de leur maison située près d’un site historique s’en souviennent encore…

Lire également :   Comment financer des travaux avant de vendre sa maison ?

Attention au droit à l’image

Attention concernant le droit à l’image : les dispositifs de surveillance doivent en effet respecter la vie privée des individus, qu’il s’agisse de vos voisins, de visiteurs, ou de simples passants. La CNIL (qui est la Commission nationale de l’informatique et des libertés) veille au bon respect de ces règles.

Par conséquent, même si vous souhaitez installer une caméra extérieure, seul l’intérieur de votre propriété peut être filmé. Si votre caméra a pour but de surveiller votre domicile lors de l’intervention d’une aide soignante, d’une nourrice ou plus globalement d’une aide à la personne, vous vous devez de prévenir cette personne de la présence d’une caméra.

Quelles sont les aides financières pour l’installation de sa caméra de surveillance ?

Tout comme il existe plusieurs aides à la rénovation énergétique, on trouve des aides permettant de réduire le coût de sa caméra de surveillance. Ces aides ne sont toutefois pas les mêmes selon que vous soyez un particulier ou un professionnel

Comment un particulier peut-il réduire le coût d’installation de sa caméra ?

Il existe moins d’aides financières disponibles pour les particuliers que pour les professionnels. Toutefois, les assurances sont nombreuses à proposer une baisse de 10 % du coût de l’assurance habitation par exemple. Cela permet d’encourager les particuliers à équiper leur domicile.

Si vous souhaitez installer une caméra de surveillance dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides, telles que la TVA à taux réduit. Il existe différents taux pour cette TVA : 5 % (le cas le plus courant) ou 10 % (surtout en ce qui concerne l’installation des pompes à chaleur air-air). Vérifiez laquelle peut s’appliquer à votre cas.

Professionnels : les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre

Vous êtes un professionnel, et souhaitez pouvoir fermer votre commerce l’esprit serein le soir et le week-end ? Vous avez le droit à de nombreuses aides financières. Elles sont d’ailleurs plus importantes que celles prévues pour les particuliers :

  • les aides des collectivités : ces aides ne sont pas systématiques, et dépendent du type de surveillance mise en place. Si votre caméra relève d’un système de surveillance dite “réactive”, cela engendre des coûts supplémentaires liés à l’analyse des images. Une aide des collectivités peut alors vous être attribuée ;
  • les subventions du FIPD : créé en 2007 par le Gouvernement, le Fonds Interministériel pour la Prévention de la Délinquance encourage les communes à mettre en place des systèmes de prévention contre les malveillances en général. En 2010, ce fonds a permis à 738 projets de voir le jour. Les subventions, d’un taux variant entre 20 et 50 %, peuvent concerner des dépenses liées à l’installation ou à l’achat de caméras, mais aussi des dépenses liées aux systèmes de vidéoprotection de logements sociaux ou de la voie publique ;
  • si vous êtes propriétaire d’un tabac, vous pouvez bénéficier d’aides du Gouvernement afin de sécuriser votre réserve et votre local commercial. Par exemple, si vous souhaitez acheter une caméra, celle-ci sera subventionnée de 500 euros.

Et si vous êtes l’heureux propriétaire d’un local tout neuf et que vous souhaitez installer une caméra de surveillance en même temps que vous effectuez vos travaux ? Afin de diminuer vos frais, n’hésitez pas à faire appel à des startups de travaux à domicile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *