Comment chauffer votre logement à l’approche de l’hiver ?

La question du chauffage des logements est un sujet majeur à l’heure actuelle. Entre l’augmentation du prix de l’énergie et les demandes de restriction préconisées par le Gouvernement, il faut trouver de nouvelles solutions. Afin de ne pas dépenser tout votre budget pour vous chauffer cette année, vous devez penser malin ! Retrouvez dans cet article plusieurs astuces pour aménager votre logement et le réchauffer naturellement.

comment se chauffer en hiver

Investissez dans une bonne isolation thermique

La mauvaise isolation est souvent un problème dans les logements anciens. C’est le cas pour les vieilles maisons, mais aussi dans certains immeubles. Vous pouvez chauffer autant que possible, vos efforts seront en vain si votre isolation est défectueuse. Pour y remédier, il convient de rénover vos installations pour limiter les déperditions thermiques.

L’isolation des murs

Lorsque vous envisagez des travaux pour mieux isoler vos murs, deux solutions s’offrent à vous :

  1. l’isolation par l’intérieur (ITI) ;
  2. ou par l’extérieur (ITE). 

La 1ʳᵉ option est la plus répandue et s’avère être plus économique. Elle consiste à installer des panneaux de doublage soit sur l’ossature, soit derrière une cloison. C’est une solution qui pourrait vous faire perdre de l’espace, mais avec un peu de désencombrement de vos pièces, vous ne verrez pas la différence.

Si vous optez pour une isolation des murs par l’extérieur, la technique avec enduit est la solution à favoriser. Elle est, de fait, la plus simple à mettre en œuvre.

L’isolation du toit

Votre toiture est l’endroit par lequel le froid a le plus de chance de s’immiscer dans votre logement. En moyenne (selon l’ADEME), il peut représenter jusqu’à 30 % des déperditions thermiques d’une maison, contre 25 % pour les murs. Il est donc primordial de s’assurer que l’isolation de votre toiture est de bonne qualité.

Comme pour le cas des murs, vous pouvez choisir une rénovation par l’intérieur ou par l’extérieur. Les différences entre ces deux techniques restent sensiblement les mêmes, celle par l’extérieur est plus onéreuse, mais permet de garder la hauteur sous plafond. En revanche, si vous choisissez la technique par l’intérieur, il vous faudra libérer de l’espace.

L’isolation des fenêtres

Pour réaliser des économies d’énergie, le changement de vos fenêtres peut être une solution efficace. Si vous voyez de la condensation sur vos vitres et que vous sentez des courants d’air, il est temps de les remplacer.

En premier lieu, optez pour un double vitrage si ce n’est pas déjà le cas. Le survitrage, film plastique qui va couvrir votre fenêtre, peut également empêcher les fuites thermiques. Le problème venant aussi parfois des joints, pensez à remplacer les joints de calfeutrage afin de garantir une bonne étanchéité.

Lire également :   Quel type de chauffage choisir quand on construit sa maison individuelle ?
se chauffer en hiver

Optez pour un système de chauffage performant

L’énergie occupe une part importante dans le budget des Français. S’informer correctement sur les différents modes de chauffage et les bonnes pratiques est donc essentiel. Voici quelques astuces pour réguler votre facture.

Choisir le système adéquat

Si vous devez rénover votre système de chauffage, étudiez toutes les possibilités. C’est un investissement à long terme, il ne faut pas se tromper. Dans un premier temps, renseignez-vous sur les tarifs de gaz et d’électricité chez votre fournisseur d’énergie. Il se pourrait que votre vieux chauffage au gaz consomme beaucoup et qu’une nouvelle installation électrique soit plus avantageuse.

De manière générale, il est conseillé d’opter pour un chauffage électrique lorsque vous avez un petit logement. Cependant, évitez les convecteurs “grille-pain” et remplacez-les par des radiateurs à inertie. Votre consommation sera mieux maîtrisée et la chaleur se diffusera de manière uniforme, garantissant ainsi votre confort.

Pour un logement plus grand, faites le choix d’installations écologiques. C’est un investissement, mais qui sera amorti rapidement sur vos factures d’énergie. De nombreuses options s’offrent à vous, comme les pompes à chaleur (PAC) ou le chauffage au bois. De plus, votre maison y gagnera largement en plus-value.

Chauffer à la bonne température

Ces dernières années, il a été recommandé de chauffer les logements à 19 °C, contre 21 °C auparavant. Cela nécessite de posséder des équipements qui vous permettent de réguler le chauffage.

Lors de la rénovation de votre système de chauffage, profitez-en pour investir dans des thermostats compatibles, voire connectés. C’est un bon moyen de maîtriser votre consommation. Vous n’aurez pas grand-chose à faire si ce ne sont les premiers réglages, par la suite votre chauffage se régulera automatiquement selon les paramètres que vous aurez choisis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *