Quelle méthodologie avoir pour des travaux de rénovation ?

par Tristan

Parce que les travaux de rénovation peuvent parfois s’avérer plus difficiles que vous l’aviez imaginé, voici les conseils que des artisans tous travaux vous donnent pour éviter de mauvaises surprises dans vos rénovations.

salle de bain avec baignoire dans maison

Identifiez les travaux à entreprendre

Il faut identifier trois type de travaux de rénovation : les travaux de sauvegarde du bâtiment ou de la maison (réfection de la toiture, réparation de canalisations et étanchéité), les améliorations secondaires (réaménagement du salon, de la salle de bain ou de la cuisine) et les finitions (peintures, décoration).


– Définissez un budget précis de la somme que vous seriez prêt à investir : prenez rendez-vous avec un organisme financier si vous envisagez un prêt. Prévoyez 10% à 15% supplémentaires pour les imprévus.
– Constituez un dossier des travaux souhaités, avec les catalogues publicitaires puis contactez un professionnel
– Contactez les services municipaux de votre ville pour connaître les règlements attachés à votre lieu de résidence
– Prenez contact avec plusieurs entreprises de rénovation pour obtenir des devis. Privilégiez les devis gratuits et préférez les devis détaillés.
– Assurez-vous que votre entreprise de choix dispose de toutes les assurances nécessaires.

Si vous souhaitez refaire votre toiture, il n’y a pas de déclaration à faire si vous choisissez le matériau initial de couverture. Mais si vous souhaitez changer de matériau, vous devez déposer une déclaration préalable à la mairie.
– Pensez à changer le chauffage. Changer de source d’énergie n’est pas une affaire de coup de cœur : on peut être pour la préservation de la nature sans recourir systématiquement au solaire, au géothermique ou à l’éolien.

Sans parler du coût de l’installation, n’oubliez pas que la fabrication d’un panneau solaire ou d’une éolienne occasionne une dépense en énergie fossile (matières premières, assemblage, transport…) qui ne sera compensée qu’après plusieurs années de fonctionnement… et jamais si le vent et le soleil sont trop rarement au rendez-vous !

Aussi ne vous lancez pas dans de grands travaux avant de faire le vrai bilan de votre installation ou, mieux, de faire établir un diagnostic thermique par un spécialiste.

Vous souhaitez rénover votre cuisine ?

Pour la rénovation de la cuisine, là aussi, pas de précipitation ! Vérifiez tout d’abord les arrivées et les évacuations d’eau existantes, puis déterminez l’emplacement où vous pouvez en créer de nouvelles. N’oubliez pas que, si l’on peut amener l’eau presque partout, il n’est pas toujours possible de l’évacuer. Prenez donc conseil auprès d’un artisan en rénovation de maison si vous éprouvez le moindre doute.

– Lorsque l’évier est sous une fenêtre, assurez-vous qu’un robinet n’en empêchera pas l’ouverture.
– Pour une installation gaz, pensez à l’aération et à la ventilation.
– Préférez trop de prises électriques bien disposées que pas assez mal réparties Pensez à adapter le compteur aux nouveaux appareillages que vous installez.
– Prévoyez un éclairage général au plafond, un éclairage direct évitant les zones d’ombre sur le plan

éviers dans une cuisine

Améliorez votre salle d’eau

Vérifiez la plomberie et évaluez la production d’eau chaude. Sera-t-elle suffisante pour vos nouveaux besoins ?
Si vous choisissez un système de production d’eau chaude instantanée stockée dans un ballon (solution souvent retenue dans la rénovation d’une maison de campagne), évitez les déperditions de chaleur en l’installant près (sinon dans) de votre salle de bains.
Vérifiez l’installation électrique et respectez les normes de sécurité souvent absentes dans les vieux bâtiments.
– Créez une aération en cas de besoin.
– Pour une bonne circulation dans la pièce, prévoyez un dégagement de 80 cm devant une douche et de 70 cm devant une baignoire. Un lavabo et des W-C suspendus facilitent le nettoyage au sol.
– Préférez des robinets thermostatiques qui évitent les risques de brûlures, surtout si vous avez des enfants.

Vous souhaitez mettre aux normes votre réseau électrique ?

– Établissez un état des lieux de l’installation et listez les changements à effectuer. Seul un électricien peut établir un diagnostic garanti. Le nombre d’appareils électriques à alimenter lui permettra d’évaluer la puissance du compteur à poser.
– Dans le devis, exigez que l’enlèvement de l’ancienne installation soit à la charge de l’entrepreneur.
– Si vous souhaitez cacher les nouveaux fils, il faut prévoir d’importants travaux de maçonnerie et de peinture… et par conséquent le budget adéquat !
– Pour les chambres et le salon, pensez à des prises commandées depuis la porte d’entrée, vous éviterez ainsi de nombreux allers-retours vers les lampes de chevet ou les lampadaires.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire