Comment financer ses travaux ?

par batiste

Aménager ou rénover son logement, que vous veniez de l’acheter ou que vous habitiez déjà dedans, est le rêve de beaucoup de ménage en France. Il se pose cependant rapidement la question épineuse du financement de ces travaux. Heureusement, il existe de nombreuses solutions qui permettent d’éviter d’avoir à le faire uniquement sur fonds propres, et certaines astuces peuvent même vous aider à faire baisser la facture finale.

travaux rénovation énergétique

Le financement de travaux de rénovation énergétique

Dans le cadre de travaux de rénovation, il est possible de faire appel à différentes aides de l’État, que celles-ci soient nationales ou locales. En effet, afin de respecter les engagements des accords de Paris, où la France s’est engagée à être neutre en émissions de carbone pour 2050, le gouvernement a mis en place une politique d’accompagnement des particuliers et des entreprises dans leurs travaux de rénovation. Vous avez donc droit, quels que soient vos revenus, à une aide de l’État, à la condition que vous effectuiez des travaux de rénovation qui amélioreront l’efficacité énergétique de votre bâtiment. MaPrimeRenov’ permet ainsi d’indemniser jusqu’à 90% des travaux les ménages les plus modestes, 60% des travaux pour les ménages à revenus intermédiaires, et 40% des travaux les ménages à haut revenus, si les rénovations effectuées sont éligibles. Cette prime présente également l’avantage d’être cumulable avec d’autres aides, notamment locales. En effet, certaines régions offrent des aides à la rénovation énergétique supplémentaires. Dans le cadre de travaux améliorant l’efficacité énergétique d’un logement, il est également possible d’avoir un taux de TVA s’appliquant sur les matériaux de 5%, au lieu de 20%. Contrairement à la PrimeRénov’, cette aide de l’État porte également sur les matériaux de construction annexes à ceux de la rénovation énergétique. Si vous refaites une salle de bain en l’isolant, le taux de TVA réduit peut donc également s’appliquer au carrelage par exemple. Il y a cependant deux conditions pour bénéficier de cette aide, le bâtiment concerné doit être construit depuis plus de deux ans et le particulier doit faire appel à un professionnel estampillé RGE, Reconnu Garant de l’Environnement, pour effectuer ses travaux.  

travaux rénovation énergétique

Il est également possible de faire appel à la Prime énergie, toujours dans le cadre d’une rénovation visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Délivrée par les fournisseurs d’énergie, qui doivent compenser leurs émissions carbone par des certificats d’énergie, c’est ce système qui permet d’isoler ses combles à 1€ par exemple. Enfin, pour alléger la facture de ses travaux de rénovation énergétique, il ne faut pas perdre de vue la valeur ajoutée de ceux-ci à votre logement. Tout d’abord, cela permet de réduire la consommation d’énergie de votre bâtiment sur le long terme, et donc de faire baisser la facture d’électricité ou de gaz. De bons travaux d’isolation, avec le remplacement d’un ancien moyen de chauffage par un modèle récent, comme une pompe à chaleur, permettent de rentabiliser les travaux en seulement quelques années. Enfin, toute vente de logements doit maintenant être accompagnée d’un DPE, Diagnostic de Performance Énergétique, de l’habitation. Effectuer des travaux de rénovation énergétique permet donc d’augmenter le prix de vente du logement.

Quels autres moyens de financement pour ses travaux ?

Dans le cadre d’une rénovation énergétique de votre logement, il est également possible de faire appel à un prêt à taux zéro auprès d’une banque. Ceux-ci, aidés également par l’État, ont pour but de vous aider à trouver les fonds pour rénover votre logement. Si la mesure du prêt à taux zéro devait disparaître en 2022, le gouvernement a étendu cette aide jusqu’en 2023. Vous pouvez contracter ce prêt auprès de nombreuses grandes banques institutionnelles, ainsi qu’auprès de certaines néobanques tels que HelloBank. Si ces prêts n’ont pas d’intérêts à payer, ils doivent toutefois être remboursés, et s’ajoutent donc à un possible crédit pour l’achat du logement. Si vos travaux ne remplissent pas les critères d’allocations d’aides étatiques, il reste d’autres moyens de financer ses travaux. Il y a bien entendu les fonds propres, mais si ceux-ci sont insuffisants, il est alors possible de demander un prêt travaux, ou un prêt rénovation. Ceux-ci ne demandent aucun critère particulier, mais sont des crédits à la consommation. Si cela reste une bonne option pour financer ses travaux, il faut faire attention aux risques de surendettements.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire