Économiser sur la facture énergétique de votre bien en location Airbnb : comment faire ?

La location courte durée (communément appelée location saisonnière, location de vacances ou location Airbnb) est un mode de location très en vogue depuis quelques années. Beaucoup de propriétaires y voient un moyen de maximiser les revenus potentiels d’une propriété en profitant d’une meilleure rentabilité et flexibilité qu’en longue ou moyenne durée.

Au fil des années le métier a connu une véritable professionnalisation, et les propriétaires ont commencé à chercher comment maximiser leurs revenus et optimiser leurs dépenses.

S’il existe déjà de nombreuses solutions éprouvées pour maximiser vos réservations et des stratégies d’optimisation fiscale, le volet énergétique est souvent laissé de côté de par son aspect plus technique.

Nous allons énumérer dans cet article des astuces et informations clés pour tous ceux qui souhaitent faire des économies sur leurs dépenses énergétiques.

Comment évaluer sa consommation énergétique ?

Vous allez devoir évaluer votre consommation en partant des documents de votre fournisseur. Vous trouverez par exemple sur vos factures, la consommation en kWh pour l’électricité et le gaz.

En prenant vos factures de différentes périodes, vous allez pouvoir constater à quelle période votre consommation est la plus importante, l’hiver vous allez souvent avoir une consommation en hausse à cause du chauffage, et en été ce sera à cause de la climatisation.

Vous devrez aussi repérer quels appareils sont les plus énergivores : la plupart des électroménagers sont livrés avec une étiquette énergétique, qui classifie (souvent de A à G) vos appareils électroménagers, vous y trouverez aussi souvent la consommation moyenne en kWh.

Pour une activité professionnelle nous vous suggérons de réaliser un audit à l’aide d’un professionnel, comme pour votre diagnostic de performance énergétique. Cela vous permettra de vous assurer un retour pertinent à vos besoins stratégiques.

Que faire pour limiter les dépenses en énergie ?

En ce qui concerne les actions que peut mener le propriétaire, on peut les lister de la manière suivante :

  • Améliorer l’isolation du logement : Vous pouvez investir dans l’isolation de vos murs et de votre toit, en choisissant des matériaux isolants comme de la laine de roche ou de la fibre de verre.
    Vous devrez aussi investir dans des fenêtres à double vitrage et dans des bandes de calfeutrage pour limiter les pertes de chaleur.
  • Optimiser le chauffage et la climatisation : Vous pouvez utiliser des thermostats contrôlable à distance pour n’utiliser le chauffage qu’en présence de locataire. Pensez aussi à l’entretien régulier de vos radiateurs et système de climatisation pour améliorer la circulation de l’air.
  • Utiliser des appareils électroménagers économes en énergie : La majorité des appareils en vente sont fournis avec l’étiquette énergie et vous permettent donc d’équiper votre bien avec des appareils à consommation légère.
  • Améliorer l’éclairage : Préférez des ampoules basse consommation, comme par exemple des ampoules LED. Vous pouvez aussi opter pour des détecteurs de mouvement et des minuteurs qui éteindront automatiquement les lumières au bout d’un certain temps.
  • Utiliser les énergies renouvelables : Envisagez d’installer des panneaux solaires pour produire de l’électricité.
  • Suivre régulièrement la consommation énergétique : La plupart des fournisseurs vous donnent des options pour suivre votre consommation énergétique en temps réel.
Lire également :   Hausse des ventes de passoires thermiques

Encourager les locataires à économiser l’énergie

Lorsque vous accueillez des locataires, votre consommation est dépendante de leur utilisation des installations. De ce fait, il est important de pousser vos hôtes à prendre les meilleures habitudes.

Nous vous suggérons deux pistes pour responsabiliser intelligemment les voyageurs qui résideront dans votre propriété :

En premier lieu, édicte clairement les interdits en termes de consommation dans votre règlement intérieur. Et faites le signer par vos locataires afin de pouvoir agir légalement si jamais ils ne respectaient pas vos directives.

Ensuite, vous pouvez leur donner une plaquette de gestes à suivre afin de les orienter dans les meilleures pratiques à mettre en place. Comme cela, vous responsabilisez vos locataires aux démarches RSE (Pour “Responsabilité Socio-environnementale”).

Conclusion :

L’investissement dans des solutions énergétiques, vous permettra de limiter vos dépenses, de réduire votre empreinte carbone et de sensibiliser vos invités.  Ce qui était avant considéré comme un ajout superflu est devenu un point stratégique pour l’ensemble des propriétaires de location saisonnière.

Vous trouverez sur ce site de nombreuses idées afin d’apprendre comment faire des rénovations énergétiques de manière économique avec toutes les aides et primes à disposition. N’hésitez donc pas à consulter les différentes ressources à disposition afin d’en apprendre plus sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *