Apprenez à ranger efficacement votre matériel en 6 étapes

par hellothomas

Nettoyer, balayer, astiquer, c’est votre métier. Mais comment gagner du temps et de la place pour le stockage des produits ? Et comment optimiser vos rangements tout en appliquant les normes de sécurité en entreprise ? Apprenez à ranger efficacement votre matériel d’entretien grâce à ces 6 étapes clés.

Étape 1 : triez le matériel et les produits d’entretien

S’il existe bien une règle d’or à suivre en matière d’entretien et de nettoyage professionnel, c’est de séparer les produits par utilisation et par compatibilité.

Les pelles avec les brosses et les balais. Les papiers, essuie-tout, lingettes et tissus ensemble. Le matériel électronique de côté (aspirateur, lustreur, laveuse)… Et surtout, les produits inflammatoires séparés des autres produits d’entretien professionnels.

Pour gagner du temps et en efficacité, vous pouvez aussi regrouper le matériel par utilisation :

  • crème à récupérer, éponge, anticalcaire, javel pour nettoyer des sanitaires ;
  • produit multiusage, désinfectant, balai et serpillère pour nettoyer les sols et les surfaces ;
  • chiffon en microfibre, aérosol, désinfectant pour dépoussiérer des bureaux d’entreprise.

Étape 2 : optimisez les rangements

Pour faciliter l’accès et la recherche d’un matériel dans votre local d’entretien ou sur les chariots de ménage, utilisez des boîtes et compartiments. Des casiers de couleur vous aideront à repérer les produits et outils d’un rapide coup d’œil.

Sans local de ménage, pensez surtout à stocker votre matériel dans des recoins stratégiques. L’une des places les plus évidentes est le dessous d’évier. Les placards des cuisines sont hélas souvent trop étroits. Un rangement coulissant s’avère alors très pratique pour attraper le produit d’entretien de votre choix.

Les accessoires de ménage peuvent être au final rangés à peu près partout : suspendus au mur ou à des crochets, compartimentés dans des paniers accrochés à la porte, etc. Le tout est d’optimiser votre espace et ne pas gêner la circulation.

Étape 3 : rangez votre matériel dans un local à ménage

Un local à ménage, c’est franchement l’idéal pour ranger votre matériel de ménage volumineux (chariot, aspirateur notamment) et stocker tous les produits dangereux… Mais attention, l’aménagement d’un local sur votre lieu de travail doit respecter des normes d’hygiène et de sécurité strictes, telles que :

  • la fermeture à clé du local, accessible aux agents d’entretien ;
  • 6 m² de surface minimum pour stocker et manipuler les fournitures, le matériel et les produits ;
  • la présence d’une aération mécanique ou naturelle, et d’un point lumineux central ;
  • le revêtement du sol synthétique ou carrelé.

Vous souhaitez aménager un local à ménage dans votre entreprise ? Profitez des primes aux travaux, soutenues par l’État et soumises à conditions.

Étape 4 : prévoyez une étagère pour le stockage des produits

Il est bien plus simple et plus pratique de disposer vos matériaux sur une étagère fixée au mur, plutôt que de les stocker à même le sol. Il serait en effet dommage de trébucher sur un outil ou de renverser un contenant qui aurait été mal fermé. 

Un conseil : un niveau d’étagère pour une fonction, accompagné d’un étiquetage de la signalétique des produits chimiques. L’affichage des pictogrammes et le récapitulatif des produits incompatibles sont essentiels pour votre sécurité. 

Le matériel le plus lourd doit de préférence être disposé en bas de l’étagère. Déposez en revanche le matériel quotidiennement utilisé à la hauteur de vos coudes, pour une prise en main facilitée et pour reposer le dos et les articulations. Sauf manque d’espace et de rangement, videz les parties hautes des étagères… Car attraper un objet en hauteur, c’est prendre un risque inutile, en cas de chute de l’objet, de casse, ou même de déversement d’un liquide.

Étape 5 : aménagez une armoire de sécurité anti-feu

Les produits inflammables sont des produits dangereux. Ils doivent être mis à l’abri de la chaleur et stockés à l’écart des autres produits d’entretien. Une réglementation définie dans le Code du Travail indique les mesures préventives à prendre et les risques d’exposition aux produits chimiques.

En plus des équipements de protection individuelle (EPI) adaptés aux agents d’entretien, vous pouvez aménager une armoire de sécurité anti-feu. Elles sont généralement conçues en métal, en polyéthylène et en acier. Ces armoires sont de véritables rangements coupe-feu. Lorsqu’elles sont aux normes EN 14470-1, elles garantissent 15 à 90 minutes de résistance aux flammes, en cas d’incendie.

Prévoyez aussi des bacs de rétention pour disposer les produits liquides à l’intérieur de l’armoire. La rétention réduit les risques de déversements accidentels.

Étape 6 : réapprovisionnez régulièrement les stocks

Tout professionnel de l’entretien le sait : les stocks doivent être anticipés et réapprovisionnés de manière régulière. 

Dès réception du nouveau matériel, déballez les cartons et les emballages plastiques. Rangez soigneusement chaque référence à sa place. Ce rangement est un gain de temps précieux pour l’organisation des tournées de ménage.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire