Fuite d’eau non destructive : quels sont les procédés à suivre ?

par hellothomas

 Rechercher une fuite d’eau peut être indispensable si des anomalies se présentent dans les canalisations extérieures, les murs et les tuyauteries. Ce procédé peut être compliqué. Heureusement, le développement des nouvelles technologies a permis aux spécialistes de créer des équipements innovants et d’effectuer la détection de fuites d’eau via un dépannage non destructif. Pour ce faire, faire appel à des professionnels s’avère être indispensable pour bénéficier d’une intervention suivant les normes. Quelles sont les solutions à adopter dans ce cas ?

enfant-seau-fuite
  1.  Les avantages de faire appel à des experts pour détecter les fuites

Souvent, les fuites d’eau au niveau des installations de plomberie, des tuyaux et des robinetteries peuvent engendrer divers problèmes. Il est donc essentiel de les repérer le plus rapidement possible pour pouvoir réparer à temps. Si vous êtes donc à la recherche de professionnels pour une détection de fuites d’eau par un procédé non destructif dans le 60, n’hésitez pas à contacter une équipe d’experts.

Souvent, les entreprises qui proposent ce type de prestation collaborent avec des experts spécialisés dans la détection des fuites d’eau. Il vaut mieux leur confier ces travaux puisqu’il s’agit notamment d’une tâche compliquée qui ne s’improvise pas. L’expertise d’un spécialiste reste essentielle pour profiter de résultats efficaces.

Grâce à des techniques spécialisées, les anomalies seront détectées rapidement. Le temps de traitement est réduit évitant en effet les dégâts des eaux. Généralement, un professionnel promet souvent un excellent diagnostic. En règle générale, les techniciens sont en mesure d’intervenir sur tous types de réseaux d’eau tels que les évacuations, l’alimentation ou encore le chauffage. En plus, ils sauront conseiller efficacement les clients sur les solutions à mettre en place. Actuellement, l’usage d’équipement spécialisé a permis de mettre en place des méthodes non destructives dans la détection de fuites d’eau.

  1. Les techniques de détection de fuites d’eau non destructive

Plusieurs méthodes sont mises en place de nos jours pour détecter plus facilement les fuites d’eau et même celles qui sont imperceptibles à l’œil nu.

  1. L’usage de la caméra thermique

L’usage de la caméra thermique fait partie des processus de détection non destructive. Cet appareil permet de découvrir visuellement les canalisations et les tuyauteries enterrées ou encastrées. Il faut dire que cette technologie non intrusive est plus efficace que d’autres techniques conventionnelles. Les températures de surface sont enregistrées sans insérer des sondes dans la structure. Elle apporte même des informations précises et fiables. Cet équipement innovant peut également être efficace pour la détection des zones présentant des moisissures et de l’humidité excessive sans oublier le chauffage. La caméra est aussi en mesure de détecter les changements de température derrière les murs et sous les planchers.

robinet-fuite
  1. L’utilisation des microphones au sol

Certains techniciens utilisent également les microphones pour détecter l’emplacement des fuites. Lors des interventions, cet appareil peut détecter les fuites facilement. Généralement, les fuites d’eau et les gouttes d’eau sont repérées facilement lorsque le son s’amplifie du côté de l’appareil. Il est même capable de détecter les fuites dans les canalisations même celles situées sous quelques mètres de béton. Cette technique réduit grandement le nombre de travaux de fouille pour détecter et régler les problèmes de fuite.

  1. La détection par gaz traceur

Cette fois, la méthode utilisée consiste à rejeter dans la tuyauterie vide un mélange de gaz non nocif et sans odeur. Ensuite, les techniciens utilisent une sonde très sensible pour détecter les endroits précis où le gaz s’échappe. C’est une méthode très efficace qui permet de détecter rapidement les fuites dans les canalisations et même celles qui sont enterrées. Ce qui prouve qu’il s’agit d’une technique non destructive. Le gaz ne dépose pas de résidus ni ne laisse échapper des odeurs nocives. Il peut même être utilisé dans des réserves d’eau potable. 

  1. La détection par humidimètre

Hyper sensible, l’humidimètre permet d’évaluer avec précision le taux d’humidité de tout matériau de construction. Il peut même atteindre jusqu’à 15 mm de profondeur. Il peut en effet utilisé pour détecter toutes les zones touchées par un excès d’humidité. Le procédé consiste à insérer deux sondes dans le matériau. Cela permet de faciliter la lecture. Il faut dire qu’il s’agit d’un processus efficace pour la détection de fuite d’eau dans une propriété.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire