Comment faire une douche italienne avec caniveau ?

par batiste

La douche italienne avec caniveau est souvent très appréciée pour son confort, sa praticité et son aspect esthétique. C’est pourquoi de nombreux particuliers choisissent de l’intégrer à leur salle de bain dans le cadre d’un projet de rénovation ou de construction. La réalisation de ce type de douche n’est pas particulièrement compliquée, à condition de savoir comment s’y prendre. Voici les différentes étapes à suivre. 

La préparation du sol

La première chose à faire pour installer une douche italienne avec caniveau est de préparer correctement le sol. Ici, vous devez tout d’abord vous assurer que la surface est bien lisse et propre afin de pouvoir commencer les travaux. Sachez que l’installation d’une douche italienne est possible aussi bien dans le cas d’une rénovation complète de la salle de bain que sur un carrelage existant. Ensuite, il est nécessaire de déterminer l’emplacement du caniveau. Ce dernier peut en effet être situé à plusieurs endroits de la douche : au milieu,  contre le mur ou encore contre la paroi. Il est important de noter que le sens d’inclinaison du sol de la douche devra ensuite s’accorder à l’endroit où est installé le caniveau.

L’installation du caniveau

Une fois avoir préparé le sol et choisi l’emplacement du caniveau, vous pourrez passer à l’installation de ce dernier. Ici, il faut en premier lieu installer les pieds réglables du caniveau sur sa face inférieure. Vous pourrez ainsi ajuster sa hauteur en prenant en compte l’épaisseur du carrelage et de la colle. Ensuite, il suffit de visser le caniveau en s’assurant qu’il soit bien mis à niveau et aligné. Après avoir installé le caniveau, il faudra également le relier à la terre et effectuer le raccordement des tuyaux. Selon le type de raccord d’évacuation, il sera peut-être nécessaire d’adapter leur diamètre. L’étanchéité de l’installation sera ensuite à vérifier pour éviter les fuites. 

douche italienne travaux

La pose de la chape 

Suite à l’installation du caniveau, la création de la chape peut commencer. Vous devez ici prendre en compte le niveau d’inclinaison requis pour que l’eau puisse correctement être évacuée vers le caniveau. La pente doit être d’au moins 2% par mètre linéaire. Vous devez également calculer la quantité de chape nécessaire en fonction de la surface de votre douche. Il est important de ne pas sous-estimer la quantité de matière afin d’éviter les espaces creux sous le drain. La chape doit être répartie de façon uniforme sur l’ensemble de la surface en veillant à bien remplir toutes les cavités. Une fois la pose effectuée, pensez à vérifier qu’elle soit à niveau et suffisamment lisse pour accueillir le carrelage.

L’étanchéification de la douche

Après avoir laissé le temps à la chape de durcir, la prochaine étape est d’assurer son étanchéité. Cela consiste simplement à poser une membrane d’étanchéité de sorte à protéger le système d’évacuation. Cette dernière doit ainsi couvrir toute la surface de la chape en laissant un débord d’environ 20 cm sur les côtés. Il faudra ensuite la découper au niveau de l’emplacement du caniveau à l’aide d’un couteau. Une fois correctement posée et découpée, la membrane pourra être collée via un système d’étanchéité adapté. Notez que dans certains cas, il est possible d’étanchéifier la douche avec un SPEC. Il s’agit d’une étanchéité liquide pouvant remplacer la pose de la membrane, notamment si la douche est située au rez-de-chaussée.

La pose du carrelage 

Il s’agit de la dernière grosse étape à effectuer dans le cadre d’une installation de douche italienne avec caniveau. La pose du carrelage peut être réalisée à partir du moment où le produit d’étanchéité a suffisamment séché. Pour que les carreaux soient installés de manière propre et durable, il est important de s’y prendre avec la bonne technique. Il est par exemple primordial que les carreaux ne soient pas posés directement au niveau du caniveau. Un espace de 5 mm doit en effet être laissé entre les deux pour appliquer le mastic d’étanchéité. Il faut également veiller à ce que les carreaux soient bien alignés et que la pente respecte l’inclinaison minimum de 2% nécessaire à l’évacuation de l’eau. Bien entendu, le mieux est de confier la pose de votre carrelage à un professionnel pour assurer les meilleurs résultats.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire