L’audit énergétique d’un bien immobilier en France : Ce qu’il faut savoir

Les audits énergétiques sont un excellent moyen d’identifier et de hiérarchiser les améliorations à apporter à la performance énergétique d’une maison. Elles peuvent également vous aider à économiser de l’argent sur les coûts des services publics, ainsi qu’à réduire les émissions de gaz à effet de serre en rendant votre maison plus économe en énergie et moins gaspilleuse de ressources naturelles. 

rénovation énergétique


Voici un guide décrivant les étapes d’un audit énergétique en France, qui devrait s’avérer utile si vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation pour votre bien immobilier.

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Un audit énergétique est une évaluation complète de la performance énergétique d’un logement, effectuée par un spécialiste qualifié en énergie pouvant révéler les problèmes ou les domaines dans lesquels l’efficacité énergétique peut être améliorée.


Les spécialistes pouvant soutenir ce rôle sont :


– Professionnel RGE (certifié garant environnemental),
– Les architectes ayant suivi une formation,
– Bureau d’étude thermique certifié.

rénovation énergétique


Dans le cadre d’un projet de rénovation en vue d’une vente ou d’une location, un audit énergétique vous permettra d’évaluer la performance énergétique de votre propriété, y compris de sa construction, de sa disposition, de ses équipements et appareils. Il examinera la source de votre consommation d’énergie et prendra souvent des mesures de la qualité de l’air intérieur. Il analysera également vos données de consommation afin d’identifier les points à améliorer. 


Il est important de noter qu’il s’agit d’un processus complexe qui nécessite une grande expertise. L’audit énergétique peut être un défi dans un pays comme la France, où la législation et les codes de construction régissant l’efficacité énergétique sont compliqués et étendus.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) et les gaz à effet de serre (GES)

Un audit commence généralement par un DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Il s’agit d’une vue d’ensemble de la consommation d’énergie de votre bien, basée sur les données de vos relevés de compteur afin d’identifier les zones de gaspillage ou les inefficacités de votre système énergétique actuel. Il travaillera ensuite avec vous pour identifier et prioriser les améliorations à apporter dans ces domaines afin de vous faire économiser de l’argent sur vos factures de services publics. 


Un DPE peut vous aider à identifier un certain nombre de domaines qui pourraient être améliorés pour réduire votre empreinte carbone et diminuer vos coûts énergétiques, notamment : 

  • Consommation d’énergie, si vos appareils fonctionnent de manière inefficace, cela se révélera également coûteux. Les auditeurs peuvent vous aider à identifier les appareils qui consomment le plus d’énergie et vous conseiller sur la manière de les faire fonctionner plus efficacement,
  • Chauffage et climatisation, si votre maison n’est pas correctement ventilée, vos systèmes de chauffage et de climatisation seront beaucoup plus inefficaces, ce qui entraînera une augmentation des coûts des services publics. Un système de ventilation inadéquat peut également entraîner des problèmes de qualité de l’air intérieur, rendant votre maison plus vulnérable aux moisissures et autres agents pathogènes en suspension dans l’air,
  • Isolation, si votre maison n’est pas correctement isolée, il sera très coûteux de la chauffer ou de la refroidir pendant les mois d’hiver et d’été. Les mois les plus froids vous obligeront également à utiliser d’autres sources d’énergie (comme le kérosène, les bougies ou les chauffages au gaz), ce qui entraînera une empreinte carbone beaucoup plus élevée. Une maison qui n’est pas isolée peut augmenter les coûts des services publics jusqu’à 20 %.
  • Utilisation de l’eau : l’amélioration de votre utilisation de l’eau peut avoir un impact significatif sur vos coûts de services publics, en réduisant le besoin de chauffages extérieurs ou de ventilateurs coûteux. Cela peut également contribuer à améliorer la qualité de votre air intérieur et à le rendre plus confortable. 
Lire également :   Les frais de notaire dans l'ancien : nos explications!

Établir une feuille de route pour l’audit énergétique

L’auditeur attribuera une étiquette de son évaluation complète suivant une note classée de A à G qui correspond à des seuils de consommation d’énergie primaire et d’émissions de gaz à effet de serre. Cette étiquette attribuée est donc le bilan du diagnostic de performance énergétique (DPE).

L’auditeur vous aidera par la suite à créer une feuille de route pour effectuer la transition énergétique de votre logement afin d’identifier les domaines que vous souhaitez cibler.
Votre feuille de route peut inclure les objectifs suivants : 

  • Réduire votre consommation totale d’énergie – réduction de la quantité d’énergie que vous utilisez pour le chauffage pendant les mois d’hiver et d’été, ou d’une réduction de votre consommation globale d’électricité
  • Améliorer votre efficacité énergétique de vos appareils par l’isolation de vos fenêtres et murs, votre système d’éclairage et de votre ventilation,
  • Amélioration de la qualité de l’air intérieur – augmenter la circulation de l’air dans votre maison, d’améliorer l’isolation des conduits et des unités de climatisation,
  • Réduire vos émissions de gaz à effet de serre (GES) – réduire la quantité d’émissions de dioxyde de carbone provenant de votre système de chauffage et de vos appareils ménagers, ou de votre consommation d’eau. Il peut également s’agir de réduire les émissions de GES provenant de l’éclairage intérieur et des ordinateurs.

Comment financer vos travaux de rénovation énergétique avec les primes d’État.

Certains propriétaires peuvent bénéficier d’un financement d’une partie de leurs travaux dans le cadre de leur rénovation énergétique. Voici la liste des aides attribuées par l’état pour ce projet : 

  • MaPrimeRénov,
  • Aide « Habiter mieux sérénité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), 
  • Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ), 
  • La prime Coup de pouce économie d’énergie pour chauffage et isolation,
  • Chèque énergie pour aider à payer des factures d’énergie,
  • TVA à 5,5%,,
  • Exonération de la taxe foncière, 
  • Les aides locales.

Conclusion

Un audit énergétique est une partie essentielle de tout projet de rénovation, car il permet d’identifier les zones de gaspillage et d’inefficacité dans l’utilisation de l’énergie. Il peut également vous aider à économiser de l’argent sur vos factures de services publics et votre projet de rénovation énergétique, tout en réduisant votre empreinte carbone et en rendant votre maison plus économe en énergie. 

Ce processus peut toutefois s’avérer difficile et prendre du temps dans le cas de la France, c’est pourquoi il est important d’engager un auditeur énergétique expérimenté dans le pays. Un audit ne doit pas être tenté par une personne seule, car de nombreux facteurs doivent être pris en compte et une grande expertise est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *