Quelles aides aux entreprises pour favoriser leur rénovation énergétique ?

par Tristan

Depuis quelques années, les aides publiques ont été multipliées afin d’encourager les entreprises à engager des travaux de rénovation énergétique. Les différents dispositifs permettent aux entreprises de bénéficier d’un crédit d’impôt, d’un prêt à taux zéro ou encore d’un dispositif de financement participatif. Ces aides sont destinées à faciliter l’accès au financement pour les entreprises et à les inciter à réduire leur consommation d’énergie. Nous vous proposons de découvrir différents ces dispositifs à travers cet article.

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

Les travaux de transition énergétique de votre entreprise ne sont à prendre à la légère.  Ils sont réalisés afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments. Des aides sont mises en place par le gouvernement français, les particuliers ainsi que les entreprises à réaliser des économies d’énergie. 

La rénovation énergétique se présente généralement sous 4 différents types de travaux : l’installation d’une meilleure isolation, d’un chauffage plus responsable, d’une régulation du chauffage ainsi que de la ventilation. 

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt pour la rénovation énergétique est le dispositif le plus connu. Il permet aux entreprises de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % du montant des travaux de rénovation énergétique, dans la limite de 5 000€ pour une entreprise individuelle et de 25 000€ pour une société. Ce crédit d’impôt est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique, qui permet aux entreprises de bénéficier d’un crédit d’impôt de 15% du montant des travaux de rénovation énergétique, dans la limite de 5 000€.

Une image contenant gants, fermer  Description générée automatiquement

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est également un dispositif destiné aux entreprises. Il permet aux entreprises de financer jusqu’à 100 % des travaux de rénovation énergétique, sans intérêt ni frais de dossier. Le prêt à taux zéro est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

La valeur d’un éco-prêt à taux zéro y compris entre 7 000€ et 50 000€, selon l’ampleur des travaux que vous souhaitez réaliser. Vous avez pour obligation de faire appel à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement), afin que vos travaux soient pris en charge par l’État. Une fois que vous avez mis en place votre demande de prêt, vous avez jusqu’à 3 ans pour réaliser les travaux. 

Le dispositif de financement participatif

Le dispositif de financement participatif permet aux entreprises de financer leurs travaux de rénovation énergétique grâce à l’investissement des particuliers. Les particuliers investissent dans les travaux de rénovation énergétique et reçoivent une réduction d’impôt égale à 18 % du montant de leur investissement.

Il s’agit donc avant tout d’un échange gagnant-gagnant. Ce type d’échange est très intéressant par les entreprises qui ne veulent pas forcément se tourner vers les banques pour leur transition énergétique. Sans compter que le processus est beaucoup plus rapide, si vous arrivez à susciter l’engagement des particuliers pour votre entreprise. C’est une solution appelée également de crowdfunding.  À ce sujet, vous trouverez en ligne de nombreuses plateformes de crowdfunding qui proposent, en contrepartie d’un pourcentage sur les rémunérations que vous avez perçues de la part des internautes. 

À retenir pour réussir votre rénovation énergétique

Ces différents dispositifs permettent aux entreprises de financer facilement et à moindre coût des travaux de rénovation énergétique. La réalisation de travaux permet de réduire la consommation d’énergie et le coût de fonctionnement des entreprises. Un système dans lequel les entreprises agissent en faveur de l’environnement, tout en réalisant des économies d’énergie (et donc financières) sur le court et long terme. 

Si vous êtes une grande entreprise, nous vous encourageons à vous tourner vers le système bancaire qui sera le plus rapide et le plus sûr pour vous. D’autant que vous pourrez plus facilement demander le remboursement à l’État des frais engagés. Si vous n’avez pas de beaucoup de trésorerie à disposition, il est préférable en tant que petite entreprise de tenter le crowdfunding. 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire