Isolation : 3 bonnes raisons d’opter pour une isolation performante en rénovation

La performance de l’isolation est aujourd’hui le levier principal pour lutter contre les effets du réchauffement climatique, et pourtant, c’est encore un poste de travaux qui n’est pas systématiquement réalisé lors de la rénovation d’un bâtiment. Pour atteindre les objectifs fixés par la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), ce sont pas moins de 500 000 logements par an qui doivent être rénovés d’ici 2050. Les crises énergétiques et les événements climatiques nous le rappellent sans cesse : la sobriété et la décarbonation du bâtiment ne sont plus une option ! On vous donne 5 bonnes raisons de vous lancer dans cet article.

House architect engineer nobody work construction blueprint House Cost Estimator, Cost to Build a Home.

1 – Réduire le besoin en énergie, et donc les factures associées

Sobriété énergétique

Isoler une paroi, qu’il s’agisse d’un mur, d’une toiture ou d’un plancher, revient à limiter les déperditions thermiques. Très concrètement, l’air chaud intérieur mettra plus de temps à traverser une paroi isolée, et moins d’énergie sera donc nécessaire pour maintenir le logement à une température confortable. Isoler est une véritable mesure de sobriété énergétique, et un premier réflexe à avoir lorsque l’on rénove un logement : installer une pompe à chaleur, par exemple, dans un logement mal isolé, revient un peu à rouler la fenêtre ouverte en voiture avec la climatisation poussée à fond !

Gains économiques

Bien sûr, en réduisant le besoin en énergie à la base, on réduit la consommation et les factures associées. Dans le contexte actuel d’inflation et d’incertitude sur le coût des énergies, l’isolation devient un levier essentiel de gain de pouvoir d’achat, d’autant plus que de nombreuses aides existent pour financer les travaux (CEE, MaPrimeRénov’ par exemple).

2 – Gagner en confort, été comme hiver

Confort d’hiver

40% des Français ayant déclaré avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2020-2021 (pendant au moins 24h) estiment que c’est à cause d’une mauvaise isolation thermique de leur logement. Au-delà de ses effets sur la consommation énergétique, une mauvaise isolation entraînera divers désagréments impactant la qualité de vie d’un logement : sensation de parois froides, ponts thermiques, problèmes d’humidité… autant de « symptômes » pouvant entraîner des problèmes physiques ou mentaux chez les occupants. Pour finir, l’inconfort thermique ressenti par les occupants aura également pour effet d’augmenter la consommation énergétique.

Lire également :   L'isolation écologique : un pas vers les économies d'énergie et le confort thermique

Confort d’été

52% des ménages ont déclaré avoir souffert du chaud en 2020 (pendant au moins 24h) en raison de la canicule, mais également du manque d’isolation et d’une mauvaise ventilation. Si on connaît les bénéfices d’une bonne isolation en cas de grand froid, on a souvent tendance à les sous-estimer en cas de canicule. Pourtant, la performance thermique de la paroi est un élément essentiel dans le confort d’été, qui doit être traité de manière systémique, en combinant une bonne isolation avec des protections solaires, une bonne ventilation etc…. L’inertie thermique des parois est également un facteur prépondérant et sera favorisée par une isolation par l’extérieur.

Concept of winter mood and comfort at home

3 – Réduire l’impact environnemental de son bien

On l’a vu, l’installation d’une isolation performante va permettre de réduire la consommation énergétique. Or toute énergie est créditée d’un certain poids carbone, c’est notamment une donnée que l’on retrouve dans l’étiquette climat du DPE, pour quantifier ses émissions de gaz à effet de serre. Comment améliorer cette étiquette ? Principalement, là encore, en réduisant la consommation d’énergie. Selon le type de chauffage installé – gaz, fioul ou pompe à chaleur – une isolation performante offrira un « temps de retour carbone » très court, pouvant aller de moins d’une année à 7 ans. C’est le temps qu’il faut pour que l’isolation neutralise son impact carbone grâce aux réductions de consommations et d’émissions de gaz à effet de serre du chauffage. Sur la durée de vie du bâtiment, ce sont presque 300 tonnes de CO2 qui peuvent être économisés, soit 170 aller-retours Paris / New York en avion ou plus de 9500 smartphones ! Vous l’aurez compris, l’isolation sera votre meilleur allié pour rendre votre logement plus vert – et plus attractif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *