Crowdfunding immobilier, un nouveau moyen d’investir son épargne

par Tristan

L’immobilier est l’un des secteurs les plus appréciés par les investisseurs , qu’ils soient privés ou professionnels. En effet, ce dernier a démontré une résistance historique lors des chocs économiques. Il existe cependant différentes façons et solutions pour investir dans l’immobilier, les connaissez-vous bien toutes ?

Les placements immobiliers

Investir dans l’immobilier ne veut pas nécessairement dire devenir propriétaire ou actionnaire. Tout le monde connaît, en effet, le placement immobilier pour acheter sa résidence principale ou secondaire, se constituer un portefeuille d’actions immobilier, réaliser de l’investissement locatif ou bien encore pour réduire ses impôts avec de l’immobilier de défiscalisation. 

Il existe pourtant un placement encore peu connu des investisseurs friands de ce secteur et qui propose pourtant des rendements intéressants avec une prise de risque maîtrisée : le crowdfunding immobilier. Celui-ci permet aux particuliers de se constituer un portefeuille de prêts, en plaçant de petites sommes sur des projets immobiliers. 

immeuble dans une ville

Les avantages du crowdfunding immobilier  

Le concept du crowdfunding immobilier est facile à comprendre : des épargnants (des investisseurs particuliers) se réunissent pour participer au financement de projets menés par des professionnels de l’immobilier via une plateforme de crowdfunding immobilier. Les professionnels de l’immobilier qui empruntent auprès des particuliers sont des promoteurs, des marchands de biens mais aussi des lotisseurs qui sont à la recherche de fonds en complément des banques. En effet, ces dernières sont de plus en plus exigeantes envers les promoteurs avant de leur accorder des crédits. Les promoteurs se tournent donc vers cette solution car elle leur permet d’obtenir des fonds supplémentaires qui vont leur permettre de mener plus de projets simultanément. C’est la plateforme qui se charge de faire le lien entre promoteurs et investisseurs particuliers et qui prend en charge tous les aspects administratifs.

Quels sont les avantages pour un investisseur particulier de prêter son épargne à ce type de projets ? 

Le premier avantage est que le prêteur n’a pas besoin d’avoir une grosse somme pour participer à du crowdfunding immobilier. En effet, il est possible de prêter son épargne à partir de 100€. Deuxième avantage, c’est le particulier lui-même qui choisit dans quels projets il souhaite investir. Il a accès en amont, à une note d’information sur le projet avec plusieurs renseignements tels que : la réputation et les réalisations du promoteur, la localisation du projet, les garanties mises en place pour le protéger au maximum. Le troisième avantage est la lisibilité et la transparence, le prêteur sait, au moment d’investir son épargne, pour combien de temps il prête son épargne et quel est le taux d’intérêt qu’il va percevoir (conditions encadrées par le contrat de prêt signé entre chaque investisseur et promoteur). Le dernier avantage du crowdlending immobilier est le taux d’intérêt, celui proposé sur le secteur immobilier est plus intéressant : entre 2,75 et 9 % selon les projets, en fonction du risque qu’ils représentent. Comme pour tout placement financier, plus le risque pris est élevé plus le rendement l’est également.

tirelire de crowdfunding où plusieurs personnes mettent des pièces

Petites astuces pour optimiser son rendement avec le crowdfunding immobilier

Afin de maximiser son rendement et limiter l’impact d’un défaut potentiel, ce type de placement nécessite, comme toute classe d’actifs, une diversification adéquate. 

La règle numéro une c’est de placer votre somme d’épargne disponible sur plusieurs projets que vous choisissez vous-mêmes, plutôt que de placer la totalité dans un seul et même projet. Par exemple, j’ai 5000€ d’épargne disponible, je me fixe l’objectif de la placer sur 10 projets (soit 500€ sur chacun) plutôt que mes 5000€ sur un seul. En effet, si le développement de cet unique projet venait à rencontrer un imprévu vous seriez tout de suite très impacté.

Lorsqu’il s’agit de prêts immobiliers, au-delà de la répartition du portefeuille de prêts sur plusieurs dossiers, le particulier sera vigilant à répartir ses avoirs en fonction de 4 critères spécifiques : le profil du promoteur (son expérience, ses réalisations,…), la typologie du projet (résidentiel, biens publics, bureaux ou industriels,…), sa localisation (quelle ville, quelles régions, quel pays,…) et les garanties ou sûretés conférées qui permettent de vous protéger en cas de soucis. 

Enfin, un dernier conseil : il est très important de se renseigner sur la réputation de la plateforme de crowdfunding immobilier qui propose le financement de tels projets. Ainsi, si les projets se financent rapidement, si la plateforme est agrégée par une institution financière compétente et qu’elle existe depuis plusieurs années, alors ces critères peuvent prouver le sérieux des équipes. 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire