Combien consomme un radiateur électrique ?

Dans un logement, le chauffage est le plus gros poste de dépense énergétique : il représente 66 % de la consommation d’énergie d’un ménage. Si vous faites partie du tiers des foyers français qui sont équipés d’un chauffage électrique, sachez que la consommation annuelle d’un radiateur électrique est généralement de 1 719 kWh pour un appartement et de 4 312 kWh pour une maison. Pourquoi cette différence ? Quel calcul pour estimer la consommation d’un radiateur électrique ? Alterna énergie fait le point et vous délivre quelques conseils pour réaliser des économies d’énergie.

Chauffage électrique : quelle est sa consommation annuelle ?

La consommation annuelle d’un radiateur électrique dépend de nombreux paramètres. Sachant cela, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) estime qu’il faut compter, en moyenne, chaque année :

  • 1 719 kWh pour un radiateur électrique en appartement ;
  • 4 312 kWh pour un chauffage électrique en maison.

Cette différence d’estimation s’explique par divers facteurs, qu’Alterna énergie vous propose de découvrir dès à présent.

Combien coûte la consommation d’un radiateur électrique ?

En prenant comme base le tarif réglementé de l’électricité (0,1740 €/kWh pour un compteur 6kVa option base au 1er octobre 2022), on estime qu’un radiateur électrique coûte en moyenne :

  • 733 € pour une maison ;
  • 292 € pour un appartement.

Il s’agit là encore d’un ordre d’idée puisque, comme nous l’avons vu précédemment, de nombreux facteurs peuvent influencer le niveau de consommation des équipements de chauffage électrique. De même, le nombre d’émetteurs disposés dans le logement a son importance. Il faut également prendre en compte que le prix de l’électricité évolue régulièrement.

Quoi qu’il en soit, le chauffage est la dépense énergétique la plus importante dans un logement. Avec la hausse des prix de l’électricité que l’on connaît depuis une dizaine d’années (+41 % entre 2010 et 2020), il convient de connaître quelques astuces pour faire des économies d’énergie et réduire ce poste de dépenses.

Quels sont les facteurs pouvant influencer la consommation électrique d’un radiateur ?

De nombreux éléments peuvent avoir un impact sur la consommation énergétique d’un chauffage électrique.

La surface à chauffer

De manière générale, plus la surface à chauffer est grande et plus le chauffage électrique utilise d’énergie pour atteindre la température de consigne. La surface a également un impact sur le nombre de radiateurs qu’il convient de disposer dans le logement. La multiplication d’émetteurs de chaleur augmente forcément la consommation électrique en matière de chauffage.

Le type de radiateur électrique

Il existe plusieurs types de chauffages électriques (panneau rayonnant, convecteur, radiateur à inertie…). Les différentes technologies n’offrent pas toutes les mêmes performances en matière d’économies d’énergie. En effet, avec un radiateur électrique à inertie par exemple, la chaleur est emmagasinée dans l’émetteur et continue à diffuser de la chaleur dans la pièce même lorsqu’il est éteint. De ce fait, il consomme moins d’électricité que les autres types de radiateurs.

La puissance du radiateur électrique

On trouve sur le marché différents types de puissances pour les radiateurs électriques, allant généralement de 750 à 2 000 W. De ce fait, plus l’appareil est puissant et plus il consomme d’électricité pour parvenir à chauffer la pièce.

Les périodes d’utilisation de l’appareil et les habitudes des occupants

La consommation électrique d’un radiateur dépend évidemment des périodes durant lesquelles il est utilisé. Cette utilisation dépend principalement des habitudes de vie des occupants du logement. La température de consigne est bien sûr un élément central puisque plus cette dernière est élevée et plus l’appareil consomme pour l’atteindre.

Les fonctionnalités offertes par l’équipement

Certains radiateurs électriques offrent des fonctionnalités intéressantes en matière d’économies d’énergie. On peut notamment trouver des chauffages électriques avec des options de régulation. Les modèles les plus récents peuvent être équipés de détecteurs de présence et adapter ainsi la température de la pièce si vous êtes absent, tandis que d’autres se coupent automatiquement si une fenêtre est ouverte.

Comment faire le calcul de la consommation d’un radiateur électrique ?

Il est possible d’estimer la consommation électrique d’un radiateur sur la base de sa puissance et de sa période d’utilisation. On obtient alors sa consommation en kilowattheure (kWh). Le calcul est le suivant :

Puissance du radiateur électrique (en watts – W) x nombre d’heures d’utilisation sur une journée x nombre de jours utilisés sur une année / 1000.

Exemple :

Si j’ai un radiateur électrique d’une puissance de 1 000 W que j’utilise 7 heures par jour, pendant 6 mois (soit 180 jours), l’appareil consomme 1 260 kWh chaque année : ((1000 x 7 x 180)/1 000 = 1 260).

Lire également :   Les diagnostics énergétiques : un outil précieux pour réduire la consommation d'énergie

Évidemment, ce calcul n’est pas vraiment précis dans la mesure où il ne prend pas en compte tous les facteurs pouvant influencer la consommation (température de consigne, régulation du chauffage…).

4 solutions pour réduire la consommation d’un chauffage électrique

Limiter la consommation d’un chauffage électrique, c’est possible. Découvrez nos 4 recommandations pour utiliser moins d’électricité avec vos émetteurs de chaleur.

Appliquer les écogestes

Certaines bonnes habitudes peuvent vous permettre de diminuer la consommation énergétique de votre appareil de chauffage électrique, tout en réduisant votre facture d’électricité. Par exemple, il est recommandé :

  • de chauffer les pièces principales à 19 °C lorsque vous vous y trouvez ;
  • d’adapter la température de consigne en fonction des pièces ;
  • de réduire la température de quelques degrés en cas d’absence ;
  • d’activer le mode “hors gel” pour les absences prolongées ;
  • de désencombrer l’espace autour du radiateur pour optimiser la diffusion de la chaleur ;
  • de fermer les rideaux et les volets à la tombée de la nuit ;
  • d’entretenir votre chauffage électrique en le dépoussiérant souvent.

Bien choisir son radiateur électrique

Comme nous l’avons vu, le choix du type et du modèle de radiateur électrique a une influence sur sa consommation. L’inertie, qui stocke la chaleur, est plus coûteuse à l’achat, mais consomme moins d’électricité. De manière générale, les appareils récents offrent un très bon niveau de performance pour une consommation plus réduite qu’auparavant. Enfin, le choix d’une puissance adaptée à vos besoins est essentiel : un radiateur trop puissant aura tendance à consommer inutilement, tandis qu’un chauffage sous-dimensionné devra consommer beaucoup d’électricité pour chauffer la pièce à la température souhaitée.

Coupler le chauffage électrique avec une énergie renouvelable

Contrairement au chauffage au gaz, le chauffage électrique est un type de chauffage décentralisé. C’est-à-dire que les radiateurs assurent leur rôle de manière totalement indépendante et ne chauffent que la pièce ou la zone à laquelle ils sont dédiés. Pour faire des économies sur la facture de chauffage, il peut ainsi être intéressant de songer de coupler les radiateurs électriques à un système de chauffage à énergie renouvelable (une pompe à chaleur Air/Air ou un poêle à granulés de bois). Ce dernier doit idéalement être placé dans la pièce principale de la maison.

Voici un exemple pour mieux comprendre l’intérêt de cette solution et les économies réalisables. Si vous souhaitez faire monter la température de 17 à 19 °C dans un logement de 90 m², en une heure :

  • 3 radiateurs de 2 000 W et 1 radiateur de 1 000 W consommeront 7 kWh d’électricité.
  • 1 pompe à chaleur Air/Air de 3 000 W consommera quant à elle 3 kWh.

Envisager des travaux d’isolation thermique

Si vous jugez la consommation de vos radiateurs électriques trop importante, il peut également être intéressant de songer à réaliser des travaux d’isolation thermique. En effet, un logement bien isolé conserve mieux la chaleur. Pour éviter les déperditions thermiques, il peut être recommandé d’engager des travaux d’isolation de la toiture, des combles perdus ou des murs du logement. En effet, ces opérations se révèlent très efficaces puisque, dans une maison mal isolée, les pertes de chaleur proviennent principalement du toit (25 à 30 %) et des murs (20 à 25 %).

FAQ

Comment calculer le coût du chauffage électrique ?

Pour calculer le coût d’un chauffage électrique, il convient de multiplier sa consommation annuelle (en kWh) par le prix de l’électricité (au kWh). Si vous avez un radiateur qui consomme 1 500 kWh/an et que le kilowattheure d’électricité coûte 0,1740 €, votre radiateur vous coûte chaque année environ 261 € à l’année.

Quelle est la consommation d’un radiateur de 1000 watts ?

La consommation d’un radiateur de 1 000 watts dépend de l’utilisation que l’on en fait. Si vous chauffez votre logement 7 heures par jour, sur 180 jours par an, vous consommez autour 1 260 kWh pour votre équipement. Notez cependant que la consommation varie aussi en fonction d’autres éléments : surface à chauffer, température de consigne, type de radiateur…

Comment savoir si un radiateur consomme beaucoup ?

Pour savoir si un radiateur électrique consomme beaucoup, le mieux est de vous fier à votre facture. Si votre logement est bien isolé et que votre facture d’électricité vous semble trop importante, c’est peut-être qu’il est temps de remplacer votre équipement de chauffage. Les appareils anciens consomment plus que les modèles récents, qui sont plus performants et plus économes en énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *