Pourquoi acheter un appartement neuf RE2020 ?

Découvrez comment la RE2020 répond aux défis climatiques, favorisant des logements neufs offrant confort thermique et économies d’énergie, tout en réduisant les émissions carbone. 

Été 2023, l’épisode caniculaire de cette fin août met à nouveau au premier plan le confort (ou l’inconfort) thermique des logements.   

Imposée sur l’ensemble des constructions neuves depuis le 1er janvier 2022, la RE2020 ou Réglementation Environnementale 2020* prend le tournant d’un immobilier neuf économe en énergie, confortable en période de fortes chaleurs, et moins émetteur de carbone. 

Des économies d’énergie mesurables 

La RE 2020 se concentre en grande partie sur l’efficacité énergétique. Les logements conformes à cette norme utilisent des modes de chauffage plus performants, des systèmes de ventilation améliorés et des méthodes innovantes pour produire de l’eau chaude. Ces innovations se traduisent par une réduction considérable des dépenses énergétiques. 

Prenons un exemple comparatif. Une maison classée DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) B consomme bien moins qu’une maison classée DPE D. Ainsi, sur une année, un logement de 100 m² classé DPE B pourrait avoir une facture électrique d’environ 600€, contre près de 1 200€ pour un logement de la même taille classé DPE D. L’économie est donc significative. 

Un confort d’été pris en compte 

Avec les épisodes de canicule se multipliant et les températures estivales grimpant de manière impressionnante, en particulier dans des villes du sud comme Bordeaux, le confort d’été est devenu une préoccupation majeure.  

La RE 2020 prend en compte cet aspect en imposant des critères stricts pour garantir une température intérieure agréable (plafonnée à 28°), même pendant les pics de chaleur. 

La prise en compte du confort d’été dans les bâtiments est d’autant plus nécessaire que le réchauffement climatique intensifie la fréquence et la pénibilité des épisodes caniculaires.  

Température intérieure de référence (Ti) :

L’un des critères centraux de la RE 2020 en ce qui concerne le confort d’été est la limitation de la température intérieure de référence (28° en moyenne). Cette température est un indicateur qui estime la température maximale atteinte à l’intérieur d’un bâtiment pendant une vague de chaleur. 

Conception bioclimatique :

La RE 2020 encourage la conception bioclimatique des bâtiments. Cela signifie optimiser la forme du bâtiment, son orientation, ses ouvertures, ses protections solaires et ses matériaux en fonction des conditions climatiques du site. Une bonne conception bioclimatique permet de réduire naturellement les besoins de refroidissement en été. 

Isolation et inertie thermique :

Le choix des matériaux et leur mise en œuvre jouent un rôle crucial. Une bonne isolation empêche la chaleur extérieure d’entrer, tandis qu’un bon niveau d’inertie thermique (grâce à des matériaux lourds comme le béton ou la pierre) permet d’absorber la chaleur pendant la journée et de la libérer la nuit, stabilisant ainsi la température intérieure. 

Ventilation naturelle :

La RE 2020 encourage l’utilisation de la ventilation naturelle pour rafraîchir les intérieurs. Les ouvertures stratégiquement placées, combinées à la conception du bâtiment, peuvent favoriser la circulation de l’air et réduire les températures intérieures sans recourir à la climatisation. 

Lire également :   Pourquoi réaliser des travaux de rénovation énergétique pour son entreprise en 2024?

Zones géographiques et spécificités locales :

La RE 2020 tient compte des différences climatiques entre les zones géographiques. Par exemple, les exigences pour un bâtiment à Marseille ne seront pas les mêmes que pour un bâtiment à Lille. Ces nuances permettent d’adapter la conception du bâtiment aux conditions climatiques locales. 

Des émissions carbone maîtrisées 

La RE 2020, qui prend le relais de la RT2012, introduit un indicateur carbone dans la régulation thermique des bâtiments neufs. La prise en compte du carbone est l’une des principales innovations de cette réglementation.  

1. Analyse du cycle de vie :
La RE 2020 s’intéresse aux émissions de carbone générées sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment, c’est-à-dire depuis la production des matériaux de construction jusqu’à la démolition du bâtiment, en passant par sa maintenance. 

2. Indicateur Bilan Carbone (Bilan Bepos & Bepas) :
L’évaluation du carbone se fait via deux indicateurs principaux : 

Bilan Bepos : Ce bilan tient compte des émissions de gaz à effet de serre liées à la construction, à l’utilisation (chauffage, eau chaude, ventilation, éclairage, etc.) et à la fin de vie du bâtiment. 

Bilan Bepas : Il mesure uniquement les émissions liées à la production d’énergie nécessaire pour le bâtiment (chauffage, eau chaude, etc.) pendant son utilisation. 

3. Base de données :
La RE 2020 s’appuie sur une base de données normalisée (Base de Données INIES, par exemple) qui recense l’impact carbone de nombreux matériaux de construction et équipements. Les concepteurs du projet utilisent ces données pour estimer les émissions de carbone générées par leur choix de matériaux et d’équipements. 

4. Seuils d’émissions :
Pour assurer que les constructions neuves sont en ligne avec les objectifs de la réglementation, des seuils d’émissions de CO2 sont fixés. Ces seuils sont déterminés selon le type de bâtiment (logement, bureau, etc.) et sa localisation géographique. 

5. Bonifications et incitations :
La RE 2020 prévoit des bonifications pour les bâtiments qui intègrent des matériaux biosourcés ou qui produisent de l’énergie renouvelable sur place. Ces bonifications visent à encourager l’utilisation de techniques et de matériaux à faible impact carbone. 

Profiter des avantages de l’immobilier neuf 

Enfin, investir dans un appartement neuf RE2020 présente des avantages financiers non négligeables. Grâce au PTZ (Prêt à Taux Zéro), les acquéreurs peuvent bénéficier d’un financement avantageux pour leur achat. 

De plus, les frais de notaire sont réduits pour les logements neufs.  

Pour les investisseurs, la loi Pinel permet de bénéficier des réductions fiscales maximales du Pinel pour l’achat de logements neufs destinés à la location. Enfin, l’exonération de la taxe d’habitation pour certains logements neufs est un atout supplémentaire. 

Conclusion 

Investir dans un logement neuf RE 2020 n’est pas seulement un choix éco-responsable. C’est aussi un choix économiquement judicieux qui garantit un confort optimal et contribue activement à un avenir plus durable. 
Réglementation environnementale 2020 sur ecologie.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *