Quel type de chauffage choisir quand on construit sa maison individuelle ?

Vous souhaitez faire construire votre maison et vous hésitez sur le type de chauffage à installer dans votre nouveau foyer ?

Nous vous présenterons ici toutes les alternatives possibles en termes de chauffage avec leurs différents avantages et leurs contraintes respectifs. Dans un contexte économique difficile mêlé à une situation environnementale instable, le choix du chauffage mérite réflexion.

Choisir un type de chauffage adapté à votre logement

Avant d’établir ces comparatifs, il est essentiel d’identifier tous les critères liés à votre construction et vos habitudes de consommations :

⦁ La surface du logement et l’isolement de votre construction : en fonction de la superficie de votre logement, tous les types de chauffage ne peuvent pas être compatibles. Plus votre logement est grand, plus il faudra le chauffer. Sur la même évidence que la surface, au mieux sera isolé votre foyer, au moins vous aurez besoin de chauffer. Ici des exemples de modèles de maisons avec GIB Construction.

⦁ L’emplacement géographique de votre construction : entre l’exposition au soleil, la zone géographique et les sources d’énergies à votre disposition, les options de chauffage ne sont pas les mêmes. Par exemple, il est plus facile d’avoir un raccordement au gaz naturel quand la construction est en zone rurale. Ici des exemples de terrains à vendre en Nouvelle-Aquitaine avec GIB Construction.

⦁ L’utilisation et l’entretien des appareils de chauffage : vous avez la possibilité de centraliser le chauffage et la production d’eau chaude dans un seul et même appareil. Il faudra également savoir si vous avez besoin ou envi d’un système de climatisation. L’entretien est également à prendre en compte. Si vous optez pour un système de chauffage plutôt écologique et/ou économique, l’entretien devra être régulier. Par exemple, le poêle à bois nécessite ramonage et nettoyage régulier compte tenu des cendres.

Une fois que vous avez mis à plat tous ces critères, il sera plus facile pour vous d’identifier le type de chauffage qui correspondra au mieux à votre construction.

Connaître les différents types de chauffage

Les chauffages se distinguent en plusieurs catégories : le bois, la pompe à chaleur (PAC), le solaire et le gaz :

⦁ Les systèmes de chaudière à bois : écologique et économique, il allie l’utile à l’agréable en offrant un confort de chauffage central. Toutefois, il présente quelques contraintes liées à son utilisation et son entretien. La chaudière à bois oblige un chargement manuel et un grand espace de stockage. Son prix est élevé : il faut compter entre 2 000€ et 10 000€ la chaudière à bûches et 7 000€ à 20 000€ la chaudière à granulés.

Lire également :   Quels sont les travaux à faire avant d’acheter une voiture électrique ?

⦁ Pompe à chaleur double service : très bonne rentabilité grâce à son fonctionnement basé sur les énergies renouvelables. C’est un gain de temps et de place car l’unité intérieure (chauffage et l’eau chaude) limite l’encombrement. La pompe à chaleur ne nécessite qu’un seul entretien annuel. Elle est adaptable à tout type d’habitation à condition d’être desservie par le gaz naturel. Suivant les PAC, les prix varient de 6 000€ à 17 000€.

⦁ Le système solaire combiné : dispositif réputé pour son usage écologique et économique, son unique contrainte est l’installation en toiture et ne peut être installé que sur les toitures des voitures. Le coût du matériel et de son installation dépasse les 15 000€.

⦁ Chaudière à gaz : Ce type de chauffage offre un réel confort de chauffe et est connu pour être rentable. Il faut toutefois tenir compte de la hausse du prix du gaz qui n’est pas négligeable. Il est toutefois interdit dans les logements neufs depuis la mise en place de la RE2020 (voir ci-bas). Ici des exemples de modèles de chauffage correspondant à la RE2020

Construire sa maison neuve, outre la joie de peaufiner un projet à votre image, a l’avantage indéniable de l’impact thermique et phonique, et donc un contrôle sur les économies d’énergies. La réglementation environnementale RE2020 permet de bénéficier des dernières technologies et de matériaux innovants qui offrent également un meilleur confort de vie et limite l’empreinte carbone. Elles prônent l’utilisation des énergies renouvelables et a pour objectif de réduire à la fois la consommation d’énergies et les factures associées grâce à son principe de bâtiments à énergie positive (BEPOS). Ce principe lutte contre le gaspillage des énergies et incite les logements à produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *